Telekia speciosa - Télékie élégante, splendide, Œil-de-bœuf
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    E. Robert Vicol ©
    Nom commun : Télékie splendide, Télékie élégante, localement Télékie remarquable, Œil-de-bœuf, Buphthalme élégante, nommée par les anglophones 'Heart-leaved ox eye, Ox-eye daisy, Yellow ox-eye.'
    Nom latin : Telekia speciosa  (Schreb.) Baumg.*, synonymes Telekia ovata  K.Koch*, Inula caucasica  Pers., Corvisartia caucasica  G.Don ex Loudon*, Buphthalmum speciosum  Schreb.*, Buphthalmum speciosum  Waldstein et Kitaibel., à la même époque nommée par certains botanistes Molpadia suaveolens 
    famille : Asteraceae.
    catégorie : vivace herbacée orophyte, rhizomateuse à enracinement profond.
    port : érigé, ramifié.
    feuillage : caduc, aromatique, rugueux, vert foncé, poils sur le revers. Longues feuilles alternes cordiformes à marge crénelée (± 30cm), les inférieures sont pétiolées, les autres sont sessiles.
    floraison : longue, de l'été à l'automne courant juin/septembre et plus selon climat, parfumée, nectarifères visitées par les abeilles, les oiseaux et les papillons. Racèmes de capitules ( ±6 à 8cm), calice à écailles.
    couleur : ligules jaune d'or, disque de fleurons hermaphrodites jaune orangé.
    fruits : akènes à aigrette.
    croissance : moyen.
    hauteur : 1.2 m à 2 m.
    plantation : au printemps en prenant soin d'espacer les plants de 90 cm, parfaitement installé entre 2 et 5 ans.
    multiplication : par division à l'automne ou semis en place. Aussi, courant février, par semis à chaud (20-22°C ) à peine recouvert 2.5 cm, dans un mélange sablonneux (pour ce semis, conserver les graines au frais, et les tremper avant, 24h dans de l'eau), levée en 4 jours. Par prélèvement de jeunes pousses avec portion de rhizomes.
    sol : tous (ph 4.7 à 5.6), une préférence à tendance argileuse humifère, frais mais bien drainé.
    emplacement : soleil léger ou mi-ombre, une partie de la journée éviter le couchant et le plein sud trop chaud en été, à l'abri des vents violents
    zone : 9-11, n'aime pas vraiment la sécheresse.
    origine : en altitude, dans les vallées de l'ouest et du sud-ouest de l'Europe, Géorgie, Ukraine, sud et centre de la Russie (des Balkans au Caucase) et Turquie (Anatolie dans les clairières humides). Découverte en Transylvanie. Présente en France en Côte d'Or, Haute Marne et Haut-Rhin.
    entretien : supprimer les fleurs fanées.
    NB : Son nom Telekia  donné par le botaniste J. Baumgarten, qui le dédit à son ami le comte austro-hongrois Samuel Teleki von Szèk (1845-1916) un explorateur qui séjourna entre autre en Afrique de l'Est participant à une expédition sur le Kilimandjaro et la découverte des lacs Rudolf et Stephanie (1887) et l'ex lac Rudolf aujourd'hui nommé Lac Turkana (à cheval sur l'Éthiopie et le Kenya) se rendit aussi en Ethiopie et au Yémen (Aden) et son nom spécifique speciosa signifie splendide, élégant.
    Dans les pays anglophones et au Canada, elle est commercialisée sous le nom de Buphthalmum speciosum , c'est une excellente fleur coupée, conservation entre 5 et 10 jours.
    La télékie élégante peut être confondue avec Inula helenium 
    Autre espèce :
    Telekia africana  Hook.f., synonymes Anisopappus africanus  (Hook. f.) Oliv. & Hiern, Anisopappus chinensis  (L.) Hook.f. & Arn., Anisopappus chinensis subsp. africanus  (Hook.f.) S.Ortiz & Paiva., originaire des prairies et savanes boisées de l'ouest de l'Afrique tropicale (sud de Ouganda, Kenya), 0.1 à 1.5 m de haut, feuilles aromatiques ovales-elliptiques , petits capitules (± 1.8 cm) couronne de ligules plus courts et larges jaune vif, large disque de fleuron jaune vif tirant sur le jaune vert au centre.
    Telekia speciosissima  (L.) Less., synonyme Xerolekia speciosissima  (L.) Anderb.

    Annotations :
    * Baumg. : abréviation botanique pour le botaniste allemand Johann Christian Gottlob Baumgarten (1765-1843), on lui doit la publication 'Enumeratio Stirpium Magno Transsilvaniae' - Vienne 1816, où dans le 3ème volume il décrit la télékie.
    * G.Don : abréviation botanique pour le jardinier, botaniste-collecteur écossais George Don (1798-1856), qui fut nommé en 1816 contremaître au Jardin botanique de Chelsea. De 1821 à 1823, il devint collecteur en Afrique (Gambie, Guinée et Sierra Léone) et aux Amériques (Brésil, Cuba, Jamaïque, est des États-Unis) pour le compte de la Société d'horticulture de Londres. Il participa à l'Encyclopédie de Loudon.
    * K.Koch : abréviation botanique pour le botaniste- dendrologue collecteur allemand Karl Heinrich Emil Koch (1809-1879).
    * Loudon : jardinier paysagiste et architecte écossais John Claudius Loudon (1783-1843), il fut aussi un fort célèbre journaliste horticole (Gardener's Magazine), façonnant le goût des jardins, parcs puis de l'architecture des banlieues de l'ère victorienne. Auteur de 'An Encyclopaedia of Gardening' (1822) et 'Arboretum et Fruticetum Britannicum' édité en 1838, avec son épouse Jane C. Webb Loudon (1807-1858), 'Loudon's encyclopaedia of plants; comprising the specific character, description, culture, history, application in the arts, and every other desirable particular respecting all the plants indigenous to, cultivated in, or introduced into Britain' - Londres 1866.
    * Pers. : abréviation botanique pour le botaniste, mycologue sud-africain Christiaan Hendrik Persoon (1761-1836), d'origine allemano-néerlandais, fondateur de la systématique en mycologie. Son herbier, racheté en 1825 a été inclus à l' Herbier national des Pays-Bas conservé à Leyde.
    * Schreb. : abréviation botanique pour le médecin-naturaliste allemand Johann Christian Daniel von Schreber (1739-1810), il fut professeur de médecine et de botanique à d'Erlangen (Bavière) avant d'y devenir le directeur du jardin botanique. En 1787, il est nommé membre de l'Académie royale suédoise des sciences. Son imposant herbier, riche en collections d'Europe, d'Australie, des Caraïbes et îles du Pacifique et d'Afrique du Sud) a été racheté par le roi de Bavière en 1813 pour initié l'Herbarium Regium Monacense conservé à Munich.
    - nmauric©27.07.2013 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
Imingo compteur site