Quisqualis indica - Quisqualier d'Extrême-Orient
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Quisqualis indica © C.Baral Nom commun : Quisqualier d'Extrême-Orient ou Quisqualis indica, Liane vermifuge, "Rangoon creeper" pour les anglophones.
    Nom latin : Quisqualis indica  L.*, synonymes Quisqualis ebracteata  Beauv., Quisqualis glabra  Burm.f., Quisqualis grandiflora  Miq, Quisqualis longiflora  Presl , Quisqualis loureiri  G. Don , Quisqualis obovata Schum. & Thonn., Quisqualis pubescens  Burm. f., Quisqualis sinensis  Lindl. , Quisqualis spinosa  Naves ex.F. Villar, Quisqualis villosa  Roxb.
    famille : Combretaceae.
    catégorie : arbuste grimpant dont les jeunes pousses sont légèrement pubescentes.
    port : étalé, grimpant et retombant.
    feuillage : persistant, vert clair à vert foncé. Sous nos climats caduc, après la chute des feuilles, les pétioles restent en place et deviennent épineux. Grandes feuilles (7-15cm x 2-4cm) courtement pétiolées, opposées, simples, oblongues-elliptiques, très nervurées leur donnant un aspect gaufré, légèrement velues lorsqu'elles sont jeunes.
    floraison : fin du printemps à l'automne (avril-octobre), sous climat approprié tout au long de l'année, nectarifère, parfumée surtout la nuit. A l'aisselle des feuilles en partie terminale, réunies en racèmes, petites fleurs pendantes, hermaphrodites, à longue corolle tubulaire (5-7cm) à cinq pétales ovales et 10 étamines légèrement saillantes.
    couleur : blanc pour les boutons floraux et à l'éclosion puis virant les jours suivant au rose pâle à rose soutenu, voir rouge écarlate (un indicateur pour les insectes pollinisateurs pour leur signaler qu'il n'y a plus de nectar).
    fruits : (2,5cm) ellipsoïdaux à 5 faces ailées, contenant une graine noire pouvant être toxique.
    croissance : rapide.
    hauteur : 2 à 8 m pouvant atteindre 15 à 20 m de long.
    plantation : au printemps.
    multiplication : par boutures, marcottage ou division des racines.
    sol : humifère, frais, bien drainé.
    emplacement : soleil ou mi-ombre, à l'abri du vent
    zone : 9 - 12. Protéger le pied.
    origine : Asie du sud est (Philippines, Inde, Malaisie) largement diffusé en Afrique.
    entretien : arrosage régulier durant les saisons chaudes. A la plantation mettre un solide support pour le diriger. Pincer les tiges pour favoriser la ramification, si une taille est vraiment nécessaire, elle s'effectuera au printemps.
    NB : son nom Quisqualis vient du latin 'quis' qui signifie qui et 'qualis' qui signifie de quelle sorte. 'Indica' nous indique sa provenance des Indes ou de l'Extrême-Orient.
    Ce genre comprend 16 à 17 espèces d'arbustes grimpants, originaires d'Asie du sud-est et d'Afrique tropicale ou australe.
    Il existe une variété de Quisqualis à fleurs doubles.
    Propriétés et utilisations :
    Les pharmacopées traditionnelles asiatiques et africaines (pharmacopée chinoise 'Shi jun zi') utilisent les graines grillées comme anthelminthique (oxyurose et ascaridiose) pour les humains, le bétail et aussi pour traiter la coccidiose aviaire.
    Quelques autres espèces :
    - Quisqualis caudata  Craib., originaire d'Asie du sud-est (Chine, Siam).
    - Quisqualis conferta  (Jack) Exell, synonyme Sphalanthus confertum  Jack., originaire d'Afrique tropicale.
    - Quisqualis densiflora  Wall., originaire d'Asie du sud-est (Malaisie, Burma).
    - Quisqualis exannulata  (O. Hoffm.) Exell synonyme Cacoucia exannulata  O. Hoffm., originaire d'Afrique tropicale.
    -Quisqualis falcata   Welw. ex Hiern, synonyme Combretum falcatum (Welw.ex Hiern) C.C.H. Jongkind, originaire d'Afrique tropicale.
    - Quisqualis hensii (Engl. & Diels) Exell, synonyme Combretum hensii  Engl. & Diels, originaire d'Afrique tropicale.
    - Quisqualis latialata  (Engl. ex Engl. & Diels) Exell, synonyme Combretum latialatum  Engl.ex Engl. & Diels, originaire d'Afrique tropicale.
    - Quisqualis littorea  (Engl.) Exell, synonyme Cacoucia littorea  Engl., originaire d'Afrique tropicale.
    - Quisqualis madagascariensis  Boj., originaire de Madagascar.
    - Quisqualis mussaendiflora  (Engl. & Diels) Excell, synonyme Combretum mussaendiflorum  Engl. & Diels, originaire d'Afrique tropicale.
    - Quisqualis pierrei  Gagnep., originaire d'Asie du sud-est (Viêt-Nam, Cambodge).
    - Quisqualis prostrata  Craib., originaire d'Asie du sud-est (Siam).
    - Quisqualis parviflora  Gerr. ex Harv. & Sond., originaire d'Afrique tropicale.
    - Quisqualis spinosa  Blanco, synonyme Quisqualis malabarica Bedd., originaire d'Asie du sud-est (Indes orientales, Malabar).
    - Quisqualis sulcata  van Slooten, originaire d'Asie du sud-est (Sulawesi, Célèbes).
    - Quisqualis thorelii  Exell., originaire d'Asie du sud-est (Laos).

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres plantes grimpantes dans l'encyclopédie.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica' et le récit de son Voyage en Laponie édité en 1738 (la traduction en français a été rééditée en 2002, éditions de la Différence).
    En 1738, il exerce la médecine durant trois annéess, puis il l'enseigne durant une année à l'Université d'Uppsala, par la suite jusqu'en 1772, il y enseigne la botanique et il fonde l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier, le plus riche de son époque ne contenant que 7000 plantes.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site