Aptenia cordifolia  - Aptènie cordée
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Apténie cordée, Apténie à feuilles cordées, Apténie à feuilles en coeur, Apténie cordiforme, plus rarement Ficoïde à feuilles en coeur, nommée par les anglophones 'Rock rose', 'Ice Plant, 'Baby Sun Rose'.
    Nom latin : Aptenia cordifolia  (L.f.)* Schwantes*, synonymes Litocarpus cordifolia  L. Bolus, Mesembryanthemum cordifolia L.f.
    famille : Aizoaceae
    catégorie : vivace succulente à tiges grêles charnues facilement cassantes.
    port : rampant, prostré, compact très ramifié.
    feuillage : persistant, épais, charnu, glabre, brillant, vert acide. Petites feuilles (+ ou - 3 cm) sessiles, cordées-ovales opposées, acuminées et légèrement ondulée, vrillée.
    floraison : tout au long de l'été à de l'automne, sous climat approprié tout au long de l'année, petites fleurs solitaires hermaphrodites en formes de marguerite à périanthe à 4-5 sépales et nombreux fins pétales (staminodes pétaloïdes).
    couleur : rouge, rose vif, rouge-violacé.
    fruits : capsules déhiscentes contenant de nombreuses minuscules graines.
    croissance : très rapide.
    hauteur : 0.05 m à 0.20m, pour un étalement d'au moins 1m.
    plantation : automne ou printemps.
    multiplication : semis, bouture au printemps.
    sol : indifférent même pauvre sablonneux ou caillouteux mais surtout bien drainé.
    emplacement : soleil, mi-ombre, les fleurs ne s'ouvriront que si elles sont au soleil.
    zone : 9 -11. Tolère sur de courtes périodes -5° à -7°, parfaitement adaptée à la sécheresse.
    origine Afrique du sud endémique à est de la province du Cap, en zone désertique le long de la côte, aujourd'hui naturalisée dans de nombreux pays.
    entretien : si le climat est trop humide penser à les protéger
    NB : peut rapidement couvrir de grandes surfaces notamment en terrain un peu sablonneux. Son nom Aptenia vient du grec "apten" qui signifie sans aile faisant référence à la fructification dépourvue d'aile et son nom 'cordifolia' vient de 'cor, cordis' qui désigne le coeur et 'folia' qui désigne la feuille; Idéal en couvre-sol dans les massifs, les talus et les rocailles, notamment dans les jardins secs ou le long du littoral ou simplement dans des potées.
    attention elle peut se montrer envahissante car les tiges rampantes s'enracinent spontanément au niveau des noeuds, dans certaines régions du monde (notamment au sud des États-Unis dont la Californie) elle est considérée comme un alien (certains cv interdits de commercialisation), faisant partie des espèces envahissantes*.
    Parmi les cultivars citons :
    - Aptenia cordifolia  'Baby Sun-rose' commercialisé aussi sous 'Variegated Red Apple' mauve flashi, magenta passé feuillage d'un vert acide.
    - Aptenia lancifolia  'Fuchsia' que l'on trouve commercialisé sous Aptenia cordifolia  'Fuchsia' comme son nom l'indique aux fleurs d'un rose magenta.
    - Aptenia cordifolia  'Red Apple' obtention des années 70 en Israël, issue d'un croisement entre Apetnia cordifolia  et Aptenia haeckeliana  au feuillage d'un vert acide à fleurs rouge.
    - Aptenia cordifolia  'Sunny Sue', à fleurs blanches, feuillage vert foncé.
    - Aptenia cordifolia  'Major variegata', commercialisé aussi sous le nom de Giant Sun Rose', feuillage vert pâle largement marginé de blanc ivoire, fleurs d'un rose flashi.
    - Aptenia cordifolia  'Variegata' feuillage vert pâle largement marginé de blanc, fleurs violettes.
