Cosmos bipinnatus - Cosmos bipenné
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Cosmos bipennés, Cosmos commun du jardin, nommé par les anglophones 'Garden Cosmos, Mexican aster, Common cosmos, Tall cosmos, Cutleaf cosmos, Red catchfly'.
    Nom latin : Cosmos bipinnatus Cav.*, après révision en 2012 ont été retenus 19 synonymes dont Cosmos formosa Bonato, Cosmos hybridus Goldring, Cosmos tenuifolia Lindl., Cosmos spectabilis Auct., Coreopsis formosa Bonato, Georgia bipinnata (Cav.) Spreng., sont illégitimes Bidens bipinnata Baill., Bidens lindleyi Sch.Bip.
    famille : Asteraceae.
    catégorie : annuelle à au système racinaire fusiforme et fibreux.
    port : érigé, ramifié, légèrement évasé.
    feuillage : comestible, caduc, vert moyen, fin et plumeux. Des feuilles oposées pennatiséqué à folioles très étroites.
    floraison : longue de l'été jusqu'au début d'automne selon région courant juin-octobre, nectarifère et pollinifère visitée entre autre par les abeilles, les colibris et par les papillons.
    Capitule solitaire de 7 cm de diamètre, à 7-8 ligules plissées lancéolées et frangées, au centre de minuscules fleurons hermaphrodites, tubulaires sessiles à corolle à 5 lobes aigus, un style et 5 étamines, elles s'entre-ouvrent du centre vers l'extérieur donnant au disque un aspect bombé, involucre à fines bractées lancéolées.
    couleur : blanc, divers tons de rose et pourpre en coeur jaune plus ou moins foncé.
    fruits : une quarantaine d' akènes rostrés brunâtres à récolter le matin avant qu'e, voir photo.
    Durée de vie moyenne des graines entre 2 et 4 ans et un sachet de graines contient environ 125 graines.
    Il a été noté que les cosmos qui fleurissent lorsque les températures sont trop élevées courant juillet-août montent en graines difficilement.
    croissance : rapide en fleurs l'année de la plantation.
    hauteur : 0,40m à 1,50m, selon variété ou cultivar.
    plantation : au printemps après les gelées en prenant soin de bien choisir son emplacement, il n'aime pas la transplantation prévoir un espacement de 20 à 30 cm selon utilisation, compter 8 à 9 pieds par m².
    multiplication : semis en place fin avril-mai en espaçant de 40-50 cm ou sous châssis entre 20° et 25° C de la fin de l'hiver au début du printemps (février-mars/avril) par semis à peine recouvert; si les conditions favorables sont requises, compter entre 10 et 15 jours pour la levée, transplanter lorsque les semis ont 4 à 5 vraies feuilles, ne pas oublier de pincer par la suite pour favoriser la ramification. Il faut patienter 2 à 3 mois pour apercevoir les premiers boutons floraux, également par bouturage de tiges basales mises dans un mélange sablonneux humide, enracinement en 7 à 10 jours. Peut devenir envahissante sous climats chauds.
    Il semblerait que les semis de printemps ont tendance à être plus feuillus avec peu de fleurs et ceux d'été donnent des plantes courtes avec une floraison plus continue.
    sol : tous, alcalin de préférence, bien drainé, pas trop riche. Il est déconseillé d'enrichir le substrat qui aurait une tendance à favoriser le développement du feuillage au détriment de la floraison.
    emplacement : soleil ou mi-ombre, à besoin d'au moins 6 h d'ensoleillement, important pour avoir la bonne coloration des capitules), à l'abri des vents froids et violents.
    zone : 4 à 10, une fois installé tolère bien la sécheresse; mais si les températures sont trop élevées en été, il se fanera plus rapidement..
    origine: centre du Mexique, Costa-Rica et sud-ouest des États-Unis, largement naturalisée à travers le monde, on la retrouve dans les champs, le long des routes et dans les sols dégradés par l'homme. Il a été constaté qu'elle est présente dans 36 états des États-Unis et également dans 2 provinces canadiennes.
    entretien : sans exigence, éviter les excès en eau et prendre le temps de supprimer les fleurs fanées pour favoriser la floraison, et ainsi peut-être limiter le développement de la pourriture grise.
