Vernonia noveboracensis - Vernonie, Hebe de fer de New York
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Vernonia noveboracensis  (2015-11-25) Framingham, Massachussetts
    Copyright © 2015 Richard Spellenberg
    Nom commun : Vernonie de New York, Herbe de fer de New York en 1808 elle apparaît sous le nom de Vernonie de Noveboraço dans Botanique, volume 8 page 503 de Jean-Baptiste De Lamarck et Jean Louis Marie Poire, nommée par les anglophones 'New York Ironweed' (herbes de fer), en allemand 'New York-Scheinaster (Aster translucide), Ufer-Scheinaster'.
    Nom latin : Vernonia noveboracensis  (L.*) Michx.*, après révision sont retenus les synonymes Vernonia harperi  Gleason, Vernonia praealta  (L.) Michx., Vernonia praealta var. praealta, Vernonia rugeliana  Shuttlew. ex A.Gray, Vernonia tomentosa  (Walt.) Elliot, Behen noveboracensis  (L.) Hill, Behen praealtum  (L.) Hill, Cacalia noveboracensis  (L.) Kuntze, Chrysocoma noveboracensis  Desf., Serratula caroliniana  Mill., Serratula noveboracensis  L., Serratula praealta  L., Vernonia noveboracensis var. noveboracensis, Vernonia noveboracensis f. noveboracensis, Vernonia noveboracensis var. tomentosa  (Walt.) Port. & Elliot, sont non résolus Aster giganteus  Hort. ex Vilm., Vernonia noveboracensis var. praealta  Alph.Wood, sont illégales Vernonia noveboracensis  (L.) Willd., Chrysocoma tomentosa  Walter
    famille : Compositae, Asteraceae.
    catégorie : vivace herbacée à racine pivotante.
    port : touffe dressée, rectiligne, ramifiée en partie haute.
    feuilles : caduc, vert moyen glauque, nervure médiane plus claire les autres sont marquées, marge finement dentelée. Feuilles alternes, spiralées, lancéolées à elliptiques de 20 cm environ, effilées en pointe.
    floraison : à la fin de l'été du mois d'août à septembre entre 4 et 6 semaines, nectarifère visitée par les abeilles, colibris et par les papillons et les oiseaux.
    Sur des tiges légèrement rugueuses pourpres à violacées et pubescentes, petits capitules de fleurs sessiles tubulaires hermaphrodites au style bifide saillant, qui sont regroupées dans calice pubescent à écailles imbriquées.
    couleur : purpurine entre l'améthyste et le zinzolin, calice tirant sur l'aubergine à reflets argentés à cause des petits poils.
    fruits :nombreux akènes à pappus qui peuvent disperser entre 1500 et plus de 14000 graines (anémophiles) qui sont véhiculées au grès des vents.
    croissance : moyennement rapide.
    hauteur : 0.90 à 2.40m Ø d'environ 1.20m .
    plantation : à l'automne ou au printemps prévoir un espacement entre les plants de au moins 50 cm.
    multiplication : par semis en place, par division des touffes, par bouturage de tiges courant mars ou par prélèvement de rejets.
    sol : ordinaire frais mais bien drainé.
    emplacement : soleil, mi-ombre, ombre.
    zone de rusticité : 5 - 9, tolère aisément entre - 23 et -28°C, une fois installée supporte des périodes de sécheresse. USDA zone 5b-9.
    origine : dans les pâturages, les champs et les fossés humides de l'est des États-Unis, depuis la Floride, le Mississipi, l'Alabama, la Géorgie jusqu'au New Hampshire et du Tennessee jusqu'en Ohio, Pennsylvanie et l'état de New-York, présente au Nouveau Mexique, voir carte de l'Amérique.
    Introduite et cultivée dans .
    entretien : prévoir un paillage pour conserver la fraîcheur au pied, rabattre les tiges à la fin de l'hiver.
    Surveiller son développement car elle pourrait devenir envahissante.
    maladies et ravageurs : c'est la plante hôte de certaines espèces de papillons dont les larves rousiguent le feuillage.
