Trochodendron aralioides  - Arbre aux roues, Arbre à Glu
Portail de Jardin ! L'Encyclopédie


    Miyazawa Yukito©
    Nom commun : Arbre aux roues, Arbre à roues, Arbre à Glu, en japonais 'Yama guruma' (Yama = montagne Guruma = roue, mots que l'on retrouve dans le judo) et 'Torimochinoki*' (Arbre à glu) en chinois 'Kun làn shu', nommé par les anglophones 'Wheel tree, Wheelstamen tree, Bird-Lime tree, Japanese Birdlime tree' (Arbre à glu).
    Nom latin : Trochodendron aralioides  Sieb. & Zucc.* , pas de synonyme.
    famille : Trochodendraceae.
    catégorie : arbuste à petit arbre à l'écorce brune à la ramure disposée en verticille. C'est un arbre fossile présent à l'ère Tertiaire*.
    port : buissonnant, arrondi.
    feuillage : persistant, coriace, vert foncé brillant, marge en partie base lisse puis crénelée jusqu'à la pointe, marge et revers plus pâle. Le jeune feuillage est vert granny smith. Feuilles alternes obovales-elliptiques de 6 à 15 cm x 4 à 6 cm.
    floraison : au printemps courant avril-juin, nectarifère visitée entre autre par les abeilles et par les papillons. Racèmes de fleurs bisexuées en forme de roue de 7 cm un disque centrale avec les étamines disposées en rayons tout autour. Les bourgeons floraux sont munis d'écailles ovales, apportant un élément décoratif en forme de pain de sucre. La pollinisation est assurée par des syrphes ceinturés.
    couleur : vert acide et vert jaune.
    fruits : follicules déhiscentes de 6 à 10 mm à 8 loges pourvues d'un crochet vert lavé de rose virant au gris foncé à maturité (octobre) contenant des petites graines noires fusiformes ailées 3 à 4. Sec le fruit fait penser à l'anis étoilé (badiane).
    croissance : très lente.
    hauteur : 3 à 6 m dans son milieu naturel avoisine les 18 à 20 m.
    plantation : à l'automne ou au printemps selon climat, ailleurs à cultiver en pot ou sous serre.
    multiplication : par semis et par bouturage de tiges.
    sol : profond, riche en humus, humide et frais mais drainé, avec une préférence pour les sols neutre ou acide.
    emplacement : ombre légère, mi-ombre sous le couvert d'autres arbres.
    zone : 6/7- 9, -15 à -18°C.
    origine : est de l'Asie, en altitude entre 300 et 3000 m dans les forêts de feuillus au sud du Japon présent dans l'archipel d'Izu, sur l'île volcanique de Kozu-shima (parc national), l'île de Kyushu, au nord-ouest de l'île principale de Honshu et les îles Ryükyü , au sud de la Péninsule de Corée et sur l'île de Taïwan où vous pouvez le découvrir au nord de l'île, endémique aux laves du parc national et des sources chaudes de Yangmingshan, et au nord-est dans le comté de Yilan au Fushan Botanic Garden.
    entretien : sans, le laisser vivre en paix.
    maladies et ravageurs : pas de connu pour l'instant.
    NB : son nom Trochodendron  vient du grec 'trochus' qui désigne une roue et 'dendron' qui désigne l'arbre et son nom spécifique aralioides  oides signifie ressemblant donc ressemblant à l'Aralia. Le spécimen récolté par Siebold a été trouvé dans la baie de Nagasaki sur l'île de Dejima
    Ce genre ne comprend plus qu'un seul survivant et sa famille des Trochodendracées ne comprend qu'un seul autre genre Tetracentron  n'ayant lui aussi qu'un seul représentant himalayen Tetracentron sinense .
    Pour l'instant il n'a pas de représentant signalé dans les jardins et parcs de France, mais vous pouvez le découvrir au jardin d'Iturraran dans la zone 4, Parc Naturel de Pagoeta, dans la municipalité de Aia - Gipuzkoa au pays basque espagnol.
    Un des 4 spécimens plantés en 1930 par Sir Lionel Rothschild à Exbury garden, mesure actuellement entre 23 et 25 m de haut, il se trouve dans le parc national de New Forest à Exbury dans le Hampshire à l'est de Beaulieu - Royaume-Uni.
    Propriétés et utilisations :
    Depuis des siècles son précieux bois brun sans veines était recherché pour la confection de meubles, son écorce contient des mucilages utilisés pour attraper les mouches comme le papier tue-mouche et par les oiseleurs pour engluer les oiseaux d'ou son nom en japonais de Torimochinoki et de Bird-Lime tree en anglais, elle entre dans la fabrication de la pâte à papier.
    Présent dans le Compendium Materia Medica de la dynastie Ming, un traité de médecine chinoise traditionnelle très détaillé, rédigé par Li Shi-zhen* en cinquante-deux volumes publié en 1590, le Ben Cao Gang Mu Patrimoine documentaire soumis par la Chine et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2011 à l'UNESCO.

    Annotations :
    *Li Shi-zhen (1518-1593) médecin et pharmacologue chinois, biographie (rédigé par le docteur Christian Rempp (1948-2007), médecin acupuncteur au Département de Gynécologie-Obstétrique au CHU de Strasbourg.
    *Sieb. & Zucc., abréviation botanique pour le médecin et naturaliste bavarois Philipp Franz Balthazar von Siebold (1796-1866) qui vécut au Japon entre 1823 et 1830, on lui doit l'introduction en Europe via ses établissements de Leide (Pays Bas) de nombreuses nouvelles espèces de la flore japonaise dont les premiers hydrangea  japonais en 1860 -1861., Auteur en collaboration avec le botaniste allemand Joseph Gerhard Zuccharini (1797-1848) de la très célèbre Flora japonica, publiée entre 1835-1870, en 30 volumes avec des illustrations d'artistes japonais tel que Keiga Kawahara, descriptions et dessins consultables sur le site de l'université de Kyoto.
    *Tetracentron sinense , synonyme Tetracentron sinense var. himalense  H. Hara & Kanai., Tétracentron de Chine, le découvrir sous toutes ses coutures.
    *ère Tertiaire, c'est à dire de 65 à 2,6 millions d'années avant la nôtre.
    *Torimochinoki, Arbre à glu, c'est également le nom donné à un chêne l'Ilex integra Thunberg, The mochi tree. Mochi c'est le nom d'un gâteau japonais au riz gluant.
    nmauric©03/03/2017 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites
Imingo compteursite