Astelia chathamica  - Astélie de Chatham
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    University of Hawaï©
    Nom commun : Astélie des îles Chatham, Astélie de Chatham, nommée par les anglophones 'Silver Spear' ou 'Bush lily' 'Bush flax'.
    Nom latin : Astelia chathamica  (Skottsb.) L.B.Moore, synonymes Astelia nervosa var. chathamica  Skottsb.
    famille : Liliaceae (Asteliaceae), le genre est appelée pineapplegrass
    catégorie : vivace rhizomateuse dioïque.
    port : touffe dense et compacte, élancée, évasée en rosette.
    feuillage : persistant, vert revers à reflets métallique. Longues feuilles rubannées et soyeuses en forme de glaive.
    floraison : sous nos climats fin de l'hiver à début du printemps si elle a lieu. En partie centrale sur de courtes tiges souvent cachées au milieu du feuillage, à l'aisselle de bractées engainantes, grappes de minuscules fleurs, étoilées, unisexuées.
    couleur : jaune à jaune verdâtre.
    fruits : si la pollinisation à eu lieu sur les sujets femelles en été enchassées dans un calice à 6 loges pointus, petites drupes ovoides virant à maturité à l'orange.
    croissance : lente.
    hauteur : 1m à 1,50m, très étalée + ou - 2m.
    plantation : au printemps ou en automne selon le climat.
    multiplication : semis de graines fraîches ou par division des touffes au printemps.
    sol : frais, acide ou neutre, riche en humus surtout bien drainé.
    emplacement : soleil (pas trop brûlant, éviter le plein soleil) ou mi-ombre, en situation abritée des vents violents et des gelées tardives.
    zone : 9 - 10. Tolère parfaitement les embruns et supporte assez bien la sécheresse une fois installée.
    origine : endémique à la Nouvelle Zélande comme son nom spécifique l'indique dans les îles Chatham localement c'est une espèce en voie de disparition.
    entretien : juste supprimer les feuilles.
    NB : Son nom Astelia vient du grec a privatif sans et -stêlê, 'stela' déigne un pilier, donc sans tronc.
    Idéale pour être intégrée dans les jardins tempérés, jardins en bord de mer dans les massifs, parterre et rocailles, en sujet isolé ou simplement dans de larges potées. Ce genre comprend 25 espèces de vivaces rhizomateuses persistantes dioïques parfois monoïque, certaines possédant un caractère plutôt hydromorphique et parfois éphiphytes toutes originaires des îles de l'hémispère sud, dont la Nouvelle-Zélande*, le sud-est de l'Australie, la Nouvelle-Calédonie, les îles Malouines, île Maurice, île de la Réunion et 3 endémiques à l'île d'Hawaï, bien souvent en altitude dans les forêts pluviales et certaines en zone tempérée.
    Parmi les cultivars citons :
    Astelia  'Alpine Ruby' issue de divers croisements avec Astelia nervosa , recherchée pour son feuillage rouge pourpre à 2 bandes plus claires à reflets cuivrés.
    Astelia  'Red Devil' touffe compacte évasée spiralée recherché pour son feuillage rouge foncé.
    Astelia chathamica  'Silver Spear' touffe compact 1,5 à 2m de haut, feuillage gris argenté, inflorescence d'un jaune verdâtre, drupes rouge-orangé.
    Astelia chathamica  'Silver Sword' plus de 1m de haut.
    Astelia  'Silver Green' elle est issue d'un croisement entre Astelia chathamica  et Astelia nervosaa  touffe compacte 1m de haut, feuillage argenté avec nervure centrale fortement marquée.
    Astelia  'Westland' au feuillage à reflet cuivré.
    Astelia nervosa  'Westland' de plus petite taille 0,50 à 1m maximum, touffe rigide largement évasée, feuillage étroit très éffilé d'un vert-bronze à rouge-bronze, nervure centrale fortement marquée, à réservée pour l'ombre partielle.
    Autres espèces :
    Astelia alpina  R. Br., endémique à l'Australie, Tasmanie en altitude dans les tourbières subalpines à court et large feuillage lancéolé.
    Astelia argyrocoma  A. Heller ex Skottsb., endémique aux îles Sandwich et à l'île de Hawaï où elle est connut sous le nom de 'Silverhair pineapplegrass'.
    Astelia banksii  A.Cunn., nommée localement en Maori 'Wharawhara' par les anglophones 'Coastal bush lily', originaire Nouvelle-Zélande, sur l'’île nord recherché pour ses drupes pourpres et son feuillage étroit argenté, inflorescence blanche.
    Astelia fragans  Colenso, originaire de Nouvelle-Zélande nommée localement Bush Astelia, épiphyte, touffe compact, évasée et arquée, 0.70 à 2m de haut, étroit long feuillage vert à deux bandes plus claires à reflets argenté, marginé de rouge, sur les sujets femelles grappes denses de petites drupes d'un pâle jaune orangé, une fois installée parfaitement adaptée à la sécheresse.
    Astelia graminea  L. B. Moore, originaire de Nouvelle-Zélande sur l'’île sud, en altitude dans les landes de la région de Marlborough, Donné par certains botaniste comme une hybridation sauvage issue de croisement entre Astelia banksii  et Astelia solandri .
    Astelia grandis  ( Kirk) Hook.f., Astélie des Marais, originaire de Nouvelle-Zélande sur l'île du nord, en zone humide dans la région d'Auckland et sur la côte ouest de l'île du sud dans 'Westland National Park' appelée 'Swamp Astelia' environ 1.5m de haut, touffe d'aspect vrillée, larges feuilles striées de divers tons de vert, drupes orange soutenu.
    <
    University of Hawaï©