    NB : le genre Vernonia est consacré à la mémoire de Guillaume Vernon* et son nom spécifique noveboracensis  est composé du génitif latin de 'novus' qui signifie nouveau, new et du mot celte 'eboräkom', en latin 'eboräcum', issu de 'eburos' + le suffixe 'äkom', c'est le nom romain d'un fort puis celui d'une ville de la Grande-Bretagne romaine, qui a évolué pour devenir par la suite celui de York; ce nom spécifique est donné à de nombreuses espèces que l'on trouve fréquemment sur les rives maritimes de l'état de New-York.
    Cultivée au Jardin des Plantes de Paris avant 1808, cette Vernone d'arrière-saison à sa place au jardin à l'arrière des plates-bandes, dans les massifs, les mixed-borders, les haies brise-vent en compagnie de graminée comme Andropogon gerardii d'aster, asclepias tuberosa, baptisia australis, helenium, monarda, rudbeckia, solidago et veronicastrum, ou tout simplement dans des potées pour illuminer à l'automne balcons, patios et terrasses.
    Ce genre décrit par le disciple de Linné, Johann Christian Daniel von Schreber (1739-1810) comprenait 1362 noms d'espèces référencées, après révision en 2012 seulement 671 noms ont été retenus. Des espèces d'annuelles, de vivaces, d'arbustes et de petits arbres, originaires des régions du globe au climat chaud.
    Copyright © 2015 Richard Spellenberg
    Parmi les cultivars du genre, citons :
    - Vernonia arkansana  'Mammuth', obtention anglo-saxonne 1.80 à 2m de haut, feuillage vert moyen, floraison automnale (septembre-novembre) d'un rose magenta soutenu, peut se découvrir dans les jardins de Berth Chatto*.
    - Vernonia gigantea  'Purple Pillar', de grande taille entre 2.10 à 3 m de haut, Ø entre 1.20 et 1.50m, longue floraison violine dés le mois de juillet, multiplication uniquement par division.
    - Vernonia noveboracensis  'White Lightning', environ 1.80m de haut se distingue par sa floraison plumeuse d'un blanc légèrement rosé courant août-septembre, les boutons floraux sont d'un blanc crémeux .
    - Vernonia lettermannii  'Iron Butterfly', une obtention de l'Université de Géorgie par le Dr Allan Armitage, au port compact, ne dépassant pas les 0.80 m, à la fin de l'été floraison violet foncé, tolère des sols partiellement inondés puis sec.
    Quelques autres espèces :
    - Vernonia arkansana  DC., un seul synonyme Vernonia crinita  Raf. Arkansa Ironwood Curlytop ironweed, Herbe de Fer de l'Arkansas, originaire de l'Arkansas, du sud du Kansas, de l'Illinois et de l'Oklahoma, vivace de 1.20 à 1.80 m, sur des tiges pourprées des feuilles étroites de 10 à 17 cm de long, floraison automnale d'un violet pourpre.
    - Vernonia baldwinii  Torr., synonymes Vernonia duggariana  Daniels, Vernonia flavipapposa  Daniels, Vernonia parthenioides  Daniels, Vernonia sphaeroides  Nutt., Cacalia baldwinii  (Torr.) Kuntze, Cacalia gigantea var. baldwinii  (Torr.) Kuntze, et 6 sous la forme var. et 2 subsp., Vernone de Baldwin.
    - Vernonia colorata  (Willd.) Drake, est le synonyme de Gymnanthemum coloratum  (Willd.) H.Rob. & B.Kahn, Baccharis senegalensis  Pers. et de 24 autres, consultables sur The Plant list, originaire de l'Afrique australe et de l'Afrique tropicale, notamment au Bénin et au Sénégal, un petit arbuste à floraison blanche. Des spécimens figurent dans les herbiers conservés à l'Institut de botanique de Montpellier.
    - Vernonia fasciculata  Michx., synonymes Vernonia fasciculata var. fasciculata, Cacalia fasciculata  (Michx.) Kuntze, Common Ironweed, l'Herbe de Fer commune, floraison violet pourpre.
    - Vernonia gigantea  (Walter) Trel. ex Trel., synonymes Vernonia oligantha  Greene, Vernonia ovalifolia  Torr. & A.Gray, Vernonia ovalifolia var. ovalifolia, Chrysocoma gigantea  Walter, Chrysocoma praealta  Desf. et 12 autres sous la forme var. et subsp, Western ironweed, Giant ironweed, l'Herbe de fer géante, plus de 2m de haut pour 1 m de Ø, floraison rose pourpré d'août à octobre, c'est la plus grande espèce de vivace nord-américaine qui à tendance à envahir les pâturages du Midwest, notamment dans l'Indiana, posant de sérieux problème car les tontes la fortifie, elle redémarre rapidement de souche et les herbicides semblent peu efficace.