    - Aptenia cordifolia  'Variegata Baby Sun-rose', commercialisé aussi sous 'Variegated Red Apple' feuillage panaché, fleurs d'un rose rouge.
    - Aptenia cordifolia  Variegata 'Crystal', larges feuilles d'un vert chartreux irrégulièrement marginé d'un liseré blanc lavé de rose en pointe, fleurs tirant sur le rose, photo du bas.
    - Aptenia cordifolia  'Variegata Sun Rose', feuilles plus grandes au limbe vert pâle largement et irrégulièrement marginé de blanc ivoire, fleurs de rose soutenu.
    Autres espèces :
    - Aptenia geniculiflora  (L.) Bittrich ex Gerbaulet, synonymes Mesembryanthemum geniculiflorum  L., originaire de l'Afrique du sud.
    - Aptenia haeckeliana  (A. Berger) Bittrich ex Gerbaulet, synonymes Mesembryanthemum haeckelianum  A. Berger, Platythyra haeckeliana  N. E. Br., Aptènie de Haeckel à fleurs jaunes, au feuillage d'un vert jaunâtre.
    - Aptenia lancifolia  L. Bolus, endémique au Transvaal à fleurs d'un rose violacé, feuillage en forme de lance, il existe une forme panaché de crème Aptenia lancifolia  'Variegata' à fleurs violacées.
    Autres espèces de 'ficoïde' présentes dans l 'Encyclopédie :
    - Carpobrotus acinaciformis  (L.) Bolus.,Griffes de sorcières, consulter la fiche.
    - Carpobrotus edulis  (L.) N. E. Br. ex E.Phillips, Figuier des Hottentots, consulter la fiche.
    - Delosperma cooperi  (Hook f.) L. Bolus, Delosperme de Cooper consulter sa consulter sa fiche.
    Delosperma lehmanii  (Eckl. & Zeyh.) Schwantes, Delosperme de Lehman, consulter sa fiche.
    Disphyma crassifolium  (L.) L. Bolus., consulter sa fiche.
    - Dorotheanthus , consulter sa fiche.
    - Drosanthemum floribundum , Drosanthème florifère, consulter sa fiche.
    - Lampranthus auriantacus  (DC.) Schwantes, Lampranthe orange, Ficoïde orange, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *(L.f), abréviation pour le médecin, botaniste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigna à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    * Schwantes Martin Heinrich Gustav Schwantes (1881-1960) .
    *L. Bolus, abréviation botanique pour la botaniste-taxonomiste sud-africaine Harriet Margaret Louisa Bolus née Kensit (1877-1970), qui se consacre au début à aider un de ses oncles à la consitution de l'herbier de la province du Cap, elle en devint le conservateur en 1903. A partir de 1925, elle consacre le reste de sa vie à l'étude des succulentes, spécialiste du genre Mesembryanthemum , elle oeuvre jusqu'en 1955 avec l'aide de 2 botanistes à sa révision et au reclassement des espèces de la famille des Mesembryanthemaceae. Deux genres lui ont été consacrés Bolusanthemum  (1928) et l'autre à son nom de jeune fille Kensitia  (1940), 3 espèces de succulentes se nomment bolusiae.
    On lui doit 'Notes on Mesembryanthemum and some allied genera' (1938) paru en 1969 dans le 'Journal of South African Botany', c'est aujourd'hui l'ouvrage de référence.
    *espèces envahissantes L'Agence Méditerranéenne de l'Environnement du Languedoc-Roussillon (AME) et l'Agence Régionale Pour l'Environnement de Provence-Alpes-Côte d'Azur se sont associées au Conservatoire Botanique National Méditerranéen de Porquerolles pour mettre en place un dispositif régional et européen sur les plantes envahissantes; en juillet 2003 l'AME a réalisé des fiches sur les plantes envahissantes de la région méditerranéenne, télécharger le fichier format pdf (2.13Mo).
    - nmauric© 11/10/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site