Ozothamnus diosmifolius  - Fleur de riz
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Ozothamnus diosmifolius Nom commun : Fleur de riz, Ozothamne à feuilles de Diosma, en australien 'Sago flower', 'Pill flower', 'Sago Bush', nommée par les anglophones 'Rice Flower, White Dogwood', en Espagne 'Flor de Arroz'.
    Nom latin : Ozothamnus diosmifolius  (Vent.) DC.*, autrefois nommé Diosmifolium helichrysum  (Vent.*) Sweet.*
    famille : Asteraceae.
    catégorie : arbuste, souvent cultivé en annuelle ou bisannuelle.
    port : buissonnant, dréssé, évasé, étalé très ramifié.
    feuillage : persistant, épais, coriace, aromatique, vert moyen. Sur des tiges tomenteuse et rêches, petites feuilles étroites linéaires (10–15 mmx1–2 mm) .
    floraison : fin du printemps, de l'été à l'automne (selon climat tout au long de l'année), papillons et par les abeilles. Corymbes de petites fleurs hermaphrodites, pourvues de bractées, boutons floraux (2,3mm) globuleux écailleux
    couleur : blanche ou rose foncé, boutons floraux globuleux rose.
    fruits : akènes pappus .
    croissance : moyen.
    hauteur : 1,50m à 4m, voire 6m sous climat approprié, Ø 0,60 à 1,20m.
    plantation : arbuste 0,60 à 1,5 Ø ± 1,20m².
    multiplication : par semis, bouturage de tiges aoûtées.
    sol : à tendance sablonneuse, très bien drainé voire sec.
    emplacement : soleil, mi-ombre..
    zone : 9 - 10, tolère aisément 25°C.
    origine : endémique aux lisières des forêts tropicales de l'Australie, présent au sud-est de la Nouvelle-Galles du Sud en zone côtière et au Queensland.
    entretien : sans, si vraiment nécessaire taille de mise en forme après la floraison.
    C'est une excellente fleur coupée, d'ailleurs dans le Queensland depuis 1992 des variétés ont été créée et cultivée pour l'exportation en fleurs coupées.
    NB : Son nom Ozothamnus  vient du grec 'ozo' qui désigne l'odorat et de 'thamnos' qui désigne un arbuste, faisant allusion au feuillage malodorant, et son nom spécifique 'diosmifolius' qui a des feuilles semblable à celui du genre Diosma  un petit arbuste ressemblant à la bruyère.
    Ce genre autrefois rattaché au genre Helichrysum  comprend 53 espèces d'arbustes persistants majoritairement endémiques à l'Australie, Nouvelle-Zélande et à la Nouvelle Calédonie.
    Idéal pour les jardins secs.
    Parmi les cultivars, citons :
    Ozothamnus diosmifolius  'Pink' environ 1,80m de haut, longue floraison rose et blanche qui blanchie rapidement sous climat chaud.
    Ozothamnus diosmifolius  'Rose' 0,90 à 1,20m de haut floraison rose foncé.
    Ozothamnus diosmifolius  'Snow White' a été aie créé pour l'exportation en fleurs coupées.
    Ozothamnus diosmifolius Quelques autres espèces :
    Ozothamnus antennaria  nommée 'Sticky everlastingbush', une alpine endémique à la Tasmanie en altitude ( moins élevé que les deux autres alpines), se distingue par des feuilles obovales très rapprochées les unes des autres, petits bouquets de fleurs blanches.
    Ozothamnus hookeri  Sond.*, autrefois synonyme de Helichrysum hookeri  (Sond.) Druce., Helichrysum baccharoides   F.Muell.;
    Ozothamnus ledifolius  Hook.f.*, autrefois synonyme de Helichrysum ledifolius  (DC.) Benth., nommé localement 'Mountain everlastingbush', 'Kerosene bush', une alpine endémique à la Tasmanie en altitude, port buissonnant arrondi (boule) d'environ 1m en tout sens, feuillage glanduleux aromatique (léger parfum de cannelle) vert franc à vert assez acide qui sous les ardeurs du soleil exsude une gomme jaune au parfum de miel, floraison printanière parfumée et blanche, les boutons floraux sont d'un rouge-orangé.
