Trachelospermum jasminoïdes  - Jasmin des Indes
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Trachelospermum jasminoides Nom commun : Trachélosperme semblable au jasmin, Jasmin étoilé, Jasmin des Indes, Faux jasmin, nommé par les anglophones 'Star jasmine, Confederate-Jasmine'.
    Nom latin : Trachelospermum jasminoïdes  (Lindl.) Lem.*, synonymes Rhynchospermum jasminoides  Lindl, écrit parfois Rhyncospermum, Trachelospermum adnascenss  Hance, Trachelospermum bowringiis  (Hance) Hemsl., Trachelospermum divaricatums  Kanitz, Trachelospermum jasminoides var. heterophyllums  Tsiang, Trachelospermum jasminoides var. jasminoidess , Trachelospermum jasminoides var. pubescenss  Makino, Trachelospermum jasminoides var. variegatums  W.T. Mill.., Parechites adnascens  Hance, Parechites bowringii  Hance, Parechites thunbergii  A.Gray, est illégal Nerium divaricatum  Thunb.
    famille : Apocynaceae.
    catégorie : arbuste grimpant volubile.
    port : dense, ramifié, retombant.
    feuillage : persistant, épaiscoriace, vert acide pour le jeune feuillage, les autres vert sombre, luisant sur le dessus, revers plus pâle et glauque. Longues feuilles (5 à 14 cm) opposées, lancéolées elliptiques, acuminées parfois même incurvées, courtement pétiolées.
    floraison : de la fin du printemps jusqu'àu coeur de l'été (courant mai-août. En cime, à l'aiselle des feuilles au bout dun fin et long pédoncule, petit bouquets bipares de fleurs étoilées mellifères, pendantes très parfumées (parfum assez capiteux, repris en parfumerie). Petites fleurs tubulaires, Ø 2,5 cm à corolle étalée formée de 5 lobes oblongs, tous incurvés vers la droite faisant penser à une hélice, calice étoilé à 5 sépales mettant en valeur les boutons floraux vrillés.
    couleur : blanc pur.
    fruits : en été longues gousses arrondies et incurvées contenant des graines brunes de formes étroites ovoïdes se terminant par un col étroit surmonté d'une aigrette plumeuse en forme d'hélice.
    croissance : lente au début, lui laisser le temps de s'installer.
    hauteur : 4-6 m en tous sens et plus. Cultivé en pot, il peut être de plus petite taille.
    plantation : au printemps ou à l'automne selont le climat. Dans le sens du vent et pas trops loin des ouvertures pour profiter du parfum.
    multiplication : bouturage au printemps (laissez sécher l'entaille durant quelques heures) ou par semis.
    sol : drainé, acide ou neutre ou alcalin, humifère, fertile ou riche (sans excès), frais.
    emplacement : soleil, mi-ombre ou ombre légère, à l'abri des vents froids.
    zone : 8 - 10. USDA zone 7b-9b. Tolère aisément -10 à -15 °C. Une fois qu'il est bien installé, il supporte un peu des périodes de sécheresse, Il supporte parfaitement de longue période de sécheresse, dés qu'il à soif cela se remarque à l'oeil nu, le feuillage se ride et se creuse et il tolère le bord de mer
    . origine : sud-est de l'Asie en zones subtropicales (Chine, Corée et Japon).
    > Introduit en Europe via l'Angleterre en 1844, adressé par Robert Fortune qui le découvre dans la région de Shanghai.
    entretien : Il ne s'accroche pas tout seul au début, il faut donc le palisser sur un mu, clôture, pergola, par la suite il s'enroule tous seul. Les deux premières années. arroser abondamment et régulièrement.
    Chaque année à la fin de l'hiver effectué un apport de fumure organique. Avant l'été, pailler la souche, pour conserver le sol frais et limiter ainsi les arrosages. Taille éventuelle légère en fin d'hiver.
    maladies et ravageurs : délaisser par les cervidés.
    Il peut s'utiliser aussi en couvre-sol dans les massifs et sur les talus.
    son nom Trachelospermum  vient du grec 'trachelos' qui désigne le cou et de 'sperma' qui désigne la semence la graine et son nom spécifique jasminoides  est composé de jasmin mot emprunté à l'arabe emprunté au vieux persan 'yâsamîn, en pehlevi* yâsaman' qui l'aurait emprunté au sanskrit et le suffixe 'oïdes' qui indique une ressemblance de forme avec le jasmin, donc Trachélosperme semblable au jasmin bien souvent traduit par faux-jasmin.
    fructification Ce genre comprennait une vingtaine d'espèces, The plant list n'en retient que 11 espèces toutes originaires du sud-est de l'Asie en zone tropicale, l'espèce donné comme étant nord américaine Trachelospermum difforme, ne fait plus partie du genre, il est donné maintenant pour synonyme de Thyrsanthella difformis, genre qui est composé de cette unique espèce ayant 6 autres synonymes, une grimpante à toutes petites fleurs jaunes à gorge striée de rouge que l'on rencontre en Caroline et Géorgie.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Trachelospermum jasminoides  ‘Madison’ serait plus robuste que l'espèce type, épais feuillage plus convexe, vert foncé, brillant. Abondante floraison ivoire de juin à septembre.
