Drimys winteri  - Cannelle de Magellan, Drimys de Winter
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    fructification de Drimys winteri.
    Gerald D. Carr ©
    Nom commun : Drimys de Winter, Cannelle de Magellan, Arbre à l'écorce de Winter, nommé en Amérique du sud 'Canela de páramo'.
    Nom latin : Drimys winteri  Forst.*, synonymes Wintera granatensis  Murr. Drimys chilensis  DC., Drimys brasiliensis  Miers, Drimys confertiflora  Phil., Drimys fernandeziana  Steud., Drimys granatensis  L.f., Drimys ledifolia  Herb. ex Eichl., Drimys magnoliaefolia  Kunth ex Eichl., Drimys mexicana  Moc. & Sessé ex DC., Drimys montana   Miers, Drimys paniculata  Steud., Drimys punctata  Lam., Drimys retorta Miers, Drimys winterana  Thell.
    famille : Magnoliaceae ( Winteraceae).
    catégorie : arbuste ou petit arbre à l'écorce lisse aromatique (odeur de cannelle) grisâtre légèrement rougeâtre, les jeunes tiges sont aussi de teinte rougeâtre.
    port : compact, arrondi, très dense.
    feuillage : persistant, coriace, vert moyen à vert acide pour les jeunes feuilles, brillant sur le dessus au revers plus clair et glauque pourvues de glandes, dégageant une odeur aromatique lorsqu'on le froisse. Grandes feuilles (12 à 20 cm environ) oblongues-lancéolées effilées en pointe à nervure centrale fortement marquée et de couleur jaune comme le pétiole. Les anciennes feuilles avant de tomber prennent une couleur jaune abricot, la nervure centrale est rouge et les limbes sont pointillés de vert, rouge foncé lui donnant un attrait suplémentaire.
    floraison : fin de l'hiver ou début du printemps (février à mai suivant le climat), parfumée rappelant celle du jasmin, mellifère. En partie terminale, panicules assez lâches de petites fleurs ( 2 à 3 cm) étoilées, hermaphrodites, corolle formée de 8-12 pétales lancéolés et recurvés et de nombreuses étamines (15 à 30). La floraison n'a lieu que sur des sujets adultes, donc pas d'angoisse si les vôtres ne fleurissent pas les premières années.
    couleur : blanc ivoire à blanc crème. étamines et pistil jaune d'or.
    fruits : petites baies charnues ovoïdes brillantes violacées ou noires, voir sur la photo.
    croissance : assez rapide.
    hauteur : 4 à 10m.
    plantation : à l'automne ou au printemps selon le climat.
    multiplication : par bouturage de tiges semi-aoûtées ou par marcottage.
    sol : frais, riche, humifère surtout très bien drainé.
    emplacement : mi-ombre à l'abri des vents violents pour protéger la floraison.
    zone : 7- 10.
    origine : Amérique du Sud ( sud de l'Argentine et Chili - Province de Quito - Terre de Feu - Détroit de Magellan).
    entretien : sans. Par précaution mettre des gants lorsque vous envisager d'effectuer une taille car la sève est irritante.
    NB : De prime abord il avait été découvert à la Nouvelle Grenade (Colombie) par le médecin-botaniste José Celestino Mutis (1732-1808) et Alexander von Humboldt (1769-1859) le nommât Wintera granatensis  Murr.
    Le genre a été redécouvert, lors du 2 éme voyage de Cook sur l'Endeavour (1772-1775) par le naturaliste-botaniste Johann R. Forster qui lui donne le nom de Drimys  mot d'origine grec qui signifie piquant, âcre, faisant référence à la saveur de son écorce et winteri > en souvenir du Capitaine J. Winter qui participe entre autre aux expéditions punitives de Sir Francis Drake (1545-1596) contre les colonies espagnoles situées dans le golfe du Mexique et les Antilles. Il est le capitaine de l'Élisabeth, l'un des 5 premiers navires anglais qui s'engage dans le détroit de Magellan. En juin 1579, il rapporte cette écorce en Angleterre.
    Ce genre ne comprend qu'une trentaine d'espèces d'arbustes ou arbres à feuillages persistantes, originaires pour la plus grande partie de la Nouvelle Zélande et du Pacifique sud.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Drimys winteri var. andina 
    - Drimys winteri var. chilenis 
    - Drimys lanceolata 'Suzette'
    - Drimys winteri  'Purpurea'.
    - Propriétés et utilisations :
    Sa sève est irritante, elle peut provoquer chez certaines personnes des réactions dermiques et aussi des réactions inflammatoires au niveau des yeux ( si contact). Son écorce aromatique est appelée Cannelle de Magellan ou Écorce de Winter, elle était autrefois fréquemment utilisée, réduite en poudre comme condiment et dans les pharmacopées traditionnelles locales (mapuche) puis maritimes pour ses propriétés anti inflammatoires, anti spasmodiques, diurétiques, stimulantes, toniques et surtout antiscorbutiques.