    Astelia linearis  Hook.f., endémique à la Nouvelle-Zélande.
    Astelia menziesiana  Sm., synonymes Astelia degeneri  Skottsb., Astelia forbesii  Skottsb., Astelia veratroides  Gaudich., endémique à l'île de Hawaï à l'est de l'île Maui dans les forêts pluviales, appelée 'Pua'akuhinia', éphiphyte à inflorescence mâle rougeâtre, drupes orange, voir photo du haut.
    Astelia microsperma  Colenso, endémique à la Nouvelle-Zélande.
    Astelia minima  Colenso, endémique à la Nouvelle-Zélande.
    Astelia montana  Seem., endémique aus îles Fidji.
    Astelia nadeaudi  Drake & F.Br., endémique aux îles de la Société.
    Astelia nana  Carse, endémique à la Nouvelle-Zélande.
    Astelia neo-caledonica  Schltr., endémique à la Nouvelle-Calédonie.
    Astelia nervosa  Banks & Sol. ex Hook.f., synonyme Astelia cockaynei  Cheeseman originaire Nouvelle-Zélande, en altitude au nord-est de l' île du Sud, région de Marlborough, environ 1 à 2 m de haut, touffe large compact trés évasée au feuillage vert argenté à trois nervures longitudinales très marquées.
    Astelia nivicola  Cockyane ex Cheeseman, endémique à la Nouvelle-Zélande.
    Astelia novo-guineensis  K.Krause, endémique à la Nouvelle-Guinée.
    Astelia papuana  Skottsb., endémique à la Papouasie-Nouvelle-Guinée.
    Astelia petriei  Cockayne, endémique à la Nouvelle-Zélande.
    Astelia planifolia  Colenso, endémique à la Nouvelle-Zélande.
    Astelia skottsbergii  L.B.Moore, découvert dans les années 60 en Nouvelle-Zélande.
    Astelia solandri  A.Cunn., synonymes Astelia cunninghamii  Hook.f., Astelia polyneuron  Colenso, Astelia solandri  subsp. hookerana  (Kirk) L.B.Moore, originaire de Nouvelle-Zélande sur l'île du nord région d'Auckland (Alpes néozélandaises) nommée par les anglophones 'Perching Lily', connut localement sous le nom de 'Kowharawhara', épiphyte ou terrestre 1m de haut, voir photo © Station Alpine Joseph Fourier.

    Astelia trinervia  Kirk., originaire de Nouvelle-Zélande sur l'île nord dans 'Waipoua Forest', épiphyte ou terrestre, nommée 'Kauri grass' car on la trouve accrochée sur les troncs des kauri tree nom donné à Agathis australis , environ 2m d'envergure, feuillage dans divers tons de vert ligne médiane plus foncée entre deux bandes d'un vert jade, recherchée pour les zones d'ombres sèches.
    Astelia waialealae  Wawra, endémique à l'île de Hawaï où elle estnommée 'Kauai pa'iniu'.

    Liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations
    * Nouvelle-Zélande (South Island) l’île sud a un climat tempéré, la région de Marlborough, est réputée pour son vignoble; l’île nord (North Island) a un climat subtropical.
    -nmauric©12/02/2010 -
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site