Persicaria bistorta  - Bistorte, Couleuvrée, Langue de boeuf
Portail de Jardin! L'Encyclopédie

    J. & Al Kops
    Nom commun : Bistorte, Couleuvrée, Langue de boeuf, nommée par les anglophones 'Water Smartweed', Bistort' ou ' Common Bistort'.
    Nom latin : Persicaria bistorta  (L.) Sampaio, synonyme Polygonum bistorta  L.*
    Illustration, planche 277 dans Flora Batava par J. & Al Kops, vol 4 1822, vol. 8 1868, contributed by www.BioLib.de.
    famille : Polygonaceae.
    catégorie : vivace aquatique ou semi-aquatique ou de berge à souche rhizomateuse traçante.
    port : touffe dressée compacte, dense, très ramifiée.
    feuillage : persistant, flottant à la surface de l'eau d'un vert franc glabre, brillant nervures saillantes sur le revers. Feuilles (10 à 20cm) oblongues à elliptiques à nervure centrale plus claire, marge ondulée.
    floraison : de l'été à l'automne( juin-septembre), nectarifère, visitée les abeilles. Sur un court pédoncule rougeâtre étroit épis (+ ou - 3cm) ovoïde à pyramidale (lorsqu'il est en fleurs) minuscules fleurs étoilées à 5 pétales ovales et aux étamines saillantes.
    couleur : rose pâle à rose bonbon griffé de rose plus foncé, les bourgeons floraux sont blancs.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.40 à 0.60m.
    plantation : à l'automne ou au printemps en pleine terre sur les berges ou dans des paniers immergés à une profondeur de 0.25 à 0.40m.
    multiplication : par semis spontané ou semis au printemps, par division de touffe à l'automne ou au début du printemps.
    sol : ordinaire, humifère, frais, préférence pour les sols argileux.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 4 - 9 .
    origine : Europe et Amérique du Nord dans les zones humides dans ou sur le rivage des mares, des étangs et cours d'eau.
    entretien : à l'automne effectuer une taille du feuillage abîmé et desséché et supprimer les fleurs fanées, il est recommandé de mettre des gants car attention sa sève est irritante pouvant provoquer chez certaines personnes des réactions dermiques.
    En règles générales, il est recommandé de rajeunir la touffe tous les 3 ou 4 ans afin de favoriser la floraison luxuriante, cela permet de la contrôler un peu car avec ses racines traçantes, elle peut vraiment devenir envahissante et carrément supplanter les autres espèces.
    A réserver pour les berges des cours d'eau où les grandes pièces d'eau.
    NB : Son nom Persicaria  désigne en latin l'espèce est signifie aussi la pêche (fruit) faisant référence à la ressemblance de son feuillage avec celui du pêcher et son nom spécifique bistorta  vient du latin ' bis' deux et 'torta' ou 'tortus' qui signifie tordue, faisant référence à la forme de la souche.
    Ce genre comprend plus de 300 espèces d'annuelles, de vivaces grimpantes ou arbustives dont nombre d'entre elles croisent en zones humides à travers le monde.
    Parmi les cultivars citons :
    Persicaria bistorta  'Carnea' aux épis rose soutenu, lui réserver une exposition semi-ombragée.
    Persicaria bistorta  'Superba' parfois commercialisée sous le nom de 'Superbum' 70 à 90cm de haut, de juin à octobre fins épis d'un rose tendre, lui réserver une exposition semi-ombragée.
    Propriétés et utilisations :
    Les rhizomes contiennent de la saponine, des tanins et du nitrate de potassium, dans les pharmacopée traditionnelles et en phytothérapie ils sont réputés et utilisés pour leurs propriétés astringente, dépurative et sudorifique.
    Autres espèces de Polygonum présents dans l'Encyclopédie :
    Polygonum baldschuanicum Regel., synonyme Fallopia baldschuanica Regel, ou Renouée de Boukhara, Renouée du Turkestan, Fallopia, consulter sa fiche.
    Jean Pelmont ©
    Polygonum cuspitadum  Sieb. & Zucc. Fallopia japonica  (Houtt.) Ronse Decraene, synonymes Reynoutria japonica  Houtt. ou Renouée du Japon, consulter sa fiche.
    Polygonum filiforme  Thunb. donné par certain à tort Polygonum filiformis , synonymes selon flores Persicaria filiformis  (Thunb.) Nakai, Renouée filiforme, Bouclier africain, consulter sa fiche.

    Consulter la liste des autres plantes aquatiques présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.


    Annotations :
    * L. , abréviation botanique pour Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivie d'un parution 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site