Livistona australis  - Palmier éventail
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Livistona australis
    Universita di Catania ©
    Nom commun : Livinstona d'Australie, Palmier éventail d'Australie, Faux-Latanier, Latanier Pleureur, nommé par les aborigènes 'Dtharowal, Binkar et Kondo' en australie c'est le 'Cabbage-tree palm' (Arbre à chou, Chou palmiste), nommé par les anglophones 'Australian cabbage palm'.
    Nom latin : Livistona australis  (R. Br.) Mart, synonyme Corypha australis  R.Br., certaines flores le donne également comme synonyme de Livistona inermis  R.Br.
    famille : Arecaceae.
    catégorie : arbre palmier.
    port : stipe fin vert-marron, à cicatrices foliaires annulaires, en partie couvert par les feuilles sèches.
    feuillage : persistant, orbiculaire (diamètre 1m), coriace, à fins segments plissés, acuminés, à nervure centrale jaunâtre, pétiole portant avant maturité de grosses épines courbes. Couronne foliaire très dense, le bourgeon apicale est comestible.
    floraison : longs spadices retombants à très petites fleurs hermaphrodites solitaires ou groupées à 3 sépales, 3 pétales ovales et 6 étamines.
    couleur : jaune crème.
    fruits ovoïdes ou globuleux de 2 cm d'un jaune brunâtre.
    croissance : lente.
    hauteur : 20 à 25 m.
    plantation : sous climat approprié au printemps.
    multiplication : par semis germination en 3 mois.
    sol : légèrement sablonneux.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 9 - 10, rustique, supporte de courte période de gel entre - 6° et - 7°C.
    origine : dans les forêts marécageuses, le long des rives des cours d'eau dans les forêts tropicales du sud-est de l'Australie en Nouvelle Galle du Sud.
    Introduit dans les jardins anglais et à Kew garden en 1824 par Allan Cunningham, il figure dans le Guide des jardins de Kew, dès 1851, fleurissant chaque année au printemps.
    entretien : protéger du gel les jeunes sujets.
    NB : le nom générique Livistona  lui a été donné par le botaniste écossais Robert Brown* qui le décrit dans 'Prodromus Florae Novae Hollandiae' en souvenir de l'explorateur Patrick Murray, baron de Livingstone. Aujourd'hui il comprend 28 espèces retenues, originaires de l'Australie et de l'Asie du sud-est.
    Il s'utilise en plante d'intérieur, où il peut être sujet aux cochenilles et aux acariens lorsque l'atmosphère est trop sèche.
    Vous pouvez en découvrir un spécimen en compagnie du Livistona chinensis  dans les Pyrénées-Orientales, au Parc des Capellans* à Saint-Cyprien - 66750.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    - Livistona chinensis  (Jacq.) R.Br.ex Mart., Latanier chinois, consulter sa fiche.
    Autres espèces :
    - Livistona alfredii  F.Muell., pas de synonyme, nommé en anglais 'Millstream palm', endémique à l'Australie occidentale, une espèce figurant dans la liste rouge des espèces menacées de l' UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).
    - Livistona decipiens  Becc., donné pour synonyme de Livistona decora  (W.Bull) Dowe., 'Ribbon fan palm, Fountain Palm', Latanier pleureur, originaire de l'est de l'Australie en zone côtière, il se distingue par un stipe très fin et de courtes et étroites palmes retombantes de 1.50 à 1.80m. Vous pouvez le découvrir au Jardin botanique de Sidney et à la Réunion au jardin de Marc Rivière.
    - Livistona mariae  F.J. Muell., Saribus mariae  (F.Muell.) Kuntze, nommé en anglais Central Australian Cabbage palm, Red cabbage palm, Palmier chou, originaire du centre de l'Australie présent dans le Finke Gorge National Park, endémique à Palm valley. Vous pouvez en découvrir un spécimen à Monaco au Square Testimonio avec 35 autres palmiers.
    - Livistona muelleri  Baill., synonymes de Livistona brassii  Burret, Livistona crustacea  Burret, Livistona humilis var. novoguineensis  Becc., Livistona humilis var. sclerophylla  Becc., nommé en Australie Queensland Dwarf Fan Palm, endémique au nord-est de cette région en zone sèche, à croissance lente.
    - Livistona robinsoniana  Becc., serait synonyme de Saribus rotundifolius  (Lam.) Blume, connu en anglais sous les noms de Java fan palm, Fan palm, Table palm, Serdang palm, Footstool palm, endémique aux forêts humides des Philippines, une espèce menacée figurant sur la liste rouge de l'UICN.
    - Livistona rotundifolia  (Lam.) Mart., donné pour synonyme de Saribus rotundifolius  (Lam.) Blume., Footstool Palm, Roundleaf Fountain Palm, Palmier éventail originaire des forêts humides et chaudes de l'Asie et de l'Australie, Indonésie, Java, Malaisie, îles Moluques, Philippines, Sulawesi et les petites îles de la Sonde, 25 à 30 m de haut, feuillage en éventail.
    - Livistona saribus  (Lour.) Merr. ex A.Chev., synonymes Livistona hasseltii  (Hassk.) Hassk. ex Miq., Sabal hoogendorpii  (Teijsm. & Binn. ex Miq.) L.H.Bailey, Saribus cochinchinensis  Blume, Taraw palm, forêts pluviales de l'Asie du sud-est, naturalisé en Polynésie française.
    Consulter le chapitre sur les généralités sur les Palmiers.

    Annotations :
    *Robert Brown, chirurgien écossais Robert Brown (1773 - 1858), l'un des plus célèbres botanistes et naturalistes du Royaume-Uni, spécialiste de la description et classification des végétaux car il s'intéresse à l'étude des pollens avec un microscope et il y découvre en 1827 ou 28, le mouvement de particules visibles qui s'entrechoquent avec les molécules invisibles en suspension dans le fluide interne des grains de pollen, cette marche aléatoire perpétuelle porte le nom de 'mouvement brownien', repris par la suite par les physiciens Delsault, Bachelier popularisé par Einstein.
    En juillet 1801, en compagnie du réputé illustrateur botanique Ferdinand Bauer, il embarque sur l'Investigator du navigateur cartographe anglais Matthew Flinders (1774-1814) pour explorer et collecter le long des côtes de l'Australie et en faire le tour à partir de Sidney, récit relaté dans Atlas to Flinders' Voyage to Terra Australis édité en 1814 à Londres.
    A son retour à Londres en 1805, il s'attache à des publications dont une monographie sur les Proteaceae 'On the Proteaceae of Jussieu' présentée le 17 janvier 1809 (toujours diffusée) puis en 1810 'Prodomus florae Novae Hollandiae et Insulae Van-Diemen'. Responsable de l'herbier du British Museum. De 1849 à 1853, il assure la Présidence de la Société linnéenne de Londres où auparavant en tant que membre, il y présente ses mémoires, dont un sur ses Observations sur les organes sexuels et le mode de fécondation des Orchidées et des Asclépiadacées, en deux parties lues le 1 et 15 novembre 1815. Abréviation botanique officielle R.BR.
    *Parc des Capellans, un jardin à l'anglaise dans un parc de de 5 hectares planté en 1890 par Fernand De Rovira, aujourd'hui connu du grand public pour ses arbres centenaires, sa collection de palmiers et sa bambouseraie, certainement créé avec l'aide du botaniste français Charles Naudin (1815 -1899) qui vécut vers 1869 à Collioure, avant d'être nommé directeur du jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes.
    - nmauric©11.12.2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site