Abutilon striatum  - Abutilon strié
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Abutilon strié, Érable d'appartement, nommé par les anglophones 'Redvein Indian mallow', 'Indian mallow.'
    Nom latin : Abutilon striatum  Dicks.* ex Lindl.*, synonyme Abutilon pictum  (Gillies ex Hook.) Walp.
    Illustration, planche 4 dans 'Herbier général de l'amateur' par J.L.A. Loiseleur-Deslonchamps, vol. 3 (1839-50), contributed by National History Museum, London.
    famille : Malvaceae.
    catégorie : arbuste.
    feuillage : caduc, feuillage vert palmé à 3 à 5 lobes à bord finement crénelé.
    port : dressé puis étalé.
    floraison : longue du printemps à l'été jusqu'en automne. Long pétiole, fleur pendante en lanterne à 5 pétales se chevauchant. Nectarifère visitée par les papillons, dans leur milieu naturel, comme tous les autres du genre ils sont pollinisés par les colibris.
    couleur : orange à rouge veiné de plus foncé.
    croissance : rapide.
    hauteur : 2-3 m.
    plantation : février-mars. Pour une culture en pot, rempoter à la même période.
    multiplication : par semis en mars-avril ou par bouturage de tiges semi-aoûtées.
    sol : humifère, drainé. En pot dans un mélange de terreau de feuilles, tourbe et sable.
    emplacement : soleil ou mi-ombre, en extérieur à l'abri du vent. A l'intérieur, atmosphère humide durant la période de croissance.
    zone : 9 - 11. Température idéale en hiver entre 12/15°C.
    origine : Amérique du Sud.
    entretien : rabattre un peu si vraiment nécessaire pour conserver un port compact, 1/3 en mars; ou pincer les bourgeons terminaux pour favoriser la ramification. Il est plus florifère si la période de repos s'effectue à une base température entre 12-15°. Éviter les brusques écarts de température au printemps et en automne, qui peut provoquer la chute du feuillage et la perte des fleurs.
    En pot, arroser copieusement durant la période de croissance (réduire en hiver) apport d'engrais une fois par semaine de février-août.
    maladies et ravageurs : sujets aux pucerons, acariens et thrips en atmosphère trop sèche.
    NB : son nom Abutilon  vient de l'arabe 'aboutiloun', nom qui lui a été donné par le médecin-philosophe arabe Abu Alli Ibn Sina, auteur du célèbre 'Kitab al-Shifa’, Le Livre de la Guérison ainsi que le 'Qânûn' ou Le Canon de la Médecine, plus connu sous le nom d'Avicenne (980 - 1037); d'ailleurs l"un des abutilon , lui a d'ailleurs été dédié Abutilon d'Avicenne*.
    Ce genre comprend une centaine d'espèces en majorité des persistants, originaires d'Amérique tropicale et sub-tropicale. Les caducs, originaires du Chili sont aussi classés dans le genre Corybabutilon .
    Parmi les cultivars, citons :
    - Abutilon pictum  'Thompsonii', feuille vert foncé, marbré de jaune, fleurs couleur saumon veiné de rouge cramoisi.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Abutilon x hybridum , Abutilon hybride, Érable d'appartement, consulter la fiche.
    - Abutilon megapotamicum  Saint-Hilaire & Naudin., Abutilon du Grand Fleuve, consulter la fiche.
    - Abutilon molle  Baker , synonyme Abutilon anglosomaliae  Cufod., se rencontre au Pé;rou, fleurs d'un jaune orangé.

    Consulter la liste des autres plantes d'appartement s'ouvrant dans un pop-up.
    Découvrir, les plantes visitées par les abeilles.

    Annotations :
    *Abutilon d'Avicenne, Abutilon avicennae  Gaertner, synonymes Abutilon theophrasti  Medikus, connu aussi sous le nom d'Abutilon de Théophraste, une annuelle à feuillage duveteux, aux fleurs d'un jaune pâle, considérée comme une adventice.
    *Dicks., abréviation botanique pour le botaniste- mycologue et pépiniériste collectionneur James (Jacobus) J. Dickson (1738-1822) qui avec l'aide de l'horticulteur William Forsyth (1737 - 1804), dédie sa pépinière de Coven garden aux cryptogammes (mousses, fougères, lycopodes).
    En 1788, il participe à la fondation de la Société Linné de Londres, puis en 1804 à celle de la Société Royale d'Horticulture (RHS). Quarante et une espèces lui sont dédiées sous la forme dicksonii,dicksoniana, dicksonioides, dickson.
    *Lindl., abréviation botanique pour le botaniste britannique John Lindley (1799-1865) Il fut l'un des premiers à occuper une chaire de botanique à l'Université de Londres et de Cambridge, l'assistant de Bank's, nommé en 1822 secrétaire de la Royal Society of Horticultur.
    Spécialiste des orchidées et de leur hybridation, on lui doit les descriptions des 77 espèces découvertes par Thomas L. Mitchell lors de ses 3 expéditions en Australie orientale vers 1838 et par la suite celles découvertes en Australie occidentale par Drummond et Molloy. En 1838, son intervention permis de sauver Kew Garden de la destruction.
    - nmauric©28.06.2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site