Kohleria bogotensis - Kohleria de Bogota, K. ravissante
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun: Kohleria de Bogota, Kohléria ou Isoloma ravissante, nommée par les anglophones 'Bogota-Kohlerie'
    Nom latin : Kohleria bogotensis  Nicholson synonymes Kohleria amabilis Fritsch, Isoloma bogotense var. amabile  (Planch. & Linden) Voss, Tydaea amabilis  Planch. & Linden
    famille : Gesneriaceae.
    catégorie : Vivace à rhizomes écailleux.
    feuillage : lancéolé, duveteux, et brillant.
    port : touffe évasée.
    floraison : à la fin de l'été, sur des tiges duveteuses, fleurs tubuleuses urcéolées, pendantes, duveteuses à l'extérieur, corolle à 5 lobes arrondis, recourbés vers l'extérieur.
    couleur : rouge carmin, corolle marginée de blanc.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.25 à 0.45 m.
    plantation : rempoter chaque année dans un pot peu profond.
    multiplication : mars-avril par division des touffes ou séparation des cayeux.
    sol : mélange de terreau humifère, tourbe et de granulés ou perlites, frais, fertile ou riche, acide ou neutre.
    emplacement : mi-ombre.
    zone : 10 - 11.
    origine : Colombie dans le département de Cundinamarca et Amérique Centrale en régions montagneuses.
    entretien : demande une température pas en dessous de 10° et une atmosphère humide; il est conseillé d'arroser avec de l'eau non calcaire, à température ambiante, sans mouiller le feuillage. Laisser sécher légèrement le substrat entre deux arrosages ce qui favorisera le développement des cayeux.
    Apport d'engrais durant la période de croissance: avril-août, toutes les 2 ou 3 semaines.
    Arroser très peu durant la période de repos octobre-février, maintenir le substrat humide.
    NB : Son nom Kohleria   lui a été donné en 1848, lorsqu'Édouard Regel* en fit la première description, la nommant ainsi en l'honneur d'un dénommé Johan Michaël Kohler qui selon certains aurait été un biologiste suisse, professeur d'histoire naturelle, selon d'autres un professeur de physique suédois qui exercaà Küsnacht (Canton de Zurich) dans une école de formation pour enseignant, et son nom spécifique bogotensis  pour indiquer son lieu d'origine, Bogota et son synonyme amabilis  signifie ravissante.
    Ce genre comprend une cinquantaines d'espèces (toutes sont recouvertes de duvet), vivaces rhizomateuse ou sous arbrisseaux, originaires d'Amérique Centrale et du Sud, dans des forêts ombrophiles tropicales.
    Il existe de très nombreux hybrides, jaune, orange, rouge, rose, pourpre.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    Kohleria digitaliflora  Fritschm, synonyme Isoloma digitaliflorum;  Linden & Andre, consulter sa fiche.
    Quelques autres espèces :Kohleria allenii  Standl. & L.O. Williams, endémique au Mexique et à l'Amérique Centrale, feuillage gaufré vert foncé, nervures d'un rouge foncé, fleurs courtes et renflées jaune pâle striées de lignes de petits points rouges et lavé de rouge.
    Kohleria bella  Morton que certains considérent comme un hybride, étroites et longues fleurs d'un rouge orangé, corolle et gorge jaune moucheté de pourpre.
    Kohleria eriantha  Hanst., synonymes Isoloma erianthum  Decne., Isoloma hirsutum  Regel, originaire de Colombie dans les forêts pluviales, arbustif ± 1,20 m aux feuilles lancéolées, vertes à duvet rouge, bord dentelé marginé de rouge, fleurs pileuses, rouge-orange à l'intérieur tacheté de jaune.
    Kohleria inequalis (Benth.) Wiehler, synonyme Gesneria inaequalis  Benth., originaire du nord-ouest de la Colombie dans le département d'Antioche (Antioquia) très larges feuilles vert franc, petites fleurs corolle renflée d'un rouge écarlate, gorge griffée de pourpre.
    Kohleria hirsuta   (Kunth) Regel, se rencontre en Équateur, petites fleurs corolle rouge corail, les deux lobes supérieur sont tronqués, les 3 du bas larges et prognates jaune pâle moucheté de rouge, idem pour la gorge, court calice engainant.
    Kohleria rugata  (Scheidw.) L.P. Kvist & L.E. Skog, endémique à l'Amérique Centrale et au Mexique, se rencontre dans les Chiapas, tiges florales avec des petites fleurs très espécéesles unes des autres, feuilles elliptiques-obovales, petites fleurs 'prognate' (lobe centrale du bas plus large est vers l'avant) rose incardin corolle et gorge mouchetées de rouge foncé.
    Kohleria spicata  (Kunth) Oerst., se rencontre au Costa Rica, feuillage étroit lancéolé vert foncé, très petites fleurs d'un rouge écarlate regroupées en épis
    Kohleria tubiflora  (Cav.) Hanst. présente au Costa Rica dans la province d'Alajuela notamment dans le canton de Orotina, sur des tiges pourpres petites feuilles obovales d'un vert, marge et revers pourpre, fines et étroites fleurs d'un rouge écarlate, la corolle lobée est très courte jaune filetée de rouge

    Annotations :
    Édouard Regel jardinier horticulteur-botaniste allemand Edouard August von Regel (1815-1892), qui s'installa à Saint Pétersbourg vers 1855 pour oeuvrer dans l'arboriculture principalement en tant que pomologue en charge de l'amélioration des espèces fruitiers, en 1875 il est nommé Directeur du célèbre Jardin botanique impérial Pierre le Grand aujourd'hui rattaché à l'Institut botanique Komarov.
    - nmauric©20/06/2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site