Glottiphyllum marlothii - Glottiphylle de Marloth, Gl. applati
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Glottiphylle de Marloth, Glottiphylle déprimé, applati, nommé par les anglophones 'Hardy Ice Plant'.
    Nom latin : Glottiphyllum marlothii  Schwantes*., plus connu sous le nom de Glottiphyllum depressum  (Haw.*) N.E.Br.*, Glottiphyllum barrydalense  Schwantes, synonymes de Glottiphyllum buffelsvleyense  Schwantes, Glottiphyllum fragrans  (Salm-Dyck) Schwantes, Glottiphyllum framesii  L.Bolus*, Glottiphyllum haagei  Tischler, Glottiphyllum jacobsenianum  Schwantes, Glottiphyllum muirii  N.E.Br., Glottiphyllum nysiae  Schwantes, Glottiphyllum platycarpum  L.Bolus, Glottiphyllum proclive  N.E.Br., Glottiphyllum rufescens  (Haw.) Tischler, Glottiphyllum starkeae  L.Bolus, Glottiphyllum taurinum  (Haw.) N.E.Br., Glottiphyllum uniondalense  L.Bolus, et 4 non résolus sous le nom de Mesembryanthemum.
    Illustration planche 8.2 dans Monographia generum Aloes et Mesembryanthemi, Mesembryanthemum, par J.S. von Salm-Reifferscheidt-Dyck, vol. 2 1849-1863).
    Découvrir une série de dessins Bolus Herbarium at the University of Cape Town, librairie digitale.
    famille : Aizoaceae.
    catégorie : vivace succulente rampante, une racine pivot épaisse brunâtre et un système racinaire latérale, semi-fibreux.
    port : touffe de rosette compact, étalé.
    feuillage : persistant, charnu, lisse, vert franc lavé parfois de rouge en pointe. Sur deux rangs, feuilles de ± 10 cm, épaisses, aplaties, déprimées un peu comme une cuillère.
    floraison : parfumée, du printemps jusqu'au milieu de l'automne, s'ouvrant le matin. Fleurs Ø 50 à 55 mm à nombreuses ligules brillantes, court pédoncule.
    En Afrique du sud la pollinisation assurées par des papillons nocturnes.
    couleur : jaune vif, brillant.
    fruits : figues contenant de nombreuses graines rondes et marron clair extrêment fines à semer avec du sable; il faut les récolter dès que les capsules sont sèches car ces graines sont hygrochastiques c'est à dire qu'elles sont dispersées par les gouttes de pluie qui par un mécanisme particulier fait s'ouvrir les valves et l'eau dispersent les graines.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.05-0.10 m.
    plantation : 6 à 8 par m².
    multiplication : semis de surface comme le persil en mars sous abri, sous climat approprié tout au long de l'année ou par bouturage de racines. Période de croissance entre avril et juin.
    sol : léger, surtout très drainé. Préparer un mélange pour plantes succulentes composé de 40% de terreau non enrichi, 15% de terre de jardin, 20% de sable de rivière, 20% de pouzzolane granulométrie 4/7 mm et 5% de perlite. Recouvrir le tout d'une mince couche de gravillons pour isoler les feuilles du substrat.
    emplacement : plein soleil et surtout bien sec.
    origine : découvert en 1921, Afrique du sud, dans les provinces du Cap-Oriental, Cap-Oriental en zone rocheuse et aride à faible précipitation annuelle entre 120 et 150 mm.
    zone : 9 - 11, tolère de très courtes période de gel jusqu'à -10°.
    entretien : sans, support trés bien la sécheresse.
    NB : son nom Glottiphyllum vient de la juxtaposition du mot grec 'glossa' qui désigne la langue et phyllon ou phullon' qui désigne la feuille, faisant référence à ses feuilles succulentes en forme de langue et son nom spécifique marlothii, est dédié au pharmacien-botaniste sud-africain Hermann Wilhelm Rudolf Marloth (1855-1931), d'origine allemande qui à partir de 1883 explore et collecte des espèces en Afrique du sud, Botswana, Namibie et au Zimbabwe, plus de 130 espèces lui ont été dédiées sous cette forme.
    Il publie entre 1913 et 1932 'Flora of South Africa', en six volumes richement illustrés.
    J.S. Salm-Dyck
    Ce genre comprenait 61 noms d'espèces, après révision seulement 16 noms ont été retenus, des vivaces succulentes de petites tailles à fleurs jaunes, toutes originaires de l'Afrique du sud en région semi-désertique. Certaines d'entre elles peuvent être trentenaires.
    Ce Glottiphylle de Marloth peut être utilisée comme couvre-sol dans les jardins secs et ceux en bord de mer dans les rocailles, bordures et plates-bandes ou simplement dans des auges, vasques ou potées pour les balcons, patios et terrasses.