    - Vernonia lettermannii  Engelm. ex A.Gray, un seul synonyme Cacalia lettermannii  (Engelm. ex A.Gray) Kuntze, Narrowleaf ironweed, Threadleaf Ironweed, Vernone de Letterman*, présente dans les plaines inondables de l'Arkansas dans le bassin versant de la rivière Ouchita et dans l'état de l'Oklahoma, parfaitement adaptée à la sécheresse, et aux sols momentanément inondés, floraison fort visitée par les papillons, feuillage très léger, étroit très fin. USDA zone 4-9.
    - Vernonia lindheimeri  A.Gray & Engelm., synonymes Vernonia lindheimeri var. lindheimeri, Cacalia lindheimeri  (A.Gray & Engelm.) Kuntze, Woolly ironweed, surnommé aileron laineux, endémique au Texas et au Mexique dans l'état de Coahuila, ne dépassant pas 0.80m de haut, au feuillage très fin et très étroit pourvu d'un duvet blanchâtre, floraison estivale pourpre, adore le calcaire. USDA zone 8-10.

    Annotations :
    *Beth Chatto, célèbre créatrice de jardins, conférencière et auteur britannique Betty Diana Chatto, née Little, dite Beth Chatto (1923 - mai 2018), qui crée dans les années 60 une série de jardins différents selon la nature du sol près d'Elmstead Market, dans le comté anglais d'Essex. C'est l'épouse d'un arboriculteur Andrew Chatto, ensemble ils ouvrent une pépinières courant 1967, elle publie son premier ouvrage en 1978 sur le jardin sec 'The dry garden' ouvrage toujours édité.
    Ses nouveautés ont été primées à 10 reprises avec la médaille d'or (AGM) au RHS* Chelsea flower show. Lire l'article du Guardian du 14 mai 2018 par sa consoeur Penelope Hobhouse.
    *Letterman, botaniste américain George Washington Letterman (1840-1913), spécialiste des plantes ligneuses du Missouri, de l'Arkansas, de l'ouest de la Louisiane et du Texas, collectant des espèces pour le compte du Musée américain d'histoire naturelle pour enrichir la Jesup Collection of North American Woods*.
    Des espèces lui ont été dédiées, il refuse à deux reprises des postes de professeur à l'Université de Harvard; il fini sa vie dans la solitude et la pauvreté dans une cabane à Allenton à l'ouest de la ville de Saint Louis au Missouri.
    <>B*Jesup Collection of North American Woods la collection Morris K. Jesup de bois nord-américains se compose d'une collection de 505 souches d'arbres rassemblées dans tout le pays à partir de 1879, des spécimens de troncs entiers, mesurant jusqu’à 1.50m de Ø, coupés en tronçons pour montrer le grain vertical, horizontal et diagonal du bois, le tout est exposées, au rez-de-chaussée de l'aile est du Musée américain d'histoire naturelle de New York en 1895, elle a été considérée comme réellement achevée en 1905.
    Elle été accompagnée à l'époque par 200 aquarelles réalisées par Mary Robeson Sargent, épouse de Charles Sprague Sargent.
    Guillaume Vernon, Guillaume Vernon qui voyage au Maryland par amour pour la botanique et y découvrit beaucoup de nouvelles plantes. La plupart des espèces qui le composent, avaient été d'abord placées parmi les ferratula, dont elles ont le port, mais dont elles diffèrent par leur réceptacle nu et non garni de paillettes. Ce nouveau genre, augmenté de beaucoup d'espèces récemment découvertes, a paru à quelques auteurs susceptible d'être divisé en deux; ils ont rangé parmi les vernonia<§I> toutes les espèces dont le port approche des ferratula de Linné, dont les aigrettes font pileuses, sétacées .. page 496 dans l'Encyclopédie méthodique. Botanique volume 8, 1808 par Jean Baptiste de Monet Lamarck, consultable en ligne.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.//-->





compteur internet