Abies koreana  - Sapin de Corée
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Sapin de Corée, en coréen 'Gusang namu' (prononciation Goutsan namou), nommé par les anglophones 'Korean Fir'.
    Nom latin : Abies koreana  Wils*.
    famille : Pinaceae.
    catégorie : arbre résineux, conifère.
    port : pyramidal, conique aux branches horizontales à rameaux pourprés et glabres. Les jeunes tiges ont une écorce bronze légèrement pubescente.
    feuillage : persistant, dense, vert vernissé sur le dessus. Aiguilles alternes linéaires, courtes (1 à 2 cm) au bout plus large et arrondi, pourvues de 2 bandes blanches sur le revers.
    Les bourgeons foliaires sont globuleux légèrement résineux d'un rouge-brun.
    floraison : Cônes résineux dressés ( 4 à 7 cm) en chandelles très décoratifs gris-ardoisés ou violet pourpré puis bruns, écailles à bractées saillantes, blanchâtres, même sur les jeunes sujets.
    croissance : très lente.
    hauteur : 2.50 à 3 m dans son milieu naturel entre 9 et 15 m, Ø de 1.50 à 5 m.
    plantation :à l'automne dans un trou d'au moins 80 cm, en prévoyant pour les premières années un tuteur pour qu'il puisse installé sans souci son système racinaire, à l'abri des assauts des vents.
    multiplication : par semis dans un mélange sablonneux, également par bouturage de rameaux latéraux ligneux de la fin de l’été au début de l’automne, avec une préférence pour les boutures à talon et par greffage pour les cultivars, maintenir une atmosphère humide.
    sol : profond, riche en humus, frais, humide mais bien drainé.
    emplacement : soleil, mi-ombre à l'abri des vents forts.
    zone : 5 - 9, une fois bien installé tolère la sécheresse.
    origine : en altitude entre 1300 et 1950 m à l'extrême sud de la Corée sur le Mont Halla (Mount Hallasan) et sur l'île de Quelpaert.
    entretien : n'oubliez pas de l'arroser sans excès les premières années pour favoriser son enracinement.
    Pour toutes les espèces de conifère, il faut supprimer uniquement les branches mortes et les branches malades en enlevant les parties atteintes en effectuant les coupes dans du bois sain. Entre chaque coupe, il faut prendre le temps de désinfecter les outils, avec une solution renfermant 5 % d'eau de Javel ou d'alcool.
    L'utilisation d'un enduit cicatrisant* est controversé car il a été constaté qu'il ralentissait la cicatrisation, il est donc recommandé de ne l'utiliser que lorsque les coupes ont un diamètre supérieur à 15 cm.
    flèche terminale : si elle est endommagée, il faut la couper et la remplacer rapidement en sélectionnant sur le verticille supérieur la branche latérale la plus robuste qu'il faudra redresser en la fixant soigneusement sur un tuteur, comme sur une attelle. Dans le même temps, pour favoriser la croissance de cette nouvelle flèche il faut sur ce verticille réduire la taille de toutes les autres branches, en les rabattant d'environ 17 cm.
    Si sur un arbre jeune se sont formées deux ou plusieurs flèches terminales, il faut sélectionner la plus robuste et supprimer toutes les autres flèches.
    maladies et ravageurs : sujet aux pucerons verts et aux pucerons à galle (chermès Adelges). En milieu trop sec, il est sujet aux araignées rouges qui piquent ses aiguilles leur donnant ainsi un aspect grisâtre.
    Sur ses rameaux peuvent se développer les cochenilles farineuses et subir également les assauts de la processionnaire du pin Thaumetopoea pityocampa.
    Comme tous les autres sapins, il est sensible au dépérissement des conifères qui provoque le dessèchement des rameaux, le système racinaire peut-être sujet au pourridié et les aiguilles sont sensibles à la rouille.
