Crocosmia - Crocomsie, Monbrétie, Étoiles filantes
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Crocosmie, Montbrétie, Étoiles filantes, Fleur de Saint Valentin localement en afrikaner 'Vallende Stetetjies' (cierge magique, astérisque, étoile filante) en bantoue (sotho) 'Khahla-ea-Bokone' nommé par les anglophones 'Falling stars, Valentine flower', en espagnol 'Estrellas fugaces, Flor de San Valentín', en italien 'Estrellas fugaces, flor de San Valentín', en japonais 'Obon no hana', en néerlandais 'Vallende Sterren, Valentijnsbloem', en russe 'Krokosmiya, Montbretsiya'.
    Nom latin : Crocosmia x crocosmiiflora (Lemoine) N.E.Br.*, synonymes Montbretia × crocosmiiflora Lemoine*, Montbretia crocosmiiflora hort.*, Crocosmia × latifolia N.E.Br., Tritonia × crocosmiiflora (Lemoine) G. Nicholson, Tritonia × crocosmiiflora Lemoine
    famille : Iridaceae.
    catégorie : vivace bulbeuse, à corme brunâtre sphérique aplati, formant un chapelet de quelques cormes en fin de saison.
    port : large touffe dressée, souvent inclinée vers le soleil aux hampes florales ramifiées en partie supérieure.
    feuillage : 'caduc', épais, vert moyen, nervures linéaires donnant un aspect plissé. Longues et étroites feuilles ( ± 70cm x 5cm) engainantes, lancéolées, effilées en pointe.
    floraison : long du coeur de l'été à l'automne (juillet/août-octobre selon climat) durant plusieurs semaines, nectarifères visitées par les abeilles, les colibris et certains papillons.
    Denses racèmes arqués, nombreuses petites fleurs (3cm) en forme d'entonnoir rappelant celle des glaïeuls mais disposé en zigzag.
    Dans son milieu d'origine la floraison a lieu courant décembre - fin février.
    couleur : rouge, rouge-orangé, orange ou jaune.
    fruits : petites capsules ligneuses à trois valves déhiscentes à double loge contenant des petites graines marron foncé-noir envelopper dans des membranes couleur rouille.
    croissance : rapide individuellement, mais assez lente pour former une belle touffe.
    hauteur : 0.50 à 1.80m une fois installé Ø ± 0.60 m.
    plantation : au printemps courant avril-mai ou à l'automne sous climat approprié, entre 10-15 cm de profondeur si nécessaire un lit de sable et n'oubliez pas d'arroser.
    multiplication : par division des touffes ou en séparant les bulbilles à l'automne (octobre-novembre) ou à la fin de l'hiver, tous les 3 ou 4 ans, et les faire hiberner dans un endroit sec et bien ventilé. A partir des bulbilles comptées entre 2 et 5 ans pour une belle floraison.
    sol : drainé, fertile, plutôt frais, n'aime pas les sols détrempés en hiver, placer au fond du trou un lit de gravier.
    emplacement : soleil, mi-ombre une partie de la journée, à tendance à s'incliner vers le soleil, a besoin de chaleur pour fleurir.
    zone : 6/7 - 10, U-K hardiness H=5, USDA zone 5a à 9b, parfaitement adaptée aux embruns et à la sécheresse, tolère aisément - 20°C et plus.
    origine : prairies humides à proximité des cours d'eau et lisières de forêt de l'Afrique du Sud, une ancienne obtention de Lemoine* issue de croisement entre Crocosmia pottsii et Crocosmia aurea.
    entretien : supprimer les fleurs fanées si vous ne souhaitez pas avoir de fructification, puis couper les tiges desséchées. Prévoir, un paillage pour protéger contre les gelées.
    NB : le nom de Monbretia lui a été donné en l'honneur du botaniste Antoine François Ernest Coquebert de Montbret (1781-1801) qui participa à l'expédition militaire et scientifique française menée en Égypte de 1798 à 1801 menée par Napoléon Bonaparte, où il fut le bibliothécaire du premier Institut d'Égypte au Caire, y étudiant la flore égyptienne et son nom Crocosmia vient du grec 'krokos' qui désigne le safran et de 'osmia', signifiant odeur, car ses fleurs séchées trempées dans de l'eau chaude dégagent une forte odeur de safran, elles sont également utilisées pour obtenir une teinture couleur safran. Au cours vers 1880, ces crocosmies devinrent à la mode dans les jardins de l'Europe.
    Ce genre comprend 8 espèces, originaires d'Afrique du sud, d'Afrique australe et Madagascar, dans les zones où les étés sont chaud et pluvieux favorisant leur développement et leur floraison. Sont regroupés sous ce nom les genres Crocosmia, Antholyza, Curtonus, Tritonia et Montbretia.
    Propriétés et utilisations :
    Dans la pharmacopée zoulou et celle du Lesotho Crocosmia paniculata est traditionnellement prescrite dans les pharmacopées pour le traitement de la dysenterie et de l'infertilité.
    Autres espèces :
    - Crocosmia ambongensis (H.Perrier) Goldblatt & J.C.Manning, synonyme Geissorhiza ambongensis H.Perrier., Crocosmie d'Ambongo (sud-est de Madagascar).