    Ne pas plantez pas trop densément et maintenir une bonne ventilation entre les plants pour limiter l'apparition de l'oïdium.
    maladies et ravageurs : les jeunes pousses sont convoitées par les limaces et les escargots en sont friands et délaissées par les cervidés, il peut être sujet aux pucerons et lorsqu'il fait trop chaud et sec aux araignées rouges, à la rouille Puccinia recondita, et à la pourriture grise botrytis.
    En Amérique du nord, il est visité par des hannetons japonais Popillia japonica*.
    NB : son nom Cosmos donné par Kunth vient du grec 'kosmos' qui désigne une parure, un ornement et, son nom spécifique rosea vient du latin 'roseus' qui désigne la couleur rose. Il contiendrait des triterpènes qui auraient des propriétés anti-inflammatoires et comme les autres du genre il est fort prisé comme fleurs à couper, dans le langage des fleurs il est le symbole de l'innocence.
    Ce genre décrit en 1791 par l'abbé Antonio José Cavanilles* après révision en 2012 ne comprend plus que 42 espèces d'annuelles, bisannuelles ou de vivaces rhizomateuses, originaires du Mexique et des Amériques en zone tempérée dont certaines espèces furent introduites pour la première fois en Europe dans le courant du 18 ème siècle.
    Les cosmos sont des fleurs idéales pour garnir une plate-bande, une bordure pas trop près des gazons riches en engrais azoté, pour étoffer les massifs et mixed-borders où simplement entrer dans la composition de potées fleuries pour les balcons, patios et terrasses. Ce sont d'excellentes fleurs coupées pour la composition de bouquets à cueillir tôt le matin pour une meilleur conservation.
    Le cosmos est fort prisé en Chine où il est nommé en chinois 'Gesanghua' mot qui signifie du bon temps, du bonheur, on peut en voir des champs entiers. Au Japon il a été introduit en 1890 et comme partout il s'est échappé des jardins et s'est largement naturalisé au sud d'Hokkaido, il y est nommé 'Oharu shagiku, Akizakura' et la rumeur raconte qu'à Fukuoka à la pointe nord de l'île de Kyüshü, le Nokoshima Island Park est le seul endroit au Japon où l'on peut contempler du début du mois d'octobre jusqu'au début novembre, la pleine floraison d'un champ de cosmos avec vue sur la mer, un lieu fort apprécié et à travers le Japon des champs sont plantés par des résidents locaux, des associations d'enfants rien que pour le plaisir des yeux et la floraison est signalée dans la presse locale comme à Nishihara* où l'on signale que 'le cosmos a commencé à fleurir le 10 janvier et les visiteurs peuvent en profiter jusqu'à la mi-février'.
    Parmi les variétés et cultivars les plus courantes, citons :
    - Cosmos bipinnatus 'Candy Stripe', une annuelle d'un rose carminé strié de blanc.
    - Cosmos bipinnatus 'Cupcakes, Cupcakes Blush', une sélection du britannique Thompson & Morgan initié par l'envoi d'une mutation de cosmos d'une cliente californienne en 2007 formant une coupe aux pétales soudées, ce qui donnera 5 ans plus tard un grand cosmos de 1.20m de haut à fleurs semi-doubles, avec une première corolle en forme de coupe frangée où les pétales sont soudés entre eux et à l'intérieur une couronne d'étroits pétales lancéolés, les fleurs blanches s'épanouissent et virent progressivement au rose tendre, serait le favori des visiteurs du RHS Chelsea Show en 2017, excellent résistance sous la pluie.
    - Cosmos bipinnatus 'Cupcakes White', à fleurs blanches virant également au rose tendre.
    - Cosmos bipinnatus 'Dazzler', une annuelle d'environ 1m de haut d'un rouge cramoisi.
