Washingtonia filifera - Washingtonia filifère, de Californie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Jean Pelmont © Palm valley Australie
    Nom commun : Washingtonia filifère, Palmier à jupon, Palmier de Californie, nommé par les anglophones 'California fan palm'.
    Nom latin : Washingtonia filifera  (Linden ex André) H. Wendl.*, synonymes Washingtonia filamentosa  (H.Wendl. ex Franceschi) Kuntze*, Washingtonia filifera var. microsperma  Becc., Brahea filamentosa  S.Watson, Brahea filamentosa  Kuntze, Brahea filifera  (Linden ex André) W.Watson, Livistona filamentosa  (H.Wendl. ex Franceschi) Pfister, Neowashingtonia filamentosa  (H.Wendl. ex Franceschi) Sudw., Neowashingtonia filifera  (Linden ex André) Sudw., Pritchardia filamentosa  H.Wendl. ex Franceschi, Pritchardia filifera  Linden ex André
    famille : Arecaceae.
    famille : planche 10 de l'illustrateur botanique américain Charles Edward Faxon dans 'The Silva of North America : description of the trees which grow naturally in North America exclusive of Mexico', par Charles Sprague Sargent*, directeur de l'Arnold Arboretum de l'Université de Harvard, contribution BHL Library, volume 10 - Liliacée - Conifère - 1896, consultable en ligne en cliquant sur l'illustration, ainsi que les volumes de 1 à 14.
    catégorie : arbre, palmier à stipe unique élargi à la base portant les stries annulaires des anciennes palmes.
    port : érigé, évasé, retombant pour les palmes.
    feuillage : persistant, pourvues d'un long pétiole épineux sur une partie grandes feuilles palmées dont les extrémités des lobes forment des fils.
    fruits : voir planche d'illustration, ils sont utilisés par les Indiens qui meulent les graines et les utilisent sous forme de farine.
    croissance : assez rapide pour un palmier.
    hauteur : 15-20 m.
    plantation : au printemps ou à l'été.
    multiplication : par semis à chaud.
    sol : fertile ou riche, drainé, acide ou neutre ou alcalin, accepte le calcaire, frais ou sec (pas trop les premières années).
    emplacement : soleil à l'abri des vents forts qui abîment les palmes.
    origine : Mexique dans l'état de Basse-Californie, au sud de la Californie et dans l'Arizona.
    Planté par les missionnaires jésuites dans les jardins des missions du sud de la Californie avant 1845 lorsque cette région ne fut annexée par les États-Unis. On raconte que deux d'entre eux seraient toujours présents sur la rue San Pedro à Los Angeles.
    Largement introduit et naturalisé dans le sud de la France.
    zone : 9 - 11.
    entretien : à protéger du froid et du vent lorsque c'est un jeun sujet ou juste après la plantation.
    maladies et ravageurs : depuis septembre 2009, en Provence, Alpes, Côte d'Azur, Corse et Languedoc-Roussillon, Phoenix canariensis , Chamaerops humilis , Trachycarpus fortunei  et Washingtonia  sont menacés de disparition depuis l'apparition d'un coléoptère, le charançon rouge des Palmiers Rhynchophorus ferrugineus  qui effectue ses pontes au coeur du palmier où se développent ses larves.
    En France, sur l'ensemble du territoire national, la lutte a été rendue obligatoire (surveillance et lutte) par arrêté du ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de le forêt du 21 juillet 2010 modifié (format pdf), dans l'annexe figure les conditions dans lesquelles les traitements des palmiers doivent être réalisés.
    Publication du protocole d'intervention au Bulletin Officiel du Ministère chargé de l’agriculture n° 34 du 27 août 2010, qui a pour objectif de préciser les conditions de mise en œuvre des interventions sur les palmiers infestés en vue de l’éradication du charançon rouge du palmier.
    Depuis 2001 dans le sud de l'Europe, il peut être sujet aux attaques de la chenille d'un Lépidoptère, voir photo et lire l'article sur ce ravageur Paysandisia archon.
    Charles Edouard Faxon* - 1896
    Cette chenille décime dans le sud Phoenix canariensis , Chamaerops humilis  et Trachycarpus fortunei , contrairement à ce que l'on raconte elle s'attaque également au Washingtonia robusta  des sujets ont dépéris dans la région de Miramas (13140), des larves ont été trouvés sur Brahea nitida et des oeufs de ce papillon palmivore ont été signalés sur des Cycas revoluta.
    Méthode de lutte et de prévention préconisées par l'INRA de Montpellier.
    NB : son nom Washingtonia lui a été donné en l'honneur de George Washington (1732-1799), premier président des États-Unis.
    Ce genre ne comprend qu'une seule autre espèce :
    - Washingtonia robusta  H. Wendl., consulter sa fiche.

    Consulter le chapitre sur les généralités sur les Palmiers.

    Annotations :
    *Faxon, illustrateur botanique américain Charles Edouard Faxon (1846 – 1918), sa correspondance avec le médecin-botaniste d'origine allemande George Engelmann (1809-1884) est consultable en ligne sur la BHL, Biodiversity Heritage Library.
    *Kuntze, abréviation botanique pour le botaniste allemand Carl Ernst Otto Kuntze (1843-1907) qui voyage à travers le monde collectant des milliers d'espèces, il est le grand réformateur de la nomenclature botanique 'Nomenclaturae botanicae codex brevis maturus, sensu codicis emendati aux Lois de la nomenclature botanique de Paris de 1867; linguis internationalibus: anglica, gallica, germanica quoad nomina latina, édité en 1903.
    *Sargent, Charles Sprague Sargent (1841-1927), botaniste américain fondateur de l'Arboretum Arnold à Harvard (1872), Massachussetts, à son instigation après un séjour en Europe (1887), il entrepris la réalisation de 'The Sylva of North America', encyclopédie dendrologique sur les arbustes et arbres de l'Amérique du nord qui paru en quatorze volumes entre 1890 à 1902 réalisé en collaboration avec ses amis français Édouard-François André (1840-1911) célèbre paysagiste français à qui l'on doit la création et la réalisation de la Roseraie de l'Haÿ les Roses, avec des dessins d'Alfred Riocreux, à partir de planches réalisées par le botaniste américain Charles Edward Faxon (1846 - 1918) qui fut directeur adjoint et responsable de la bibliothèque de l'Arboretum Arnold en 1882, cette encyclopédie se trouve aujourd'hui conservée à l'Arnold Arboretum.
    *H. Wendl., abréviation botanique pour le botaniste jardinier allemand Hermann Wendland (1825-1903), vers 1856 il séjourne en Amérique centrale durant une année, notamment au Costa Rica. Un genre de palmier Wendlandiella est dédié à son grand-père qui a travaillé avec son fils aux jardins Herrenhäuser de Hanovre.
    -- nmauric ©04/10/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.




compteur de visite pour blog