    Les 15 autres espèces retenues :
    - Glottiphyllum carnosum  (Haw.*) N.E.Br.* - 1927, Glottypphylle charnu, un seul synonyme Glottiphyllum jordaanianum  Schwantes, larges et courtes feuilles aplaties vert jade à vert de gris lavé de rose pruineux, petite fleur jaune.
    - Glottiphyllum cruciatum  (Haw.) N.E.Br. - 1922, Glottypphylle en croix, synonymes Glottiphyllum angustum  (Haw.) N.E.Br., Glottiphyllum apiculatum  N.E.Br., Glottiphyllum armoedense  Schwantes, Glottiphyllum longipes  N.E.Br., Glottiphyllum praepingue  (Haw.) N.E.Br., Glottiphyllum rosalieae  L.Bolus et 4 noms résolus., planche illustration, collections du Bolus Herbarium.
    entre 10 et 12 cm de haut longues et étroite feuilles en forme de langue au port très étalé, petites fleurs jaune de 5 cm, qui se rencontre dans la province du Cap-Occidental dans le district d'Oudtshoorn.
    - Glottiphyllum difforme  (L.) N.E. Br., - 1922, Glottypphylle difforme, déformé, synonymes Glottiphyllum semicylindricum  (Haw.) N.E.Br., Glottiphyllum subditum  N.E.Br. et 4 non résolus, paires d'étroites feuilles d'un vert brillant de 5 à 6 cm x 5 mm, un peu aplaties avec au milieu des mamelons coniques sur des tiges qui peuvent être rougeâtes, fleurs jaunes de 4 cm sont pourvues d'un pédoncule.
    - Glottiphyllum fergusoniae  L. Bolus* - 1929, pas de synonyme retenu, Glottiphylle de Ferguson se rencontre à l'ouest du Cap-Oriental dans le petit Karoo, il est signalé dans les jardins du coin en juillet 1927.
    Il est dédié à Mme Emily Pauline Reitz Ferguson (1872-1947), une collectrice sud-africaine, qui a collectédes espèces dans la province du Cap-Occidental vers Riversdale et Swellendam dans les années 1920 et 1930, des espèces lui ont été également dédiées sous la forme emelyae/emiliae.
    - Glottiphyllum grandiflorum  (Haw.) N.E.Br. - 1921, un seul synonyme Mesembryanthemum grandiflorum  Haw.
    - Glottiphyllum linguiforme  (L.) N.E. Br., - 1921, synonymes Glottiphyllum cilliersiae  Schwantes, Glottiphyllum latifolium  N.E.Br., Glottiphyllum ryderae  Schwantes, Mesembryanthemum linguiforme  L., Gottiphylle linguiforme (en forme de langue), la fleur jaune est plus grande que les paires de feuilles courtes vert jade framboisé à la base , qui se rencontre dans la province du Cap-Occidental dans le district d'Oudtshoorn, c'est une espèce menacée, car traditionellement ses feuilles qui contiennent de l’acide oxalique étaient utilisées pour confectionner de la bière et par la suite elles remplaçaient la levure dans la fabrication du pain par les néerlandais et les britanniques.
    - Glottiphyllum longum  (Haw.) N.E. Br. - 1922, 13 synonymes retenus dont Glottiphyllum erectum  N.E.Br., Glottiphyllum pustulatum  (Haw.) N.E.Br., et 4 nons résolus.
    - Glottiphyllum neilii  N.E. Br. - 1928, un seul synonyme Mesembryanthemum neilii  (N.E.Br.) N.E.Br., Glottiphylle de Neil est dédié à M.Neil un collecteur pépiniériste et producteur laitier à Bonnievale province du Cap-Occidental.
    - Glottiphyllum nelii  Schwantes - 1928, deux synonymes Glottiphyllum pallens  L.Bolus, Glottiphyllum pygmaeum  L.Bolus, Glottiphylle de Nel, dédié au professeur de botanique Gert C. Nel (1855–1950) qui enseigne en Afrique du sud à l'Université de Stellenbosch.
    Illustration aquarelles page 111 dans Plantes grasses - Hans Krainz* et Pia Roshardt, 1958, éditions Silva Zurich, 60 planches en couleurs/131 pages.
    - Glottiphyllum oligocarpum  L. Bolus - 1934, pas de synonyme retenu, rosette de paire de feuilles spatulées de 4 cm, d'un vert jade-gris mat, pruineux, floraison jaune à l'automne.
    - Glottiphyllum peersii  L. Bolus - 1932, pas de synonyme retenu, Glottiphylle de Peers, dédié à l'australien Victor Staley Peers (1874 - 1940) qui débarque en Afrique du sud en 1899 , participe à la guerre des Boers, il s'y installe en 1902 et travaille pour la SA Railway tout en collectant des espèces pour l'Herbier de Bolus et celui de Kirstenbosch.