    - Cosmos bipinnatus 'Double Take' se distingue par de grandes fleurs doubles à semi-doubles jusqu'à 10 cm de diamètre.
    - Cosmos bipinnatus ' Early Sensation', 0, 90 à 1,20 cm de haut, un mélange de gros capitules de 10 à 15 cm de Ø blanc, rose soutenu avec en coeur un anneau plus foncé et rose magenta.
    - Cosmos bipinnatus 'Gloria', des fleurs bicolores avec à la base des pétales une macule rose foncé à rouge formant un anneau autour du coeur jaune.
    - Cosmos bipinnatus 'Louvre', une annuelle d'un rose vif de 1,20m de haut.
    - Cosmos bipinnatus 'Opéra', une annuelle d'un blanc rosé.
    - Cosmos bipinnatus 'Picotée', des fleurs aux pétales blancs irrégulièrement marginés de rose, rouge ou violet parme.
    - Cosmos bipinnatus 'Pinkie' comme son nom l'indique, c'est une variété à fleurs roses.
    - Cosmos bipinnatus 'Psyche Mix' des fleurs semi-doubles dans différents tons du bordeaux jusqu'au blanc.
    - Cosmos bipinnatus 'Purity', une annuelle d'environ 1m de haut d'un blanc pur.
    - Cosmos bipinnatus 'Radiance' (Éclat), se rapproche de 'Gloria' avec ses fleurs dans les tons de rose ayant la base des pétales d'un rose plus foncé formant un large anneau rose à rouge autour du coeur jaune.
    - Cosmos bipinnatus 'Rosetta', une annuelle primée en 2016, 0,80m de haut de gros capitules de 10 cm Ø, aux ligules striées de bandes dans plusieurs tons de rose pâle à plus soutenu, en coeur fleurons d'un jaune d'or soutenu.
    - Cosmos bipinnatus 'Sea Shells' (Coquillage) des fleurs aux pétales tubulaires en forme de trompette cannelée à marge frangée dans divers tons de rose, carmin jusqu'au rouge cramoisi, mauve et puis blanc pur. Cosmos Aldébaran à le même genre de pétales tubulaires.
    - Cosmos bipinnatus 'Sensation', une série à grandes fleurs de 1m à 1.20 m de haut dans plusieurs tons allant du carmin jusqu'au blanc, a été primé avec The Award of Garden Merit (AGM) de la RHS*. Longue floraison de mai jusqu'en novembre
    - Cosmos bipinnatus 'Sonata', une sélection d'un mélange de 0.50 à 0.60m de haut dans plusieurs tons, a été primé avec The AGM de la RHS.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Cosmos atrosanguineus (Hook.) Voss, le Cosmos chocolat, consulter sa fiche.
    - Cosmos sulphureus Cav, Cosmos sulfureux, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Cav., abréviation botanique pour l'abbé botaniste-naturaliste et géologue espagnol Antonio José Cavanilles (1745- 1804), qui s'installe comme tuteur à Paris en 1777 et c'est au contact de Antoine Laurent de Jussieu et de André Thouin qu'il se passionne définitivement pour la botanique, l'un des premiers scientifiques espagnols à appliquer la nomenclature de Linné, c'est lui qui fera la première description du Dahlia et 42 autres genres d'Amérique du sud. En 1801, il est nommé directeur du jardin botanique Royal de Madrid où l'on peut voir sa statue.
    *Nishihara, préfecture d'Okinawa sur l'île principale de l'archipel Okinawa au Japon.
    *RHS, abréviation pour The Royal Horticultural Society, La Société Royale d'Horticulture, fondée à Londres le 7 mars 1804 qui décerne chaque année The Award of Garden Merit (AGM) à de nouvelles obtentions au cours du Chelsea Flower Show qui se déroule 5 jours durant du 23 au 27 mai à l'Hôpital Royal de Chelsea, à Londres. C'est l'une des plus grandes expositions florales au monde.
    nmauric © 14/11/2000 ® Jardin! L'Encyclopédie
    - cbaral & nmauric ©14/11/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété; intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.




compteur de visite