    - Trachelospermum jasminoides  ‘Pink Showers’, environ 3 m, à croissance lente, aime les expositions pas trop brûlantes, feuillage légèremet ondulé, de juin jusqu'en août floraison parfumée d'un rose dragé, plus pâle couleur Cuisse de nymphe vers la base , centre jaune orangé, boutons floraux d'un pâle rose saumoné, jaune verdâtre vers la base.
    - Trachelospermum jasminoides  'Tricolor' est un peu plus touffu que 'Variegata' dont le rouge sur les feuilles persistent toute l'année.
    - Trachelospermum jasminoides  'Variegata' est moins vigoureuse et moins florifère que l'espèce type, feuillage panaché et un peu rouge en hiver ainsi que le jeune feuillage.
    Propriétés et utilisations :
    Le trachélosperme contient des alcaloides indoliques tel que l'Ibogaïne, les tabernaemontanines et voacangine, le latex blanc contenu dans les tiges peut être irritant.
    La pharmacopées traditionnelle chinoise (Shennong bencao jing) lui attribuait des propriétés antibiotiques, analgésiques, anti-inflammatoires et cardovasculaires, que des études menées en Chine vers 2008 ont confirmé après extraction de ses principes actifs.
    Autres espèces :
    - Trachelospermum assamense  Woodson, pas de synonyme, découverte en 1936 endémique à l'est de l'Himalaya, l'est de l'Inde dans l'état de l'Assam, et en 2010 au nord-est de l'Inde dans l'état de l'Arunachal Pradesh, dans le district du Kameng, présent également au Népal et au Bhoutan district de Punakha, feuillage oblong à elliptique- lancéolé de 6 à 8 cm x 2 à 3 cm, en mai grappes de minuscules fleurs blanches à corolle de 5 – 8 mm de long, photo sur Bhutan Biodiversity portal.
    - Trachelospermum asiaticum  (Siebold & Zucc.) Nakai, originaire du Japon et de Corée : 3 à 6 m x 3, au feuillage ovale, vert foncé, brillant, fleurs parfumées blanc-crème en été. Il existe de nombreux hybrides, zones 7-11.
    - Trachelospermum asiaticum  'Chirofu Chirimen'.
    - Trachelospermum asiaticum  'Mandanianum', même taille et feuillage, se différencie par ses petites fleurs parfumées, d'un jaune assez pâle, Ø 2 cm.
    - Trachelospermum asiaticum  'Ogon-nishiki', de petite taille 0.60 m à 1 m, recherché comme couvre-sol persistant au feuillage panaché de rouge à rouge orangé, jaune d'or, vert chartreux et vert foncé, à floraison jaune.
    Parfois commercialisé sous le nom de Rhyncospermum asiaticum  'Summer Sunset'
    - Trachelospermum asiaticum  'Red Top'.
    - Trachelospermum asiaticum  'Tricolor', ne dépassant pas 2 m, les jeunes pousses sont dans deux tons de roses virant au blanc crémeux puis panachées en vert et blanc, virant au pourpre à l'automne. Floraison jaune.
    - Trachelospermum bodinieri  (H.Lév.) Woodson, Trachélosperme de Bodinier*, synonymes Melodinus bodinieri  H.Lév., Trachelospermum cathayanum*  C.K.Schneid., Trachelospermum cathayanum var. longipedicellatum  Lingelsh., Trachelospermum cathayanum var. tetanocarpum  (C.K.Schneid.) Tsiang & P.T.Li, Trachelospermum formosanum  Y.C.Liu & Ou, Trachelospermum formosanum  Y.C. Liu & C.H. Ou, Trachelospermum longipedicellatum  (Lingelsh.) Woodson, Trachelospermum tetanocarpum  C.K.Schneid., Trachelospermum wenchowense  Tsiang, Trachelospermum yunnanense  Tsiang & P.T.Li, originaire du Tibet, du sud-ouest l'est de la Chine (Yunnan, Séchouan, Guizhou, Guangxi, Hunan, Hubei, sud de la Mongolie, provinces côtières du Guangdong, Fujian, Zhejiang et Taïwan (ex Formose),
    - Trachelospermum brevistylum  Hand.-Mazz., synonymes Trachelospermum cuneatum  Tsiang, Trachelospermum suaveolens  Chun, originaire de .
