Populus tremula  - Tremble
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Tremble, nommé par les anglophones 'Trembling aspen', 'Aspen tree' ou 'Eurasian Aspen'.
    Nom latin : Populus tremula  L.
    famille : Salicaceae.
    catégorie : arbre dioïque à l'écorce lisse d'un blanc verdâtre marquée de stries d'un gris noirâtre, la base en vieillissant se crevasse et vire au rougeâtre, arbre pourvu d'un long système racinaire superficielle fasciculé qui drageonne aisément. Il a une longévité assez courte.
    port : érigé, étalé à cime irrégulière sphérique, certains cv ont un port plus pyramidale.
    feuillage : caduc, vert au revers verdâtre, virant au jaune vif à l'automne. Sur des rameaux courts feutrés et blanchâtres (les jeunes) petites feuilles (3 à 8cm) alternes mi-ovales à marge irrégulièrement crénelées, aux nervures fortement marquées et plus claires au long pétiole aplati qui provoque un tremblement et un bruissement continu. Les bourgeons foliaires sont ovoïdes et visqueux.
    floraison : fin de l'hiver à début printemps (fin février-mars selon climat) en gros chatons velus de 8 à 10 cm.
    couleur : rougeâtre pour les chatons mâles et blanc-verdâtre à blanc grisâtre pour les femelles sur des pieds distincts). Voir photo chatons mâles grand format.
    floraison : épis (6 à 10cm) portant de petites capsules ovoïdes déhiscentes contenant des petites graines de 1mm couvertes d'un duvet blanchâtre courant mai.
    croissance : rapide chez les jeunes sujets.
    hauteur : 15-25 m.
    plantation : automne ou printemps selon climat.
    multiplication : semis au printemps, par bouturage ou par prélèvement de drageons.
    sol : tous même médiocre.
    emplacement : soleil.
    origine : nord de l'Europe (s'étendant au delà du cercle polaire) et Asie dans les forêts de feuillus même loin des cours d'eau jusqu'à une altitude de 1000m.
    zone : 1 - 9.
    entretien : aucun, taille si nécessaire en hiver et éventuellement une tonte régulière pour supprimer les drageons. Attention son bois blanc qui est très léger se fend assez facilement, il est utilisé pour la confection de la pâtre à papier, de bardeaux ou encore d'allumettes.
    NB : Comme tous les peupliers, son développement racinaire étant important, il est recommandé de le planter à une distance d'au moins 15 à 20m par rapport aux fondations des ouvrages.
    Il est couramment utilisé comme arbre d'ornement en sujet isolé, comme arbre d'alignement pour confectionner des rideaux ou pour fixer les sols.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Populus alba  L. appelé Peuplier blanc de Hollande, Peuplier blanc, consulter sa fiche.
    Populus x canescens  (Aiton) Sm appelé Grisard, consulter sa fiche.
    Populus nigra  L., appelé Peuplier noir, consulter sa fiche.
    Populus nigra var. italica  (Moench) Duroi, appelé Peuplier noir d'Italie, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), avant d'être anobli en 1757 Carl Linnæus, également médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Auteur de 'Systema naturae, Genera plantarum' et 'Species plantarum'.
    *Kunth., abréviation botanique pour le botaniste prussien Karl Sigismund Kunth (1788 - 1850) qui à Berlin va gérer les collections récoltées par Alexandre de Humboldt au cours de ses séjours en Amérique, il oeuvre pour la parution de 'Voyage de Humboldt et Bonpland. 16, Plantes équinoxiales : recueillies au Mexique, dans l'île de Cuba, dans les provinces de Caraca, de Cumana et de Barcelone, aux Andes de la Nouvelle-Grenade, de Quito et du Pérou, et sur les bords du Rio-Negro, de l'Orénoque et de la rivière des Amazones d'Al. de Humboldt et A. Bonpland, édité en 7 volumes en 1808.
    par la Société des Gens de Lettres®Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site