Ornithogalum dubium  - Ornithogale douteux
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ornithogale douteux, appelé à tort Étoile de Bethléem, nom qui devrait être réservé à O. arabicum, nommé en afrikaner 'Geeltjienk' (geel = jaune, tjienk = nom donné au genre), et par les anglophones 'Snake Plant'.
    Nom latin : Ornithogalum dubium  Houtt.*, synonymes Ornithogalum thyrsoides  Jacquin, Ornithogalum flavescens  Jacquin, Ornithogalum miniatum  Jacquin.
    famille : Hyacinthaceae.
    catégorie : vivace bulbeuse toxique xérophile et thermophile.
    port : touffe basale de feuilles dressées.
    feuillage : caduc, vert moyen. Rosette de de 5 à 6 larges feuilles rubanées se fanant très rapidement.
    floraison : longue sur plusieurs semaines, à partir du coeur de l'été à l'hiver (d'août à déécembre en Afrique du Sud). Large tige pruineuse, bouquet d'une quinzaine de fleurs hermaphrodites en coupe évasée, 3 pétales en quinconce avec 3 sépales obovales pointus, 6 étamines, cernant un ovaire de couleur verte, pédoncule vert acide pourvu à la base d'une bractée membraneuse.
    couleur : orange mandarine brillant plus foncé vers la base onglet brun vert, étamines jaune orangé, anthères jaune d'or, en coeur ovaire noir brillant, boutons floraux ovoïdes pointus.
    Sa couleur attire les scarabées qui sont les insectes pollinisateurs.
    fruits : capsules déhiscentes anguleuse à 6 faces mais trois valves, contenant des graines d'un noir brillant.
    hauteur : 0.20 à 0.60m,inflorescence comprise.
    plantation : printemps de préférence (mars à mai) sous climat approprié à la fin de l'été, en prenant soin de planter les bulbes à 10cm de profondeur, environ tous les 15cm.
    multiplication : par séparation des bulbilles a effectuer tous les deux ou trois ans après la fanaison ou par semis en place au printemps ou à l'automne.
    sol : sa préférence naturelle va vers l'argilo-caillouteux. Pour une culture en pot un mélange de terreau, sable grossier ou perlite à part égale.
    emplacement : plein soleil, mi-ombre partielle sous climat très chaud, au minimum 4 heures de plein soleil par jour, se resserrer légèrement le soir.
    origine : Afrique du Sud, endémique à la province du Cap, présente à l'ouest et à l'est sur les flancs granitiques jusqu'à 500m d'altitude, elle figure sur la liste des espèces menacées d'Afrique du Sud.
    zone : 6 - 11 en situation abritée et ensoleillée.
    entretien : pour une culture en pot arroser régulièrement tout au long de la période de végétation jusqu'à la fanaison, puis garder le bien au sec.
    Excellentes fleurs coupées la floraison s'’étale sur plusieurs semaines; en zone plus froide déterrer les bulbes à l'automne, les conserver au sec et replanter à la fin de l'hiver.
    NB : Son nom Ornithogalum  désigne le genre en latin et en grec, issu du mot 'ornitho' qui désigne l'oiseau et de 'gala' désignant le lait, faisant allusion à la blancheur des pétales d'un bon nombre d'espèces du genre comme l'Étoile de Bethléem, et son nom spécifique dubium  signifie douteux.
    Ce genre comprend 80 espèces de bulbeuses à floraison printanière, originaires de l'Afrique du Nord (1 endémique à l’'Algérie) et de l'Afrique Australe, de l'Europe (12 en France), présent dans le Caucase, en Asie Mineure et au Proche-Orient, quelques unes d'entre elles introduites dans nos jardins et pour certaines d'entre elles aussi, cultivées intensivement comme fleurs à couper car leur floraison est longue.
    Parmi les cultivars, citons :
    Ornithogalum dubium  'White Form' comme son nom l'indique se distingue par des fleurs blanches.
    Ornithogalum dubium  'Orange Form' orange en coeur maculé d'un onglet marron vert.
    Autres espèces du genre présentes dans l'Encyclopédie :
    Ornithogalum arabicum  L., Étoile de Bethléem, consulter sa fiche.
    Ornithogalum thyrsoides  Jacq., Ornithogale en thyrse, consulter sa fiche.
    Ornithogalum umbellatum  L., Ornithogale en ombelle, Dame d'onze heures, consulter sa fiche.

    Liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    * Houtt. : abréviation botanique pour le médecin, botaniste, naturaliste hollandais Martinus (Maarten) Houttuyn (1720-1798), un genre lui est dédié Houttuynia; on lui doit de nombreux ouvrages d'histoire naturelle, il participa à la version néerlandaise de 'Icones Plantarum Medicinalium' de Johannes Zorn (1779), toujours réédité.
    ® par la Société des Gens de Lettres nmauric © 21/03/2013 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site