Phacelia tanacetifolia  - Phacélie à feuilles de Tanaisie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Phacélie à feuilles de tanaisie, nommé par les anglophones 'Lacy phacelia'.
    Nom latin : Phacelia tanacetifolia  Berth.*
    famille : Hydrophyllaceae (Boraginaceae).
    catégorie : annuelle herbacée au système racinaire dense, aux jeunes pousses duveteuses et aux tiges creuses, poilues piquantes, légèrement rougeâtres.
    port : dressé.
    feuillage : caduc. Grandes feuilles (+ ou - 20cm) sessiles, alternes, oblongues profondément lobées très espacées sur la tige.
    floraison : du printemps à l'été (mai-août selon climat) durant environ 6 semaines, parfumée nectarifère et pollenifère visitée par les visitée par les abeilles, et les papillons. En cime, inflorescences scorpioïdes (en forme de crosse qui se déroule progressivement) composées de petites fleurs (+ ou - 1cm) corolle à cinq pétales, style bifide poilu vers la base et 5 étamines saillantes, étroit calice aux sépales poilus.
    couleur : bleu mauve à bleu lavande corolle, étamines et style blanc, anthères bleus, pollen d'un bleu-mauve.
    fruits : petites capsules déhiscentes contenant 4 petites graines.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.15 à 1.20m.
    plantation : au printemps en place.
    multiplication : par semis du printemps à l'été à peine recouvert, pour de grandes surfaces à la volée, compter environ 15 à 20 grammes pour 10 m².
    sol : tous bien drainé, même sec et sablonneux.
    emplacement : soleil.
    zone : 8 - 12 .
    origine : nord du Mexique et sud des États-Unis dont la Californie.
    entretien : sans.
    NB : Son nom Phacelia vient du grec 'fakelos' qui désigne le faisceau, le fagot ou la fascine, faisant allusion aux crosses en faisceau et son nom spécifique tanacetifolia  à feuilles de Tanaisie pour indiquer la ressemble de son feuillage avec celui de la Tanaisie.
    Ce genre comprend environ cent cinquante espèces d'annuelles ou bisannuelles ou de vivaces dont certaines sont arbustives, toutes originaires des Amériques.
    Propriétés et utilisations :
    Sa première introduction en Europe comme plante mellifère remonte aux alentours de 1832, depuis elle est aussi couramment utilisée dans les jardins biologiques car elle est visitée par les bombyles et les syrphes dont les nombreuses larves sont d'excellents prédateurs des pucerons et des cochenilles.
    Lorsqu'elle est plantée sur de grandes étendues elle a la propriété d'éliminer les mauvaises herbes tels que le chiendent, elle est cultivée comme engrais vert riche en azote qui est fauché avant la montée en graines puis broyer et enfoui.
    Autres espèces :
    Phacelia campanularia  A. Gray., nommée par les anglophones 'Desert Bluebells', originaire du sud-est de la Californie en zone désertique, annuelle 20 à 50 cm de haut au port buissonnant aux fleurs d'un bleu profond au printemps et en été, feuillage vert sombre, idéale pour jardins secs et les rocailles, zones 8 - 12.
    Phacelia grandiflora  Benth Gray, originaire du sud de la Californie, annuelle environ 1m de haut, fleurs (environ 4 cm) bleu mauve à blanc, zones 8 - 12.

    *Benth, abréviation botanique pour le nom du botaniste britannique George Bentham (1800-1884) qui vécut en Languedoc Roussillon avant de devenir propriétaire du Domaine de Restinclières à Prades-le-Lez; il fut à l'origine de la réalisation de nombreuses flores, dont la première concernant les plantes de la région de Hongkong 'Flora Hongkongensis' (1861), et 'Flora Australiensis' ( édition en 7vol. de 1863-à 1878).
    En 1826, il fait édité à Paris, le catalogue des plantes indigènes des Pyrénées et du Bas Languedoc' collectées par son père lors de leur séjour à Montauban puis Montpellier.
    par la Société des Gens de Lettres ® Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites
un compteur pour votre site