Ulmus campestris  - Orme champêtre, Petit Orme
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Ulmus campestris fleur Nom commun : Orme champêtre, Petit Orme, Ormeau, nommé par les anglophones 'English elm'.
    Nom latin : Ulmus campestris  L.*, synonyme après révision en mars 2012 Ulmus glabra  Huds. uniquement tandis que Ulmus minor  Mill. est synonymes des Ulmus campestris var.   et des Ulmus campestris f.   pour l'instant.
    famille :Ulmaceae.
    catégorie : arbre d'une très grande longévité pouvant être bi ou tri-centenaire, à l'écorce lisse d'un brun grisâtre, se fissurant en vieillissant au système radiculaire très ramifié avec de nombreuses racines secondaires superficielles.
    port : large, érigé, arrondi en cime.
    feuillage : caduc, vert foncé, vernissé sur le dessus, revers pubescent. Petites feuilles(5-10cm) alternes, ovales légèrement asymétriques et élargies en leur milieu, acuminées et à marge doublement dentées.
    floraison : avant le feuillage au printemps (vers la fin mars) en cymes réunies en faisceaux globulaires.
    couleur : jaune verdâtre, les anthères sont rouges pourprées.
    fruits : petites noix plates enchâssées dans une membrane ailée de forme ovale (samares) qui parviennent à maturité au milieu du printemps (fin mai) largement dispersées par le vent.
    croissance : rapide.
    hauteur : 10 à 30 m.
    plantation : à l'automne et en hiver.
    multiplication : par semis spontané (envahissant), bouture de drageons, par greffe et marcottage pour les cultivars.
    sol : frais, profond, fertile.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    origine : îles Britanniques, il est naturalisé et présent en Europe méridionale et Europe centrale jusqu'à la Baltique et à l'ouest de l'Asie, introduit et naturalisé en Afrique du Nord (Algérie, Tunisie- et Maroc dans l'Atlas - région d'Ifrane dans les plaines en zones alluvionnaires.
    zone : 4 - 9.
    entretien : juste couper les branches sèches. Attention, il repart de souche, provoquant l'apparition de nombreux drageons.
    maladies et ravageurs : les ormes sont atteints d'une maladie, la graphiose depuis une centaine d'années qui provoque le dessèchement progressif de l'arbre à partir du sommet. Si vous constatez un dessèchement du feuillage et une chute du feuillage en été, couper la branche atteinte et la brûler.
    Elle est transmise par le scolyte de l'Orme Scolytus scolytus , un petit coléoptère noir qui creuse des galeries dans le bois sous l'écorce, voir bas de page.
    Ulmus parvifolia  Jacq, l'Orme de Chine et certains cultivars tel que : Ulmus  'Resista', Ulmus  'Sapporo Autumn Gold' et surtout Ulmus 'Sapporo Gold 2' (une sélections INRA) semblent être résistants à la graphiose.
    NB : son nom Ulmus  vient du latin où il désignait déjà le genre, et son nom spécifique campestris  signifie champêtre.
    Ce genre comprend environ 40 espèces d'arbres ou d'arbustes originaires des zones tempérées de l'hémisphère nord.
    Longtemps il a été utilisé en milieu urbain comme arbre d'alignement le long des avenues et des routes, car il tolère bien la pollution atmosphèrique.
    Propriétés et utilisation :
    En phytothérapie, on prescrit le macérât glycériné de bourgeons d'Orme (dilution 1DH) pour traiter l'acné, les dermatoses inflammatoires, l'herpès et la furonculose, et sous forme de teinture-mère pour traiter les crises de goutte, les rhumatismes notamment l'arthrose, la polyarthrite rhumatoïde et la spondylarthrite.
    Autrefois le feuillage était utilisé comme fourrage en période de pénurie.
    Quelques autres espèces :
    - Ulmus americana  L., Orme d'Amérique, consulter sa fiche.
    - Ulmus laevis  Pall., Orme pédonculé, originaire de l'Europe centrale et orientale en zones alluvionnaires humides jusqu'à une altitude de 500 m, 20 à 30 m de haut , floraison pédonculée décalée par rapport aux autres plus tardive de 1 ou 2 semaines, feuillage ovale à nervures latérales fortement marquées. Il semble mieux résister à la graphiose que les autres Ormes européens, zones 3 - 10.
    - Ulmus parvifolia   Mill, Orme de Chine, originaire de Chine et du Japon, semi-persistant, de plus petite taille, il semble mieux résister que tous les autres à la graphiose, zones 5 - 10.
    - Ulmus scabra  Mill , synonymes Ulmus glabra  Hudson, Ulmus montana  With., Orme de montagne, Orme blanc, originaire de l'Europe en zones humides jusqu'à une altitude de 1200 m environ, plus de 30 m de haut à l'écorce fissurée longitudinalement, au feuillage plus long, rugueux, mat et asymétrique qui est reconnaissable aux 2 lobes ou pointes latérales de part et d'autre de la pointe, il n'émet pas de rejets, zones 3 - 9.
    Voir également :
    - Zelkova carpinifolia  (Pall.) Koch, Orme de Sibérie, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque ne contenait que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

Scolyte

un compteur pour votre site