    - Crocosmia aurea (Pappe ex Hook.) Planch., synonymes Babiana aurea (Pappe ex Hook.) Klotzsch, Tritonia aurea Pappe ex Hook., Crocosmie dorée, floraison orangée.
    - Crocosmia fucata (Lindl.) M.P.de Vos, synonymes Montbretia fucata (Lindl.) Heynh., Antholyza fucata (Lindl.) Baker, Tritonia fucata Lindl., Chasmanthe fucata (Lindl.) N.E.Br, Petamenes fucata (Lindl.) E.Phillips, Waitzia fucata (Lindl.) Heynh.
    - Crocosmia masoniorum (L.Bolus) N.E.Br., découvert après guerre, environ 0.90 à 1m de haut, se distingue par des feuilles non plissée, fleurs orangé avec un dégradé allant en fond de gorge vers le jaune orangé.
    - Crocosmia mathewsiana (L.Bolus) Goldblatt ex M.P.de Vos, synonyme , Tritonia mathewsiana L.Bolus.
    - Crocosmia paniculata (Klatt) Goldblatt, autrefois nommé Antholyza paniculata Klatt, Crocosmie paniculée, en Zoulou ' Undwendweni', sud-est de l'Afrique australe, originaire du Lesotho présent sur le plateau de Leribe et ses environs, se distingue par des feuilles fortement plissées, une floraison un peu plus précoce courant juillet d'un éclatant rouge vif, prescrite par la pharmacopée sotho pour traiter les diarrhées bovines.
    - Crocosmia pearsei Oberm.,
    - Crocosmia pottsii (Baker) N.E.Br., synonymes Montbretia pottsii Baker, Tritonia pottsii, Crocosmie plissé.
    Parmi les nombreux cultivars, citons :
    Selon le pays, un grand nombre d'entre eux sont commercialisés sous le nom de Montbretia.
    - Crocosmia 'Columbus', environ 80cm de haut, feuillage vert moyen, de l'été au milieu de l'automne, floraison jaune d'or gorge griffée de rouge orangé, revers lavé de rouge orangé, boutons floraux orange.
    - Crocosmia 'John Boots', environ 60cm de haut, feuillage vert, de l'été à l'automne floraison jaune.
    - Crocosmia ‘Emily McKenzie’, environ 80cm de haut, feuillage d'un vert bleuté pruineux, se distingue par des fleurs bicolores, orange soutenu vers la base tirant sur le rouille acajou, photo ci-contre.
    - Crocosmia 'Lucifer', issu de croisement entre Crocosmia masoniorum et Crocosmia paniculata, au moins 1,20 m de haut, feuillage plissé vert franc, floraison d'un beau rouge, peut se ressemer.
    - Crocosmia masoniorum 'Walberton Yellow', 65 cm de haut, de juillet à septembre floraison jaune d'or.
    Crocosmia x crocosmiiflora 'A. J. Hogan', environ 70cm de haut, moins étalé, feuillage assez étroit vert, floraison rouge vif en été.
    - Crocosmia x crocosmiiflora 'Gerbe d'Or', environ 80cm de haut, feuillage vert-bronze floraison d'arrière-saison de août à octobre d'un éclatant jaune orangé, boutons floraux plus foncé.
    - Crocosmia x crocosmiiflora 'Solfatare', commercialisé aussi sous Montbretia, obtention primée RHS Award of Garden Merit, environ 60cm de haut, feuillage étroit d'un vert bronze, en été, éclatante floraison jaune safran.
    - Crocosmia x crocosmiiflora 'Star of the East', floraison tardive à l'automne à grandes fleurs oranges.
    - Crocosmia pottsii 'Princess', 75cm de haut, feuillage plissé, vert brillant, floraison de l'été à l'automne, rouge en coeur tirant vers le jaune griffé de pourpre.
    - Crocosmia pottsii 'Culzean Pink', 1m de haut, feuillage plissé, vert brillant, floraison de l'été à l'automne rouge virant avec le temps au rouge orangé et tirant sur le rose saumoné avant de faner.

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *N.E.Br., abréviation botanique pour le botaniste, taxonomiste britannique Nicholas Edward Brown (1849-1934) qui oeuvre toute sa vie à Kew comme assistant à l’Herbarium du Royal Botanical Gardens, à la fin de sa vie il fut en charge de la classification des Mesembryanthemaceae. On lui doit l'incontournable "Flora of Tropical Africa" (1902-1904) - Lovell Reeve & Co, Londres.
    *Lemoine, Victor Lemoine (1823-1911), célèbre horticulteur nancéien fondateur de la Maison Lemoine en 1848, qui fut par la suite en 1870 l'un des premiers à s'intéresser aux lilas, et avec son fils Émile, ils créés les premiers hybrides de deutzia, spécialistes des hybridations des genres lilas, Philadelphus et Weigela.
    *Hort., abréviation de la nomenclature botanique qui vient du latin 'hortulanorum' qui signifie des jardiniers, qui désigne un horticulteur inconnu.
    natacha mauric © 15/01/2000 ® Jardin! L'Encyclopédie
    - nmauric©15/01/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.





compteur de visite html