Leucaena leucocephala - Leucéna à têtes blanches, Cassie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Leucéna à têtes blanches, Faux mimosa, Faux acacia, Cassie et Cassie blanc (Vanuatu), Bois Bourro en Polynésie Tamarin cheval, Zacassi, en espagnol 'Liliaque, Peladera, Huaje, Guaje' et par les anglophones 'White leadtree' ou 'Cowbush'.
    Nom latin : Leucaena leucocephala  (Lam.*) de Wit.*, synonymes Leucaena glauca  (Moench) Benth., Leucaena glabra  Benth.,Mimosa glauca  Koenig ex Roxb., Mimosa glauca  L., Mimosa leucocephala  (Lam.) de Wit., Leucaena glauca  (L.) Benth., Acacia frondosa  Willd. , Acacia glaucaa  (L.) Willd. Acacia leucocephala  (Lam.) Link., Acacia leucophala  Link,
    famille : Fabaceae (Mimosaceae) .
    catégorie : arbuste aux jeunes pousses pubescentes.
    port : buissonnant, étalé.
    feuillage : persistant, glanduleux, vert franc. Longues feuilles alternes, bipennées composées de 5-10 paires de folioles ayant une quinzaine de paires de foliolules linéaires-oblongs, les jeunes pousses sont légèrement poilues.
    floraison : fin du printemps à l'automne (juin à septembre). Glomérules axillaires de 2 à 3 cm.
    couleur : blanc crème à blanc jaunâtre virant au rosâtre en fin de floraison.
    fruits : longues gousses plates (10 à 15 cm ) vertes translucides laissant voir par transparence une vingtaine de petites graines, gousses virant au brun à maturité. Graines plates ovoïdes d'un marron brillant
    croissance : moyenne.
    hauteur : 2 à 6 m dans son milieu naturel.
    plantation : au printemps ou en automne selon le climat.
    multiplication : par semis au printemps, (sous climat approprié des semis spontanés en abondance, il peut devenir envahissant, en Amérique du Nord il figure sur la liste des aliens.)
    sol : indifférent, surtout bien drainé.
    emplacement : soleil.
    zone : 9 - 11 , parfaitement adapté à la sécheresse.
    origine : Amérique du Sud et Amérique centrale, aujourd'hui largement distribué à travers le monde, présent dans les Antilles françaises.
    entretien : sans.
    NB : Son nom Leucaena  vient du grec 'leukos' qui signifie blanc et leucocephala  à la même origine grec 'leukos' et 'kephalê' qui désigne la tête, faisant référence à ses gros glomérules blancs.
    Ce genre ne comprend qu'une seule espèce et une sous-espèce acceptée.
    Leucaena leucocephala subsp. glabrata  (Rose) Zarate, synonyme Leucaena blancii  Ram.Goyena, Leucaena glabrata  Rose, présent sur le golfe du Mexique dans la partie la plus étroite de l'isthme de Tehuantepec et plus à l'est dans la péninsule du Yucatán. Dépourvu de poils ou il est glabrescent.
    Localement les deux sont souvent utilisés pour confectionner des clôtures ou des haies vives pour contenir le bétail.
    Propriétés et utilisations :
    Comme bon nombre de Mimosaceae, il fixe l'azote dans le sol.
    Le feuillage malgré leur toxicité (il contient de la mimosine, une substance réputée être toxique pour les animaux domestiques) est utilisé voire cultivé dans certaines pays comme fourrage pour le bétail, et son bois est traditionnellement utilisé comme combustible ou bois de chauffage.

    Consulter la liste des autres espèces de mimosa et acacia présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    *Lam. , abréviation botanique pour le naturaliste-biologiste-botaniste français Jean Baptiste Antoine Pierre de Monnet de Lamarck (1744-1829), fondateur de la biologie, il en établi les principes théoriques, voir Philosophie zoologique (1809) où il met en place une nouvelle classification pour les animaux; il est considéré comme le plus grand botaniste de son temps, on lui doit un traité de botanique 'Encyclopédie méthodique' (1783-1793), il y énonce un principe fondamental sur l'évolution des animaux et végétaux qui sous l'influence de diverses conditions induisent des adaptations et modifications. Auteur 'Histoire des mollusques', ouvrage de référence dans la nomenclature des coquillages.
    *Laxm. , abréviation botanique pour le prêtre botaniste, naturaliste, taxonomiste finno-suédois Erik Gustavovich Laxmann (1737 - 1796), spécialiste de la Sibérie centrale.
    *de Wit., abréviation botanique pour le botaniste néerlandais Hendrik Cornelis Dirk de Wit communément nommé Henk de Wit (1909 - 1999), spécialiste de la flore africaine. Aux Pays-Bas, il enseigne à l'Université agricole de Wageningue et il y assure la direction du laboratoire de taxonomie.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site