Pittosporum undulatum  - Pittospore ondulé
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Pittosporum undulatum Kula district de Maui à Hawaï en février
    Forest & Kim Starr ©
    Nom commun : Pittospore ondulé, localement 'Towhiwhi, Kohuhu', nommé par les anglophones 'Victorian Box, Australian cheesewood, Mock Orange, Sweet pittosporum, Australian daphne'.
    Nom latin : Pittosporum undulatum  Vent.*, pas de synonyme pour The Plant list dans la flore de Nouvelle-Zélande synonymes de Pittosporum mayi.  Hort., Pittosporum nigricans  Hort.*
    famille : Pittosporaceae.
    catégorie : petit arbre à l'écorche rugueuse, brune ponctuée de lenticelles. Aux jeunes pousses pourprées, aux bourgeons foliaires écailleux.
    port : plus élancé que les autres à cime 'moutonnante'.
    feuillage : persistant, coriace, vert moyen à vert foncé, brillant à marge vraiment ondulé, nervure centrale jaune-verdâtre pourpré vers la base, revers plus clair et glauque. Petites feuilles alternes, étroites lancéolées souvent arquées pourvues d'un court pétiole pourpré.
    floraison : au printemps courant mai*, parfumée, nectarifère visitée par les abeilles. Ombelles terminales de petites fleurs bisexuées étoilées à 5 pétales retroussés, dans un court calice aux étroits sépales retroussés.
    couleur : blanc à blanc-crème virant au jaune beurre, étamines d'un blanc verdâtre, aux anthères doubles jaune puis fauve-orange, calice jaune-vert.
    C'est Pittosporum umbellatum  qui à une floraison rose avec des pédoncules lavés de pourpre.
    fruits : capsules 1 cm à 4 valves déhiscentes orange contenant des graines marron foncé à noirâtre.
    croissance : rapide.
    hauteur : 5 à 8 m, jusqu'à 15 m et plus. pour un étalement de 3 à 4 m.
    plantation : sous climat approprié quasiment toute l'année, de référence à l'automne pour lui permettre d'installer son système racinaire avec l'été.
    multiplication : bouturage en été, par semis en place compter 2 à 3 ans pour voire une plantule à 3 ou 4 feuilles. Plus rapide, à l'automne récolter les graines, les frotter dans du sable pour enlever cette substance collante, une fois nettoyer les conserver au froid durant une trentaine de jours (provoque la dormance), puis les stratifier les graines avant de semer à chaud.
    sol : normal, même sec, accepte le calcaire.
    emplacement : soleil, mi-ombre, ombre. Parfaitement adapté aux embruns et aux vents.
    origine : Australie, naturalisé aux îles Hawaï après avoir été introduit en 1865 à San Francisco par un commandant de marine.
    zone : 9 - 11, un fois installé excellent résistance à de longue période de sécheresse.
    entretien : se taille très facilement pour être utilisé dans une haie, dans les massifs arbustifs, mais il faut savoir qu'il ne redémarre pas sur le bois, juste une taille en partie haute, le bas à tendance à se dégarnir.
    maladies et ravageurs : peut être sujet aux araignées rouges Tetranychus urticae , aux cochenilles australiennes Icerya purchasi , aux pucerons verts et au néo-zélandais psylle du pittospore Trioza vitreoradiata qui pond sur le feuillage en mai, provoquant des galles qui forment des petites cloques sur le dessus, durant l'été les larves vertes se nourrissent et se développent sur le revers des feuilles dans les galles qui changent de couleur, le feuillage se couvre de miellat puis de fumagine. ce psylle a été introduit en 1993 en Irlande, puis en Cornouailles et de là dans les îles anglo-normandes, à suivre.
    NB : son nom Pittosporum  vient du grec 'pitta' qui désigne la poix et 'sporos' qui signifie semences, faisant référence à ses graines collantes et son nom spécifique tenuifolium  vient de 'tenui' qui signifie ténu, grêle, fluet, mince et 'folium' qui vient du grec 'phyllos' qui désigne la feuille.
    Ce genre comprend environ deux cents cinquante espèces d'arbres ou arbustes originaires en zone tropicales et subtropicales de l'Afrique, de l'Asie dont 29 voir 33 endémiques à la Chine, de l'Australie et de Nouvelle-Zélande (une trentaine d'espèces à eux deux) et les îles du Pacifique dont la Nouvelle-Calédonie qui compte 45 espèces endémiques.
    Ce pittospore ondulée est idéal pour être utilisé au jardin dans la composition de haies libres, de massifs arbustifs ou en sujet isolé.
    Propriétés et utilisations :
    Le feuillage contient des substances toxiques pour le bétail il provoque des troubles gastriques et chez les poissons des troubles respiratoires, localement il est utilisé pour pêcher en eau douce et la a sève peut provoquer chez certaines personnes des irritations dermiques.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Pittosporum tobira  (Thunberg) Aiton, Pittospore du Japon, consulter sa fiche.
    Pittosporum tenuifolium  Banks & Soland. ex Gaertn., Pittospore à petites feuille, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *floraison en mai, sur l'île d' Hawaï elle a lieu en février.
    *Hort., abréviation de la nomenclature botanique qui vient du latin 'hortulanorum' qui signifie des jardiniers, qui désigne un horticulteur inconnu.
    *Vent., abréviation botanique pour le nom du botaniste français Étienne Pierre Ventenat (1757-1808) on lui doit de nombreux ouvrages sur les principes de botanique et le règne végétal, et surtout son ouvrage dédié au Jardin de Malmaison en deux volumes illustrés par Pierre-Joseph Redouté (1759-1840), c'est le jardin de l'Impératrice Joséphine qui avait souhaité y faire figurer toutes les nouveautés et plantes les plus rares, présentes sur le sol de France.
    par la Société des Gens de Lettres®Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site