Brachycereus nesioticus  - Lave cactus
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    photo © Jean Pelmont
    Nom commun : Lave cactus, Cactus des laves, Cactus des champs de lave, nommé par les anglophones 'Lava cactus'.
    Nom latin :Brachycereus nesioticus (K. Schum.*) Backeb., synonyme Cereus nesioticus  K. Schum.
    famille : Cactaceae (Caryophyllales).
    catégorie : arbrisseau succulent xérophyte, tiges cylindriques à 16 à 22 côtes épineuses, aux jeunes pousses jaunes virant progressivement au vert de gris, touffe d'une quarantaine d'épines de différentes tailles (0,5 à 5cm) souples blondes.
    port : large touffe buisonnant, évasée, dressée.
    floraison : à la fin de l'hiver, début du printemps, éphémère diurne s'ouvrant très tôt le matin juste pour quelques heures (+ ou - 8h). Fleurs (5,5cm) en forme de pompon à ligules filiformes brillants.
    couleur : blanc à blanc crème.
    croissance : lente.
    fruits : fruits ovoïdes (± 3,5cm) exactement comme le figuier de Barbarie, figues comestibles rouge rosâtre à rouge violacé, hérissées de touffe d'épines jaune paille.
    hauteur : 0.60 à 2m, chaque section à de 10 à 50cm.
    multiplication : semis en mars sous abri ou bouturage.
    sol : dans les laves du volcan Bartolomé léger, surtout très drainé.
    emplacement : plein soleil. Parfaitement adapté à la sécheresse.
    origine : Océan Pacifique à l'ouest de l'Equateur dans l'archipel des Galápagos*, endémique aux îles de Bartolomé* (située au nord de l’île de au nord de Santa Cruz), Fernandina, Genovesa, Isabella, Pinta et San Salvador depuis le niveau de la mer jusqu'à 1000m d'altitude.
    zone : 10 - 11, minima 15°C°.
    entretien : sans, support très bien la sécheresse.
    NB : Brachycereus  vient de la juxtaposition du mot grec 'brakhus' qui signifie court et du mot latin 'cereus' qui désigne un cierge, une bougie de cire, et son nom spécifique nesioticus vient du grec 'nesios' mot qui désigne une île.
    Ce genre jusqu'en 1958 comprenait deux espèces de vivaces ou d'arbustes succulents, endémiques aux Galápagos.
    Brachycereus thouarsii  (F.A.C. Weber) Britton & Rose , synonymes Cereus thouarsii  F.A.C. Weber, Cereus galapagensis  F.A.C. Weber, Jasminocereus galapagensis  (F.A.C.Weber) Britton & Rose, Jasminocereus thouarsii  var. chathamensis  E.Y. Dawson, découvert vers 1899 par Weber sur l'île de Santa Maria, présent aussi sur l'île de Santa Cruz, connut des anglophones sous le nom de 'Candelabra Cactus' arbuste tige candélabre, pouvant atteindre 7m de haut, à courtes et larges sections côtelées, floraison nocturne (5 à 9cm) blanche et blanc verdâtre à la base, figues comestibles d'un rouge violacé.
    Espèce dont il existe trois sous-espèces reconnues dont le commerce est contrôlé CITES pour éviter l'utilisation incompatible avec la survie de l'espèce.
    Jasminocereus thouarsii  ( F.A.C.Weber ) Backeb. var. chathamensis  E.Y.Dawson Jasminocereus thouarsii  var. delicatus  (Dawson) Anderson & Walkington, synonyme Jasminocereus howellii  E.Y.Dawson var. delicatus  E.Y. Dawson se rencontre sur l'île de Santa Cruz.
    >I>Jasminocereus thouarsii  var. sclerocarpus  (K. Schum.) Anderson & Walkington se rencontre sur l'île d'Isabela.
    Prendre le temps de consulter, notre dossier sur Les cactus et les succulents.
    Annotations :
    *K. Schum. Karl Schumann (1851- 1954) en fit la première description en 1899, il participa à la rédaction de Flora Brasiliensis, un genre (Marantaceae) lui a été dédié Schumannianthus.
    *l'archipel des Galápagos* ou Archipel de Colón, est le parc national le important et célèbre de l'Equateur qui fut en 1978, classé au Patrimoine Naturel de l’Humanité.
    *île Bartomolmé : dédié au prêtre dominicain espagnol (Bartolomé de Las Casas) (1484 -1566), qui fut l'aumônier des Conquistadores, toute sa vie durant fut le défenseur des indiens et de leurs droits face aux colonisateurs et à leurs massacres. Il adressa en 1542 au roi Charles Quint, sa célèbre 'Très brève Relation de la destruction des Indes'.
    *F.A.C. Weber, médecin, botaniste alsacien Frédéric Albert Constantin Weber (1830-1903).
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site