    - Trachelospermum dunnii  (H.Lév.) H.Lév., synonymes Trachelospermum eglandulatum  D.Fang, Trachelospermum rubrinerve  H.Lév., Trachelospermum tenax  Tsiang, Melodinus dunnii  H.Lév., Melodinus cavalerie i H.Lév., originaire
    Parmi les autres espèces appelés communément 'Jasmin' citons :
    - Jasmin commun, Jasmin officinale, Jasminum officinale  L., consulter sa fiche.
    - Jasmin blanc, Jasmin à nombreuses fleurs, Jasminum polyanthum  Franch., consulter sa fiche.
    Trachelospermum asiaticum - Jasmin jaune, Jasminum fruticans L., consulter sa fiche.
    - Jasmin d'hiver, Jasmin jaune, Jasminum nudiflorum Lindl., consulter sa fiche.
    - Jasmin d'Espagne, Jasminum grandiflorum  L., consulter sa fiche.
    - Jasmin de Wallich, Jasminum wallichianum  Lindl., consulter sa fiche.
    également :
    - Jasmin du Brésil, Jasmin du Chili, Mandevilla sanderi  'Rosea', synonyme Dipladenia sanderi  'Rosea', consulter sa fiche.
    - Jasmin du Cap, Gardénia, Gardenia augusta  Merr. synonyme Gardenia jasminoides  Ellis, consulter sa fiche.
    - Jasmin de Caroline, Jasmin de Virginie, Gelsémie, Gelsemium sempervirens  Mill, consulter sa fiche.
    - Jasmin de Madagascar, Stephanotis floribunda  Brongn., synonyme Marsdenia floribunda  Schltr., consulter sa fiche.
    - Jasmin de Virginie, Jasmin trompette, Bignone Campsis radicans  Seem., synonyme Bignonia radicans  L., consulter sa fiche.

    Dans l'abécédaire, consulter la liste des autres espèces de grimpantes présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    * Bodinier dédié au prêtre, missionnaire catholique Émile-Marie Bodinier (1842 - 901) qui débarque en 1865 à à Kouy-Tchéou (province du Guizhou) pour y exercer la fonction de Provicaire apostolique, où il passe le restant de sa vie; botaniste de renom, il collecte et réalise son herbier conservé aujourd'hui dans l'Herbier du Muséum National d’Histoire Naturelle,; plus de 166 espèces chinoises lui ont été dédiées sous la forme bodinieri, bodinierii.
    *cathayanum  de Cathay, c'est le nom donné au Moyen âge, à la Chine du nord correspondant au sud de la Mongolie, mot venant du chinois 'Qidan 'Khitan venant du mongol Khiatad, nom donné à un peuple nomade qui fonde en 907 la dynastie des Grands Khitan.
    *Lem., abréviation botanique pour le botaniste français Charles Lemaire (1800 - 1871), initialement professeur de littérature à Paris, il se passionne pour la botanique et il devient le spécialiste des cactées initie de 1841 à 1847 l'inachevée 'Iconographie descriptive des cactées', en 1845 il part en Belgique collaborer avec Louis Van Houtte à la célèbre 'Flore des serres et des jardins de l'Europe' qui sera publier de 1845 à 1888, suivi de 'L'Illustration horticole'.
    *Lindl., abréviation botanique pour le botaniste britannique John Lindley (1799-1865) Il fut l'un des premiers à occuper une chaire de botanique à l'Université de Londres et de Cambridge, l'assistant de Bank's, nommé en 1822 secrétaire de la Royal Society of Horticultur.
    Spécialiste des orchidées et de leur hybridation, on lui doit les descriptions des 77 espèces découvertes par Thomas L. Mitchell lors de ses 3 expéditions en Australie orientale vers 1838 et par la suite celles découvertes en Australie occidentale par Drummond et Molloy. En 1838, son intervention permis de sauver Kew garden de la destruction.
    *pehlevi (pahlavi), le moyen-perse une langue ancienne iranienne parlée et écrite ( emprunté au parthe), qui était la langue officielle et religieuse de la dynastie des Sassanides, qui régne sur le Grand Iran de l'an 224 après J-C jusqu'en 651 au moment de l'invasion musulmane.
    nmauric©16.06.2009Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle,la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressement interdites.

Trachelospermum jasminoides

imingo compteur site