Armoracia rusticana  - Raifort, Cran de Bretagne
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Raifort, Moutarde des Allemands, Moutarde des Capucins, Moutardelle, Cran de Bretagne, Cranson, Radis des pauvres, Radis de cheval et Wasabi Alsacien, nommé par les anglophones 'Horseradish, Swedish pepparrot', en allemand 'Kren, Meerrettich', en japonais 'Seiyö-wasabi'.
    Nom latin : Armoracia rusticana  G.Gaertn.*, B.Mey. & Scherb., synonymes Armoracia lapathifolia  Gilib., Armoracia sativa  Bernh., Cochlearia armoracia  L., Crucifera armoracia  ( L.) Krause, Radicula armoracia  (L.) B.L.Rob.
    famille : Brassicaceae,(Crucifère.
    catégorie : vivace aromatique à racine pivotante.
    port : touffe érigée.
    feuillage : vert vif- vert sombre, rugueux sur un long pétiole cannelé. Grande feuille (30 à 40 cm de long) à marge ondulée et dentée, parfois lobée en partie basse
    floraison : légèrement et agréablement parfumée en été, nectarifère visitée entre autre par les abeilles. Racèmes de fleurs à 4 pétales et 6 étamines, souvent supprimés pour favoriser le développement de la racine.
    couleur : blanc pur.
    fruits : petites siliques ovoïdes de quelques millimètres.
    croissance : rapide et exubérante.
    hauteur : jusqu'à 1 m.
    plantation : au printemps.
    multiplication : par éclats de racines de 15 à 20 cm de long, planté verticalement ou en biais, au printemps (mars-avril) ou à l'automne (octobre-novembre). Distance de plantation 60 cm.
    Par semis en place courant mars-avril en espaçant les poquets de 40 à 50 cm.
    sol : profond, humide et enrichi en compost ou fumier.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 5 - 10, USDA zone 5a - 9b.
    origine : sud-est de l'Europe tempérée et Sibérie, présent de la Finlande jusqu'au sud de la Russie, dans le désertique oblast d'Astrakhan.
    entretien : supprimer les inflorescences pour éviter les semis spontanés, attention pouvant être envahissant, lutter en coupant régulièrement le feuillage.
    Il se récolte en octobre et se conserve en silo dans du sable ou au fur et à mesure selon les besoins.
    entretien : visité par les limaces et les escargots, sensible au mildiou et à la rouille, peut être sujet à la mouche de la carotte Psila rosae qui s'attaque aux racines.
    NB : son nom Armoracia  donné par Linné viendrait d'un mot employé par Pline 'Armont', de la province du Pont et non de l'Armorique où elle ne pousse pas d'ailleurs, mais cela ne résout pas son origine, son nom spécifique rusticana  signifie champêtre et Raifort, a probablement pour origine 'radis fort'.
    Ce genre ne comprend que 3 espèces indigènes, originaires d'Europe du sud-est et de Sibérie. Une seule variété est cultivée comme condiment surtout utilisée en Angleterre "horseradish" et au nord de l'Europe ( Allemagne, Alsace), connu depuis l'Antiquité cité dans de nombreux récits, Apollon l'aurait introduit en Grèce.
    Propriétés et utilisations :
    Le feuillage donne un colorant de teinte jaune. Au jardin, il est utilisé en décoction pour traiter la moniliose des pommiers. Il favoriserait la culture des pommes de terre, augmentant les résistance aux maladies.
    Il a des propriétés stimulantes, antiscorbutique, diurétique, expectorante, il est riche en vitamine B et C et sels minéraux (calcium, magnésium et sodium). On extrait des racines, une huile essentielle utilisée pour soigner et dégager les sinus.
    Cette racine a des propriétés antiseptique, digestive, circulatoire, soulage l'inflammation des gencives. En cataplasme la racine râpée, calme les rhumatismes.
    En cuisine, c'est en Alsace-Lorraine qu'il a toujours eu sa place dans les cuisines, remis à la mode par les cuisiniers alsaciens. Les jeunes feuilles au goût piquant aromatisent les salades, la racine coriace et blanche, s'utilise crue et râpée dans les salades, la mayonnaise et autres sauces au raifort, confit dans du vinaigre ou dans du cidre; également cuit pour relever les bouillons (type pot au feu), les soupes, les plats de poissons et les ragoûts.
    A la même époque, on peut consommer du pourpier Claytonia perfoliata, Claytone de Cuba, effectuer les semis entre la fin août et octobre.
    Les 2 autres espèces et cultivars :
    - Armoracia rusticana  'Variegata' au feuillage panaché.
    - Armoracia austriaca  Wimm, synonyme Rorippa austriaca  Crantz) Besser, Cresson d'Autriche, Rorippe d'Autriche, nommé par les anglophones 'Austrian yellow-cress', se rencontre le long des cours d'eau sur les berges graveleuses, vivace rhizomateuse à petites feuilles alternes, embrassantes, lancéolées à marge dentée, floraison jaune. Introduite en France et naturalisée dans le département du Bas-Rhin.
    - Armoracia amphibia   Peterm., synonyme Rorippa amphibia  (L.) Bess, le Cresson amphibie, Rorippe amphibie, environ 1 m de haut, une vivace stolonifère à fleurs jaunes dès le mois de juin, feuilles basales pennatifides dentées, les supérieures lancéolées également dentées, c'est une espèce protégée dans certains de nos départements et qui figure sur la liste rouge de l'Europe.

    Annotations :
    *G.Gaertn., abréviation botanique pour l'apothicaire, botaniste allemand Philipp Gottfried Gaertner (1754-1825), il est le co-auteur d'une flore du Wetterau avec B. Meyer et J. Scherbius, éditée à Francfort entre 1799 et 1802, consultable en ligne à la BHL (biodiversitylibrary.org) sous le nom de Oekonomisch-technische Flora der Wetterau (une anciene province située dans le land de Hesse au centre-ouest de l'Allemagne, région de Francfort-sur-Maine).
    - mcrousier & nmauric©02/09/2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site