Davidia involucrata - Arbre aux mouchoirs
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Démons & Merveilles©
    Nom commun : Arbre aux mouchoirs, Arbre aux pochettes, plus rarement Arbre aux colombes, Arbre aux fantômes, en chinois 'Gong tong', nommé par les anglophones 'Dove tree, 'Handkerchief tree' ou 'Ghost tree'.
    Nom latin : Davidia involucrata  Baill.
    famille : Nyssaceae.
    catégorie : arbre pouvant être centenaire très ramifié, aux jeunes rameaux d'un vert bleuté pruineux, aux bourgeons foliaires à écailles rougeâtres et à l'écorce écailleuse grise et ocre-brun.
    port : dressé, pyramidal lorsqu'il est jeune s'élargissant pour avoir avec l'âge une cime arrondie.
    croissance : rapide, histoire de rattraper la longue germination.
    feuillage : caduc, mou, vert clair brillant au revers plus clair grisâtre et pubescent, limbe fortement nervuré, aromatique. Grandes feuilles (+ ou - 15cm) cordées acuminées à marge finement crénelée, longuement pétiolées.
    floraison : au printemps (mai-début juin selon climat) uniquement sur les rameaux de l'année, petites inflorescences globuleuses formé de nombreux éléments mâles et un seul bisexué à périanthe, nombreuses étamines à la base d'un involucre composé de 2 (plus rarement 3) bractées (+ ou -20cm) opposées, obovales pendantes à marge ondulée fortement nervurée, des bractées d'une inégale longueur.
    couleur : étamines blanches ou beurre, anthères d'un rouge pourpré, blanc pur à blanc-ivoire pour les bractées qui ont tendance à verdir en vieillissant.
    fruits : au bout d'un long pédoncule drupe (3 à 5cm) striée, charnue comestible ovoïde d'un vert pruineux virant au rose pourpré puis ocre jaune à maturité (fin de l'automne) demeurant en place une bonne partie de l'hiver. les drupes se consomment blettes.
    hauteur : 10 à 15m, dans son aire naturelle peut atteindre 20m.
    plantation : à l'automne.
    multiplication : par semis en place du fruit mûr ou au printemps en veillant auparavant à conserver le fruit entier au froid, puis de le semer tel que et compter entre 18 mois à 2 ans pour le voir germer, quant à la floraison il faudra patienter au moins 10 ans, multiplication aussi par bouturage de rameaux semi-ligneux à l'automne.
    sol : riche en humus, frais mais bien drainé.
    emplacement : soleil léger ou mi-ombre, une exposition à l'abri des vents violents et des gelées printanières pour protéger ses involucres.
    zone : 7 - 9. Tolère aisément - 15°C.
    origine : endémique au sud-ouest de la Chine (à la jonction entre la province du Guizhou et les provinces du Séchouan, du Hunan et du Yunnan) dans les forêts de feuillus entre 1500 et 2000m d'altitude.
    entretien : n'oubliez pas de l'arroser les premières années après la plantation.
    NB : Son nom Davidia  lui a été donné en l'honneur de son découvreur le missionnaire-naturaliste français Jean Pierre Armand David (1826-1900) qui en fit la première description (en 1869, à l'ouest du Séchouan, région de Mu-pin) ce n'est que bien plus tard que des graines en grand nombre furent rapportées en Europe par le jardinier-collecteur anglais Ernest Henry Wilson (1876-1930) qui avait été expressément mandaté en Chine par les pépinières Veitch & Sons (Exeter- Angleterre) et, son nom spécifique involucrata  qui signifie involucre est un mot venant du latin 'in' qui signifie dans et du verbe 'volvere' qui signifie enrouler.
    Il fut introduit en Europe pour la première fois vers 1897, vous vous pouvez découvrir de préférence en mai, le premier sujet planté en France à l’Arboretum National des Barres * ou d'autres comme à l'Arboretum de Balaine (Allier), à l’Arboretum Robert Ruffier-Lanche (Grenoble - Isère), au Jardin des Plantes de Montpellier ou encore au Jardin botanique de Tours (Indre et loire).
    Ce genre ne comprend qu'une seul espèce qui aurait déjà été présente dans la luxuriante végétation tropicale à l'ère tertiaire, en Chine c'est une espèce protégée car il est en voie de disparition dans son aire naturelle.
    Kurt Stueber ©
    Parmi les variété et cultivars citons :
    Davidia involucrata var involucrata  synonyme Davidia laeta  Dode. au feuillage nettement plus pubescent.
    Davidia involucrata var vilmoriana  (Dode) J. Holub., synonyme Davidia vilmoriana  Dode, c'est celui qui est le plus souvent cultivé, au feuillage nettement plus pâle, glauque sur le dessus, revers plus foncé et glabre.
    Davidia involucrata  'Sonoma' un cultivar recherché car il fleurit dés la deuxième année.

    Annotations :
    *Arboretum national des Barres Ce Davidia   (1897) est issu de semis, ce fut l'unique graine a germer au bout de deux ans parmi les 37 données à Maurice de Vilmorin par le missionnaire-botaniste français Paul Farges (1844-1912) qui pris en Chine la relève du Père David comme collecteur lui aussi pour le compte du Muséum d'histoire naturelle.
    Un genre de bambous lui a été dédié Fargesia ainsi que quelques espèces spécifiques fargesii ou fargesianum.
    ® par la Société des Gens de Lettre. Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site