Brugmansia sanguinea - Brugmansia sanguin
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    S.A. Drake1835
    Nom commun : Brugmansia sanguin, Datura écarlate, nommé par les anglophones 'Brugmansia Sanguinea tree' ou 'Red Angel's Trumpet'.
    Nom latin : Brugmansia sanguinea  (Ruiz & Pavon) D. Don*, synonymes Datura sanguinea  Ruiz & Pavon, Datura rosei  Safford
    Illustration planche 1739 dans Edwards's Botanical Registrer par S.A.Drake vol. 20 (1835) contributed by Missouri Botanical Garden, St. Louis, U.S.A.
    famille : Solanaceae.
    catégorie : arbuste.
    feuillage : caduc à semi-persistant ou persistant selon climat, longues feuilles lancéolées pubescentes.
    port : dressé puis étalé.
    floraison : sous nos climats de la fin de l'été à début automne, ailleurs sous climat approprié quasimment tout au long de l'année. Longues trompettes bisexuées, tubulaires très étroites pendantes, corolle peu évasée et faiblement retroussée. Nectarifère visitée par les colibris
    couleur : orange à rouge orangé, partiellement jaune en partie base ainsi qu'au niveau des nervures.
    croissance : rapide
    hauteur : 4 à 8 m, voire plus dans son milieu naturelle
    plantation : printemps.
    multiplication : semis, bouture en été (semi-ligneuse avec hormone, à l'étouffée)
    sol : riche, drainé, frais mais bien sec en hiver.
    emplacement : soleil à l'abri des vents violents et des gelées précoces.
    entretien : rabattre avant l'hiver et protéger du froid, Dans le cas de culture en pot : arroser abondamment dès le printemps, même si la végétation démarre tard, et en été.
    zone : 9 - 11. Tolère sur de courtes périodes des températures négatives jusqu'à - 2°, ailleurs le rentrer en hiver en serre chaude.
    origine : Amérique du sud dans les Andes jusqu'à une altitude de 3500m.
    NB : son nom Brugmansia  lui a été donné en souvenir du professeur d'histoire naturelle hollandais Sebald Justin Brugmans (1763-1819) et son nom spécifique arborea  signifie en arbre.
    Le nom de Brugmansia  devrait être réservé aux arbustes à fleurs pendantes et celui de Datura  aux espèces herbacées vivaces ou annuelles à fleurs dressées ou horizontales.
    Les problèmes de nomenclature (nom exact) sont fréquents avec les Datura  du fait de mélange de nom d'espèce et de nom de variété.
    Propriétés :
    Toutes les parties sont toxiques, prendre le soin de tenir éloigner les enfants, le lèchage des doigts après contact qui peut être danger, en leur présence veiller à supprimer la fructification
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Brugmansia arborea  (L.) Lagerh., consulter sa fiche.
    Brugmansia x candida , Trompette des anges, consulter sa fiche.
    Brugmansia suaveolens  (Humb. & Bonpl. ex Willd) Bercht. & J. Presl, consulter sa fiche.
    Brugmansia var rosea, Brugmansia rose, consulter sa fiche.
    voir également les Datura
    Datura inoxia  L., Datura fastuosa  L. Stramoine à grandes fleurs, Trompette des anges, consulter sa fiche.
    Datura metel  L., consulter sa fiche.
    Datura stramonium  L. Datura stramoine, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * Ruiz & Pav., abréviation d'Hipólito Ruiz López (1754-1815) pharmacien-botaniste castillan, spécialiste des plantes médicinales, qui à bord du Péruvien 'El Peruano', responsable de l'expédition scientifique afin d'établir un monopole pharmaceutique sur les plantes sud-américaines, explorant les provinces côtières du Pérou puis du Chili entre avril 1777 et 1788 avec sous ses ordres le botaniste extremadurien José Antonio Pavón y Jiménez (1754-1844) et le médecin-botaniste français Joseph Dombey (1742-1794) qui durant ces années collectent des graines et constituent des herbiers qui hélas ne parvinrent que partiellement au jardin botanique de Madrid.
    * D. Don., abréviation botanique pour le professeur de botanique - taxonomiste écossais David Don (1799-1841), un collectionneur spécialiste des conifères, nommé en 1822 bibliothécaire à la Société linnéenne de Londres à laquelle sera légué son herbier. Il rédige les premières descriptions du Douglas, du Taxodium, du Cryptomeria japonica et du Sequoia sempervirens, édite en 1825 'Prodromus florae nepalensis', des espèces collectées et rapportées par le botaniste zoologiste Francis Buchanan-Hamilton (1762-1829) et le botaniste danois Nathaniel Wallich (1786-1854) en Angleterre dans le courant de l'année 1860.
    par la Société des Gens de Lettres®Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site