Zinnia elegans  - Zinnia élégant
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Zinnia, Zinnia élégant.
    Nom latin : Zinnia elegans  Sessé & Moc.*
    famille : Asteraceae
    catégorie : annuelle
    port : érigée.
    feuillage : caduc, sessile, opposé duveteux et rugueux sur des tiges cassantes et creuses.
    floraison : en été (de juillet à octobre). A l'aisselle des feuilles, tiges florales à fleurs nectarifères simples ou doubles qui attirent les papillons (dans l'encyclopédie la liste s'affiche dans la colonne à droite).
    couleur : blanc crème, rose, rouge, violet, jaune et orange.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.5 - 0.7 m.
    plantation : semis en mars-avril, levée entre 7 et 14 jours, éclaircir en mai ou repiquer en place en espaçant tous les 25 30 cm.
    multiplication : par semis au début du printemps (mars-avril) sous châssis, ou en place de mai à juin.
    sol : ordinaire, fertile ou riche, frais, bien drainé, acide ou neutre ou alcalin.
    emplacement : plein soleil.
    zone : 8 - 11.
    origine : Mexique.
    entretien : supprimer régulièrement les fleurs fanées. Ils ont tendance à se décolorer en vieillissant.
    Eviter de mouiller le feuillage car il est sujet à l’oïdium, au mildiou, verticilliose et alternaria. Il peut subir des attaques de pucerons ou d'acariens et penser à protéger les semis des limaces.
    Excellente fleur à couper ou pour la confection de bouquet sec.
    NB : Ce genre est dédié par Linné en 1759 à l'anatomiste et botaniste allemand Johann Gottfried Zinn (1727-1759) rendu célèbre par sa description de l'œil.
    Spontané aux Amériques, il comprend une vingtaine d'espèces d'annuelles, vivaces ou sous-arbrisseaux et de nombreuses hybrides ont été créés depuis 1860 et les premières fleurs doubles furent obtenues par un français.
    Dans le langage des fleurs il est le symbole de l'inconstance.
    Zinnia  'Profusion' est issu d'un croisement entre Zinnia elegans  et Zinnia augustifolia, a des fleurs simples dans divers tons d'orange et de rose.
    Il existe des variétés nains et demi nains hybrides F1.
    Quelques autres espèces :
    Zinnia acerosa  Calderón & Rzed., synonyme Zinnia pumila  A. Gray ou Zinnia blanc du désert : Originaire du sud- ouest des États Unis et Nord du Mexique, vivace.
    Zinnia angustifolia  Kunth, synonymes Zinnia haagena  Regel, Zinnia linearis  Benth donné pour synonyme de Zinnia mexicana  Mix : fleurs simples à centre jaune.
    Zinnia bicolor  (DC.) Hemsl., synonymes Zinnia tenella  B. L. Rob.
    Zinnia flavicoma  (DC.) Olorode & A.M.Torres, originaire du Mexique.
    Zinnia grandiflora  Nutt., originaire des Amériques (spontanée du Kansas au Mexique) touffe de 25 à 30 cm, zones 4-11.
    Zinnia mexicana  Mix, originaire du Mexique, 50 à 60 cm de H, port étalé, petites fleurs ( 4 cm) jaune, orange, bronze cuivré, zones 8-11.
    Zinnia maritima  Kunth, originaire du Mexique
    Zinnia multiflora  L., synonymes Zinnia peruviana L., Zinnia pauciflora  L
    Zinnia oligantha  I.M. Johnst., originaire d'Amérique du Nord et Mexique.
    Zinnia peruviana  L, synonyme Zinnia pauciflora  L.,annuelle de 1m, les tiges ont tendance à jaunir en vieillissant, zones 8-11.
    Zinnia citrea A.M.Torres, originaire d'Amérique du Nord et Mexique, rare, protégée depuis 1994 au Mexique.
    Zinnia violacea  Cav. : une espèce menacée.

    Découvrir une espèce assez proche Tithonia rotundifoli  'Torch' appelé Tournesol mexicain, consulter la fiche.

    Annotations :
    *Sessé, abréviation botanique pour le médecin militaire, naturaliste aragonais Martin de Sessé y Lacasta (1751–1808). En 1787, il est nommé Directeur de l'expédition scientifique en Nouvelle Espagne (Mexique et Amérique central), son assistant est José Mariano Mociño. Au Mexique, en 1788 il entreprend la création du jardin botanique de Mexico et il initie l'enseignement de la botanique à l'Université, 3 ans après il se consacre totalement à la botanique et c'est ainsi que pour le compte du Roi Charles III d'Espagne, il monte une expédition scientifique qui parcourt 6 années durant le Mexique, Cuba, le Costa-Rica et la Californie y collectant des milliers d'espèces relatées dans 'Catalogo de animales y plantas Mexicanas', éditée en 1794. Ces collections il les ramène en Espagne en 1803 et ce n'est que bien après sa mort paraissent ses œuvres maîtresses 'Flora Mexicana et Plantae Novae Hispaniae' en collaboration avec Mociño sont publiées en 1888 et 1889, réédité en 1894 à Mexico (consultable en ligne à la BHL).
    *Moc, abréviation botanique pour Josepho Mariano Mociño (1757-1820), assistant de Sessé nommé officiellement en 1791, botaniste de l'expédition au Mexique et Guatemala responsable des collections. Une partie de ses herbiers récoltés lors de ses expéditions à Cuba, Puerto-Rico, nord-ouest de l'Amérique, Amérique centrale et Mexique et ses illustrations sont rassemblées dans Lambert's Herbarium rattaché à l'herbier Delessert conservés au British Muséum et à Kew Garden référencé sous le nom de Herbier Pavón, il y a eu vraiment des malencontreux mélanges entre les collections. En 1813 fuyant la guerre d'indépendance en Espagne, il se réfugie à Montpellier auprès de De Candolle.
    Leur herbier 'Flora de Guatemala' a été inclus dans l'herbier général du Jardin botanique de Madrid dès 1820.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site