Vicia cracca  - Vesce de Cracovie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Vicia cracca
    O.Gaubert © Flore en ligne
    Nom commun : Vesce de Cracovie, Vesce de Varsovie, Vesce craquette, Vesce à épis, Jarosse d'Auvergne, nommée par les anglophones 'Bird vetch' ou 'Cow vetch'
    Nom latin : Vicia cracca  L.*
    famille : fabaceae.
    catégorie : vivace à stolons.
    port : grimpant.
    feuillage : les feuilles alternes, terminées par une longue vrille ramifiée, sont composées de 6 à 15 paires de folioles allongées.
    tiges : anguleuses et velues.
    floraison : en été, très abondante, en longues grappes situées d'un seul côté de la tige et fleurissant progressivement de bas en haut, fleurs hermaphrodites.
    couleur : bleu lavande à violet.
    fruits : fines gousses de 2,5 cm de long, brunes, glabres, renfermant de 4 à 8 graines.
    hauteur : 0,50 à 1,50 m.
    milieu : broussailles, haies, prairies, chemins.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    > NB : son nom Viscia  vient du verbe latin vincere, qui signifie vaincre, avoir le dessus ou de vincio qui signifie s'attacher faisant allusion au faite qu'elle s'attache avec ses vrilles et son nom spécifique cracca  signifie de Cracovie. Elle a plusieurs sous-espèces.
    Ce genre comprend 140 espèces d'annuelles et vivaces herbacées, la plupart d'entre elles originaires de l'hémisphère nord en zone tempérée, quelques unes de l'est de l'Afrique et quelques autres des Andes. Ce sont soit des adventices, soit des plantes fourragères, bien souvent plantes hôtes des chenilles de nombreuses espèces de papillons.
    Autre espèces présente dans l'Encyclopédie :
    Vicia sativa  L., Vesce commune, consulter sa fiche.

    Annotations:
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque ne contenait que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    - mcrousier©21/07/2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site