Callistemon phoeniceus  - Rince-bouteille rouge phénicien
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Università di Catania ©
    Nom commun : Callistemon rouge phénicien, Callistemon pourpre ou Rince-bouteille pourpre, nomme par les anglophones 'Fiery Bottlebrush'.
    Nom latin : Callistemon phoeniceus  Lindl.*
    famille : Myrtaceae.
    catégorie : arbrisseau pyrophyte.
    port : évasé, raide.
    feuillage : persistant, alterne, lancéolé-acuminé, étroit à nervure très marqué, parfumé.
    floraison : printemps à été, épis en forme de goupillon d'étamines, surmontés par du feuillage, nectarifère visitée par les oiseaux et les abeilles qui se tortillent pour parvenir au nectar.
    couleur : étamines très longues rouge vif., anthères: jaunes.
    fruits : coques, rondes, ligneuses, accolées aux branches.
    croissance : lente.
    hauteur : 1 à 3 m .
    plantation : au printemps.
    multiplication : bouture de rameaux semi-ligneuse en août et sous serre, le semis est long et très aléatoire (fin d'hiver ou au printemps), les coques germent plus facilement après un passage au feu. Les jeunes plants issues de semis fleurissent entre 3 et 6 ans et les boutures au bout d'une année.
    sol : terre de bruyère et terreau de feuilles, drainé, fertile ou riche, frais ou humide ou sec, neutre ou acide.
    emplacement : soleil, à l'abri du froid.
    zone : 10.
    origine: Australie occidentale. Ne supporte ni le froid, ni le gel, hors climat doux, le rentrer l'hiver.(8°C en hiver).
    entretien : arroser avec de l'eau non calcaire, engrais tous les 15 jours entre avril et septembre, tailler si nécessaire en septembre.
    maladies et parasites : sensible aux cochenilles.
    NB : son nom Callistemon vient du Vient du grec 'kallos' qui signifie beauté, et stemôn qui désigne la trame et les étamines, son nom spécifique phoeniceus vient du grec 'foinix' mot qui désigne la couleur rouge pourpre. Cette teinture appelée la pourpre royale qui fut durant des siècles le monopole des Phéniciens (aujourd'hui Tyr -Liban) était obtenue après exposition à la lumière du contenu d'une glande hypobranchiale prise sur deux espèces d'escargots de mer Hexaplex trunculus  et Murex brandaris .
    Ce genre comprend 20 espèces toutes originaires d'Australie.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Callistemon citrinus  (Curtis) Skeels., Rince-bouteille citrine, consulter sa fiche et les autres floraisons de couleur rouge.
    Callistemon salignus  (Sm.) Sweet, Rince-bouteille à feuilles de Saule, consulter sa fiche et les autres floraisons de couleur blanche ou jaune.
    Callistemon  'Mauve Mist, Callistemon Brume Mauve, consulter sa fiche et les autres floraisons de couleur rose ou violette.

    Annotations :
    Lindl., abréviation botanique pour le botaniste britannique John Lindley (1799-1865) qui fut l'un des premiers à occuper une chaire de botanique à l'Université de Londres et de Cambridge, l'assistant de Bank's, nommé en 1822 secrétaire de la Royal Society of Horticultur. Spécialiste des orchidées et de leur hybridation, on lui doit les descriptions des 77 espèces découvertes par Thomas L. Mitchell lors de ses 3 expéditions en Australie orientale vers 1838 et par la suite celles découvertes en Australie occidentale par Drummond et Molloy. En 1838, son intervention permis de sauver Kew garden de la destruction.
    nmauric© 01.01.2000 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site