Magnolia kobus  - Magnolia de Kobé
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Magnolia kobus le 14 mars au Jardin botanique de Genève cliquer sur la photo Nom commun : Magnolia de Kobé, nommé par les anglophones 'Kobus Magnolia'.
    Nom latin : Magnolia kobus  DC*, donné pour synonyme de Magnolia praecocossima  Koidz.
    famille : Magnoliaceae.
    catégorie : petit arbre ou grand arbuste à l'écorce grise à l'enracinement profond.
    port : conique chez les jeunes sujets s'arrondissant en vieillissant.
    feuillage: caduc, aromatique vert moyen, vernissé revers plus pâle. Grandes feuilles (15 à 20cm) obovales
    floraison : début du printemps avril-mai selon le climat (les fleurs apparaissent avant les feuilles) légèrement parfumée. Fleurs en coupe puis étoilées à 9 longs et étroits pétales.
    couleur : blanc parfois légèrement teinté de rose pourpré à la base.
    fructification : fruits ovoïdes à graines d'un rouge vif.
    croissance : très lente, floraison sur arbre âgés de 10 à 15 ans.
    hauteur : 10-13 m, étalement 4 m.
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : marcottage, bouturage ou semis au printemps en prenant soin de conserver les graines au froid auparavant.
    sol : profond, riche, humide, frais drainé. Apprécie les sols crayeux.
    emplacement : soleil, mi-ombre
    zone : 5 - 9. Tolère sans problème -15°C, mais protéger des vents froids et des gelées printanières les jeunes sujets car les bourgeons floraux ce sont formés l'année précédente.
    origine : Japon et présent au sud de la Corée.
    entretien : aucun, si une taille est nécessaire elle s'effectut de préférence après la floraison.
    NB : Le nom du genre Magnolia lui a été donné en souvenir du médecin-botaniste français Pierre Magnol (1638-1715) et son nom spécifique kobus désigne la ville japonaise de Kobé qui était autrefois un petit port de pêche situé sur l’île d’Honshu donnant dans la baie d'Osaka.
    Ce genre comprend environ une centaine d'arbustes ou d'arbres caducs ou persistants originaires de l'Extrême-Orient et des Amériques.
    Au Japon, les manches de sabre sont fait avec le bois de magnolia.
    Autres espèces de Magnolias présents dans l'Encyclopédie :
    Magnolia grandiflora  L., Magnolia à grandes fleurs, consulter sa fiche.
    Magnolia liliiflora  Desr., Magnolia à fleurs de lis, consulter sa fiche.
    magnolia kobus borealis Kurt Stueber ©)Magnolia x loebneri  Kache., Magnolia de Loebner, consulter sa fiche.
    Magnolia x soulangeana  Soul. Bodin, Magnolia de Soulange, consulter sa fiche.
    Magnolia stellata  (Sieb & Zucc) Maxim, Magnolia étoilé, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *DC. abréviation botanique pour le botaniste suisse Augustin Pyramus de Candolle (1778-1841), qui obtient en 1808 la chaire de botanique à la Faculté de Médecine de Montpellier, on lui doit une nouvelle classification des espèces, expliquée dans 'La théorie élémentaire de la botanique (1813), ainsi que les 7 volumes du 'Prodomus systematis naturalis regni vegetablilis' (1824-1841) où sont décrites 60 000 espèces doublant ainsi les familles, ouvrages achevés par son frère et son petit-fils avec 80 000 plantes décrites. Il s'intéresse aux propriétés médicinales des plantes, il est l'auteur de 'Plantarum Succulentarum' (1799) ou l'histoire des plantes grasses et la Théorie élémentaire de la botanique (1813).
    - nmauric©1 5/01/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété; intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site