    Elle est utilisée dans l'industrie pharmaceutique en teinture-mère, elle entre aussi dans la composition de certains médicaments homéopathiques associer à d'autres plantes pour traiter les troubles fonctionnels digestifs.
    Les autres espèces :
    Drimys winteri fleurs.
    Univ. JF-Grenoble ©
    Drimys aromatica  Descourt., synonymes Drimys lanceolata  Baill., Wintera axillaris  J.F.Gmel., Tasmannia lanceolata  (Poir.) A. C. Sm. appelé Poivre de Tasmanie, originaire du sud-est de l'Australie, arbuste d'environ 6 à 7 m de haut, les bourgeons floraux sont roses, le calice est long, les feuilles coriaces sont étroites longues et lancéolées.
    Drimys axillaris Forst. synonymes Pseudowintera axillaris (J. R. Forst. & G. Forst.) Dandy, se rencontre en Nouvelle-Zélande.
    Drimys arfakensis Gibbs , se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys beccariana  Gibbs, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys brassii  A.C. Sm., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys bullata  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys calothyrsa  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys colorata  Raoul , synonymes Wintera colorata Cockayne, Pseudowintera colorata  (Raoul) Dandy, se rencontre en Nouvelle-Zélande.
    Drimys comptonii   Baker f., se rencontre en Nouvelle-Calédonie.
    Drimys coriacea  Pulle, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys crassifolia  Baill., se rencontre en Nouvelle-Calédonie.
    Drimys cyclopum  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys densifolia  Ridl., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys dictyophlebia  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys dipetala  F. Muell., originaire de l'Australie
    Drimys elongata  Ridl., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys fistulosa  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys grandiflora  Ridl., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys hatamensis  Becc., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys howeana  F. Muell., synonyme Drimys insularis Baill. ex F.Muell.
    Drimys insipida  Domin, synonyme Tasmannia insipida
    Drimys intermedia  Parmentier, synonyme Drimys muelleri  Parmentier, originaire de Tasmanie.
    Drimys lamii  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys ledermannii  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys lenormandii  Vieill. ex Parmentier, se rencontre en Nouvelle-Calédonie.
    Drimys macrantha  A.C. Sm., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys membranea  F.Muell. , originaire de l'Australie
    Drimys microphylla   A.C. Sm.n, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys monogyna  Kanehira & Hatusima, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys myrtoides  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys oblonga  S. Moore, originaire de l'Australie Queensland.
    Drimys oblongifolia  Kanehira & Hatusima, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys obovata  A.C. Sm., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys odorata  Baker f., se rencontre en Nouvelle-Calédonie.
    Drimys oligandra  A.C. Sm., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys oligocarpa  Schltr., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys pancheri  Baill. , se rencontre en Nouvelle-Calédonie.
    Drimys parviflora  Ridl., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys pauciflora  Baker f., se rencontre en Nouvelle-Calédonie.
    Drimys piperita  Hook.f. synonymes Pseudowintera piperita  (Hook. f.) Miers, se rencontre sur l'île de Bornéo.
    Drimys pittosporoides  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys polyneura  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys purpurascens  Vickery, originaire de l'Australie - News Wales.
    Drimys reducta  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys oligandra  A. C. Sm., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys rivularis  Vieill. ex P.Parm., se rencontre en Nouvelle-Calédonie.
    Drimys rosea  Ridl., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys rubiginosa  A. C. Sm., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys oligandra  A. C. Sm., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys sororia  Diels , se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys subreticulata  Kanehira & Hatusima, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys tenuiflora  Kanehira & Hatusima, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys traversii  Kirk., synonymes Pseudowintera traversii  (Buchanan) Dandy, Wintera traversii  ( Buchanan ) Cockayne, Hymenanthera traversii  Buchanan, se rencontre en Nouvelle-Zélande et au Transval
    Drimys umbellata  Ridl, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys uniflora  Turcz., originaire du Vénézuela.
    Drimys vaccinioides  Ridl., se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys vascularis  Parmentier, originaire du Brésil
    Drimys versteegii  Diels, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys verticillata  Pulle, se rencontre en Nouvelle-Guinée.
    Drimys vickeriana  A.C. Sm., se rencontre en Australie (région de Victoria).
    Drimys xerophila  Parmentier

    Annotations :
    *Forst, abréviation botanique pourle naturaliste(ornithologue) allemand Johann Reinhold Forster (1729-1798) qui participe à la deuxième expédition (1772-1775) de James Cook dans le Pacifique à bord de l'HMS Resolution, en compagnie de son fils Johann Georg Adam Forster (1754 - 1794) naturaliste, ethnologue et géographe, qui relate ce voyage dans 'A voyage round the world in his Britannic majesty's sloop Resolution (1777 - Londres), ré-édité en 1996 par N.Thomas, H. Guest et M. Dettelbach - Université d'Hawaï.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site