    Un genre Peersia d'une seule espèce lui est dédié par L.Bolus et 23 espèces sud africaines lui ont été dédiées sous cette forme persii dont 21 de la famille des Aizoaceae, 1 Hyacinthaceae Nerine peersii et 1 Amaryllidaceae Lachenalia peersii.
    Pour la découvrir description et illustration, source Graham Duncan, Royal botanical Gardens Kew © 2003.
    - Glottiphyllum regium  N.E. Br. - 1928, un seul synonyme Glottiphyllum compressum  L.Bolus, Glottiphylle royal, il nommé 'Cow-nipples, tongblaarvygie, skilpadkos' dans la province du Cap occidental dans le secteur de la ville de Calitzdorp en limite du désert du petit Karoo, forme une belle rosette de 12 à 13 cm de haut, feuilles oblongues récurvées et dressées, fleurs jaunes de 3,5 cm du mois de juin à décembre elles s'ouvrent plus tardivement que les autres espèces vers les 11h.
    Une espèce menacée par les élevages d'autruches, et en voie de disparition, figure sur la liste rouge des plantes de l'Afrique du Sud.
    - Glottiphyllum salmii  (Haw.) N.E. Br. - 1922, un synonyme non résolu Mesembryanthemum salmii  Haw., Glottiphylle de Salm à des feuilles pointues disposées en croix.
    - Glottiphyllum suave  N.E. Br. - 1928, un seul synonyme retenu Glottiphyllum herrei  L.Bolus, Glottiphylle suave à rosette d'environ 10cm, floraison jaune parfumée en automne ou en hiver.
    - Glottiphyllum surrectum  (Haw.) L. Bolus - 1950, 6 synonymes était plus connu sous le nom Glottiphyllum parvifolium  L.Bolus, et 2 sont non résolus, port compact feuilles pointues dressées de 3 à 4 cm x 1 cm, fleurs jaunes de 8 cm

    Annotations :
    *L. Bolus, abréviation botanique pour la botaniste-taxonomiste sud-africaine Harriet Margaret Louisa Bolus née Kensit (1877-1970), qui se consacre au début à aider un de ses oncles à la constitution de l'herbier de la province du Cap, elle en devint le conservateur en 1903. A partir de 1925, elle consacre le reste de sa vie à l'étude des succulentes, spécialiste du genre Mesembryanthemum , elle oeuvre jusqu'en 1955 avec l'aide de 2 botanistes à sa révision et au reclassement des espèces de la famille des Mesembryanthemaceae. Deux genres lui ont été consacrés Bolusanthemum (1928) et l'autre à son nom de jeune fille Kensitia (1940), 3 espèces de succulentes se nomment bolusiae.
    On lui doit 'Notes on Mesembryanthemum and some allied genera' (1938) paru en 1969 dans le 'Journal of South African Botany', c'est aujourd'hui l'ouvrage de référence.
    *N. E. Br., abréviation botanique pour le botaniste, taxonomiste britannique Nicholas Edward Brown (1849-1934) qui oeuvre toute sa vie à Kew comme assistant à l’Herbarium du Royal Botanical Gardens, à la fin de sa vie il fut en charge de la classification des Mesembryanthemaceae. On lui doit l'incontournable "Flora of Tropical Africa" (1902-1904 - Lovell Reeve & Co, Londres).
    *Haw., abréviation botanique pour le botaniste-entomologiste, anglais Adrian Hardy Haworth (1767-1833), collectionneur et expert en plantes grasses, à qui l'on doit entre autre les premières descriptions de plusieurs genres tel que Notocactus, un genre lui a été dédié Haworthia.
    *Krainz, Hans Krainz (1906 - 1980) horticulteur et botaniste suisse , spécialiste renommé des cactus, nommé en 1933 président de la Société suisse des cactus. De 1954 à 1975, il est le rédacteur en chef de Die Kakteen.
    *Roshardt illustratrice botanique suisse Pia Sophie Roshardt (1892 - 1975), qui collabore à des ouvrages avec Hans Meierhofe, Hans Krainz, Walter Kupper ainsi qu'à l'Herbier de Colette en 1953 édité en Suisse par la Guilde du Livre.
    *Schwantes, abréviation botanique pour le botaniste, archéologue allemand Martin Heinrich Gustav Schwantes (1881-1960), il enseigne à l'Université de Hambourg en 1923 puis de 1929 à 1946, il enseigne la préhistoire à l'Université de Kiel, il y est en charge des collections de Mesembrynthemum, il est le grand spécialiste des Mesembryanthemaceae, auteur de plusieurs ouvrages sur les succulentes.
    En 1927, un genre sud-africain composé de 10 espèces lui est dédié Schwantesia, famille des Aizoaceae.
    ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie




compteur de visite