Duranta mutisii  - Durante de Mutis
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Durante de Mutis, localement nommé Espino cruceto, nommé par les anglophones Mutis' Skyflower.
    Nom latin : Duranta mutisii  L.f.*, synonymes Duranta boekei  Mold.*, Duranta macrocarpa  Kunth.*, Duranta mutisiana  Sm., Duranta mutisii f. serrulata  Moldenke, Duranta parietariifolia  Juss. ex Walp., Duranta phytolaccifolia  Juss. ex Schau.
    famille : Verbenaceae.
    catégorie : arbuste au tronc épineux, très ramifié.
    port : dressé, évasé.
    feuillage : persistant, vert franc brillant sur le dessus, revers plus claire et glauque. Petites feuilles simples opposées obovales à marge lisse.
    floraison : été, nectarifère visitée par les abeilles et les papillons. En partie terminale à l'aiselle des feuilles racèmes pendants de petites fleurs à 5 pétales à marge dondulée et 4 étamines. Le nectar est sucré, on peut sucer les fleurs comme les sauges.
    couleur : bleu-mauve à bleu violet lavé de blanc.
    fruits : convoités par les oiseaux, petites drupes ovoïdes vert acide puis jaune orangé, en forme de goutte d'eau, à 5 faces légèrement bombées contenant chacune 2 graines.
    croissance : rapide.
    hauteur : 5 à 6 m.
    plantation : à l'automne ou au printemps, selon climat.
    multiplication : par semis au printemps, bouture à l'étouffée en été, marcottage au printemps.
    sol : drainé, frais, un peu fertile, adapté aux sols pauvres
    emplacement : soleil.
    zone : 8 - 11.
    origine : en altitude entre 2000 et 3000 m Cordillère orientale en Colombie, Équateur, Pérou, Bolivie dans le département de Cochabamba et la région de la Paz, et plus au nord au Panama.
    Consulter la carte.
    entretien : laisser le sol assez sec en hiver. Peut être taillé un peu en fin d'hiver, notammment en cas de culture en serre.
    NB : son nom Duranta  lui a été donné en souvenir du médecin-botaniste-physicien italien Castore Durantes (XV éme siècle), et son nom spécifique mutisii  en souvenir du naturaliste- explorateur-collecteur espagnol José Celestino Mutis (1732-1808) qui voyageât dés 1760 vers la Nouvelle Grenade puis dans les Andes, on lui doit 'Flora de la Real Expedicion del Nuevo Reino de Granada' qui ne fut publiée qu'en 1954.
    Ilustration, planche 1473 de José Celestino Mutis, dessin dans 'The Royal Botanical Expedition to the new Kingdom of Granada, Tome III (1783-1816), à découvrir en cliquant sur le dessin, contributed by the Royal Botanical Garden, Madrid.
    En 2009, le Jardin Botanique Royale de Madrid, édite Herbarium Mutisianum sous la direction de Paloma Blanco Fernandez de Caleya et Ana del Valle Stervinou, consultable partiellement en ligne, herbier entrouvert en 1932, et vraiment découvert et classé à partir de 1978.
    Vous pouvez en découvrir des spécimens à Catane à l'Institut Léonardo Da Vinci (Italie).
    Ce genre comprend une trentaines d'espèces d'arbustes ou arbres persistants, originaires des zones tropicales à subtropicales des Amériques, largement naturalisé à travers le monde dont certaines espèces sont considéres comme des invasives.
    En Colombie il est utilisé pour fixer les sols.
    Propriétés et utilisations :
    Le feuillage qui a des propriétés insecticides est couramment utilisé en Asie du sud-est pour supprimer les larves des moustiques vivant dans les bassins d'agréments.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Duranta erecta  L., Durante dressée, donné aussi pour synonyme de Duranta plumieri  Jacq., consulter sa fiche.
    Duranta plumieri  Jacq., Durante de Plumier, donné pour synonyme de Duranta repens  L., consulter sa fiche.
    Duranta repens  L., Durante rampante, consulter sa fiche.

    J.C. Mutis
    Annotations :
    L.f. (L), autre abréviation botanique pour le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica' et le récit de son Voyage en Laponie édité en 1738 (la traduction en français a été reéditée en 2002, éditions de la Différence). En 1738, il exerce la médecine durant trois ans, puis il l'enseigne durant une année à l'Université d'Uppsala, et par la suite jusqu'en 1772, il y enseigne la botanique. En 1738, il fonde l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier, le plus riche de son époque ne contenant que 7000 plantes.
    *Mold., abréviation botanique pour le botaniste-enseignant et chercheur américain Harold Norma Moldenke (1908-1996), il fut le spécialiste des Verbenaceae.
    *Kunth., abréviation botanique pour le botaniste prussien Karl Sigismund Kunth (1788 - 1850) qui à Berlin va gérer les collections récoltées par Alexandre de Humboldt au cours de ses séjours en Amérique et oeuvrer pour la parution de 'Plantes équinoxiales' paru en 7 volumes.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site