Chrysanthemum paludosum - Chrysanthème paludeux
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Chrysanthemum paludosum Nom commun : Chrysanthème paludeux, Chrysanthème des Marais, nommé par les anglophones 'Paludosum Daisy', en espagnol 'Pequeña margarita' (petite marguerite), en japonais 'Nösupöru' (pôle nord bien que ce soit un sudiste).
    Nom latin : Chrysanthemum paludosum Poir.* (1789), synonymes retenus, Leucanthemum paludosum (Poir.) Bonnet & Barratte (1896), Mauranthemum paludosum (Poir.) Vogt & Oberpr (1991)., Kremeria paludosa Durieu (1846), Leucoglossum paludosum (Poir.) B.H. Wilcox, K. Bremer & Humphries (1993).
    famille : Asteraceae.
    catégorie : vivace très robuste, souvent cultivée en annuelle.
    port : buissonnant, ramifié depuis la base, dense, arrondi, évasé en tous sens.
    feuillage : caduc ou persistant selon climat, vert foncé, brillant, il n'y a pas de poils sur les feuilles qui sont alternes, lobées ou entières, à marge en dents de scie, pourvues à la base d'auricules.
    Vers le haut, elles sont oblongues-lancéolées, celles du bas sont spatulées, obovales ou obovales avec un pétiole plus large. Il n'a pas d'odeur comme les chrysanthèmes.
    floraison : au printemps courant mai-juin avec une remontée au début de l'automne, visitée par les abeilles, les bourdons, les colibris et certaines espèces de papillons.
    Capitule en grande marguerite solitaire, hermaphrodite d'environ 8 cm, involucre à bractées obtuses avec un liseré légèrement marron.
    couleur : ligules blanches avec un disque de fleurons jaunes.
    fruits : des akènes de 2.5 à 3 mm, munis de 10 côtes.
    hauteur : 0,20 à 0,30 m en tous sens.
    plantation : au printemps, compter de 6 à 8 plants au m².
    multiplication : par semis spontané en place ou sous serre chaude (18 à 20°C), fin février-mars, compter pour la levée entre 7 et 20 jours, également, par division au début du printemps ou à l'automne et par boutures = talon de tiges semi-aoûtées de juillet à septembre.
    sol : ordinaire, adapté au calcaire, plutôt frais et bien drainé.
    emplacement : soleil, mi-ombre lumineuse ou ombre matinale.
    zone : 5-10, U-K hardiness H4, USDA zones 5a-9b. Tolère aisément jusqu'à -20°C, adapté aux conditions salines.
    origine : sur les 3 îles des Baléares, à l'est et au sud de la péninsule ibérique, en Andalousie occidentale, au nord-ouest du Maroc et en Tunisie.
    entretien : juste prendre le temps de supprimer les fleurs fanées pour favoriser la floraison, rabattre à l'automne et profiter de l'occasion pour diviser, ne pas oublier que ce sont d'excellentes fleurs à couper.
    maladies et parasites : protéger impérativement, les jeunes plants des limaces (slugs) et des escargots (snails), si vous souhaitez en garder, un petit peu ! Convoités aussi, par les perce-oreilles (earwigs), peut être sujet aux pucerons (aphids), aux nématodes du chrysanthème (Chrysanthemum foliar eelworm) ainsi qu'aux tâches foliaires (leaf spots).
    NB : le nom de Chrysanthemum désigne le genre en latin, en grec 'khrysánthemon' désigne des fleurs jaunes, mot venant de 'chrystos' qui signifie or, doré et de 'anthemon' qui vient du grec 'ánthos', qui désigne la fleur et son nom spécifique paludosum, signifie paludeux, c'est-à-dire des marais.
    Son autre nom Leucanthemum désigne en latin et grec une 'marguerite blanche', mot venant du grec 'leukos', qui signifie blanc. Après révision, ce genre ne comprend plus que 37 espèces d'annuelles ou de vivaces, originaires des zones tempérées de l'Europe, de l'Amérique du Nord et de l'Asie.
    Ce chrysanthème des marais en forme de coussinet, à sa place, au jardin, dans les bordures, plates-bandes, mixed-borders, dans les massifs fleuris, sur les talus et dans les rocailles ou simplement dans des potées.

    Dans l'abécédaire, consulter les autres espèces présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *Poir., abréviation botanique pour le botaniste, explorateur français, Jean-Louis Marie Poiret (1755-1834), qui séjourne une année en Algérie, qu'il relate dans 'Voyage en Barbarie : ou lettres écrites de l'ancienne Numidie pendant les années 1785 et 1786, sur la religion, les coutumes et les moeurs des Maures et des Arabes-Bédouins' avec un essai sur l'histoire naturelle de ce pays ; qui est consultable en format pdf sur archive.org, source Jardin botanique de Genève, 1922.
    Un petit genre d'Amérique centrale, Poiretia de la famille des Fabaceae, lui a été dédié, ainsi que plusieurs espèces d'origines maghrébines et des noms spécifiques, sous la forme de poiretiana (20), poiretianus (4), poiretianum (6).
    natacha mauric © 03/05/2011 ® Jardin! L'Encyclopédie
    - nmauric©03/05/2011- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.




mon compteur