    NB : son nom Abies vient du verbe latin "abire" qui signifie "éloignée de la vue" et son nom spécifique koreana  de Corée, pour nous préciser son origine.
    Ce genre comprend une quarantaine d'espèces, toutes originaires de l'hémisphère Nord (Amérique du Nord et Asie du sud-est).
    Il a été découvert aux environs de 1905, il est recherché pour la beauté de ses cônes et sa croissance excessivement lente.
    En Corée, il est utilisé dans les villes comme arbre d'alignement, mais dans son milieu naturel, il est en voie de disparition. La hausse des températures, les changements de conditions climatiques accompagnées de désordres extrêmes (chutes de neige, vents et pluies violentes) provoquent des désordres physiologiques et son dépérissement progressif et ces troubles climatiques favorisent la propagation des parasites.
    Depuis 2014, des initiatives de surveillance, préservation, sauvegarde et réintroduction ont été mises en place par plusieurs ministères coréens, en collaboration avec l'Arboretum National et le parc National de Halla.
    Il existe trois formes endémiques :
    - Abies koreana  for. chlorocarpa  T. Lee aux cônes verts.
    - Abies koreana  form. rubrocarpa  T. Lee, aux cônes rouges.
    - Abies koreana for. nigrocarpa  Hatus, aux cônes d'un violet noir est donné comme synonyme de l'espèce type par The Plantlist.
    Quelques cultivars d'Abies à croissance lente :
    - Abies balsamea  'Hudsonia', 60 à 90 cm, port étalé, arrondi, feuille vert foncé brillant à reflets bleutés. Idéale pour les rocailles, zones 3 - 9.
    - Abies koreana  'Kohout’s, ou 'Icebreaker', obtention 2009, au port prostré en forme de coussinet compact, de 30 cm de haut Ø 40 cm au feuillage d'un bleu gris à reflets argentés.
    - Abies koreana  'Silberlocke', commercialisé également sous ‘Horstmann’s Silberlocke’, 1979 obtention allemande de Günter Horstmann à Schneverdingen, primée par la RHS avec l'Award of Garden Merit (AGM), port pyramidal, adulte environ 2 à 4 m de haut, Ø 1 à 1.50 m, se distingue par son feuillage recourbé d'un bleu gris argenté, cônes pourprés.
    - Abies balsamea  'Nana', environ 60 cm de haut.
    - Abies concolor  'Candicans', 2 à 3 m, port irrégulier, feuilles glauques d'un vert bleuté, zones 5 - 9.
    - Abies concolor  'Compacta', 2 à 3 m, port irrégulier, feuilles glauques vraiment vert bleuâtre, zones 5 - 9.
    - Abies procera  'Prostata', 50 à 60 cm, port compact, feuilles glauques d'un vert bleu. Il n'aime pas le calcaire, zones 7 - 9.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Abies nordmanniana  Spach, Sapin de Nordmann, Sapin du Caucase, consulter sa fiche.
    - Abies pectinata  Lam ou Abies alba  Mill., appelé Sapin pectiné, Sapin des Vosges, consulter sa fiche.

    Annotations :
    enduit cicatrisant utilisé pour empêcher l'entrée de l'eau, celle des insectes vecteurs d'agents pathogènes dans la coupe.
    *Wils., abréviation botanique pour l'anglais Ernest Henry Wilson, surnommé le Chinois (1876 – 1930), jardinier à Kew Garden qui entre 1899 et 1919 effectue plusieurs séjours en Chine comme collecteur, expressément mandaté par les célèbres pépinières Veitch & Sons (Exeter- Angleterre). En 1906, nouveau voyage en Chine en 1906, en compagnie du botaniste américain Charles Sprague Sargent (1841-1927), fondateur de l'Arboretum Arnold de Boston (Massachussetts), c'est ainsi que courant 1907, les deux premiers 'Paperbark Maple' Acer griseum  y furent introduits.
    - nmauric©18/01/2002 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site