    Ozothamnus rodwayi  nommée 'Alpine everlastingbush', une alpine endémique à la Tasmanie en altitude, se distingue par des feuilles aromatiques à légère odeur de cannelle, étroites obovales imbriquées les unes en dessus des autres, denses corymbes formant des pompons de fleurs blanches à calice jaune paille.
    Ozothamnus rosmarinifolius  ( Labill*.) Sweet, dont il existe 4 sous espèces var. brevifolius, var. ericifolius, var. purpurascens et var. rosmarinifolius  autrefois synonyme Helichrysum rosmarinifolium  DC.*, nommé localement 'Swamp everlastingbush' dans les forêts côtières de la côte sablonneuse de Tasmanie, port compact, dressé, ovoïde, environ 1,80 m Ø 1,22 m, feuillage vert foncé au revers argenté, sur des tiges grisées tomenteuses, boutons floraux ovoïdes rouges, floraison parfumée blanche courant juillet, le cultivar 'Silver Jubilee' au port trapu compact assez rond, se distingue par un feuillage argenté, à floraison blanche parfumée à la fin du printemps (juin), boutons floraux d'un rouge-rose, rusticité - 12 °C.
    Ozothamnus scutellifolius  Hook.f., autrefois Helichrysum scutellifolium  (J.D.Hook.) F.Muell.*, originaire de Tasmanie, port buissonnant arrondi (boule) d'environ 0,60m de haut en tout sens, floraison estivale jaune.
    Ozothamnus selago  Hook.f., autrefois synonyme de Helichrysum selago  Benth. & Hook.f. ex Kirk, originaire de Nouvelle-Zélande, de petite taille 0,40 en stout sens, feuillage triangulaire, floraison estivale d'un blanc crèmeux.

    Annotations :
    *DC. abréviation botanique pour Augustin Pyramus de Candolle (1778-1841)
    *Hook.f. abréviation botanique de Joseph Dalton Hooker (1817-1911), médecin-botaniste anglais ami de Charles Darwin qui dés 1839 participa à des expéditions vers l'Antarctique, la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande puis vers 1847 il se rendit vers les confins de l'Inde, on lui doit la réalisation de ces diverses Flora, dont la plus célèbre réside dans les 7 volumes de Flora of British India (1872-1897) auparavant "Botany of the Antarctic Voyage Flora Novae Zelandiae" Volume 2. 1852 et 1855.
    En 1847 il devint membre de la Royal Society, à partir de 1855 il fut nommé assistant du directeur du Jardin botanique de Kew.
    F.Muell. , abreviation botanique pour baron Ferdinand Jacob Heinrich von Mueller (1825-1896) botaniste austro-allemand qui en 1847 émigre en Australie où il se consacrer à l’exploration botanique et a la constitution d'un herbier
    Sond. , abréviation botanique pour Otto Wilhelm Sonder (1812-1881) pharmacien botaniste allemand qui participa à la rédaction de la volumineuse Flora Capensis.
    *Sweet., abréviation botanique pour le jardinier-botaniste britannique Robert Sweet (1783-1835) à qui l'on doit plusieurs publications botaniques et horticoles, tel que Sweet's Hortus Britannicus' (1827) catalogue des plantes cultivées dans les jardins anglais, un ouvrage en 5 volumes sur les Geraniaceae (1820–1830), une flore australienne 'Flora Australasica' ( 1828)
    *Labill., abréviation botanique pour le médecin naturaliste et botaniste français Jacques Julien Houtou de Labillardière (1755-1834) qui fut en charge en Angleterre des premiers herbiers rapportés lors de la première expédition de Cook avant de participer à d'autres expéditions en Syrie, Palestine, Chypre puis en Australie, un genre Billardiera  Sm. ( donné pour synonyme de Sollya  Lindl - Pittosporaceae) un petit genre de 25 espèces constitué d'arbuste buissonnant ou grimpant endémique à l'Australie qui lui a été dédié vers 1793, par le botaniste anglais James Edward Smith (1759 – 1828)
    nmauric ©- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Compteur pour votre site