Polemonium caeruleum  - Échelle de Jacob, Polémoine bleue
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Polémoine bleue, Polémoine céruléenne, Valériane grecque, Bâton de Jacob, Échelle de Jacob, nommée par les anglophones 'Jacob's ladder' ou 'Greek valerian'.
    Nom latin : Polemonium caeruleum  L.*
    famille : Polemoniaceae.
    catégorie : vivace herbacée aux tiges creuses et anguleuses.
    port : touffe érigée.
    feuillage : caduc, plumeux, d'un vert profond, composé de feuilles alternes comportant de 8 à 14 paires de folioles lancéolées, légèrement poilues. Tout le monde vous dira qu'elles fant penser aux fougères.
    floraison : longue et abondante de la fin du printemps à l'été (courant mai-juillet), nectarifère visitée par les abeilles et par les papillons. En panicules terminaux, fleurs en forme de coupe évasée à 5 pétales arrondis qui se chevauchent, étamines saillantes et style trifide dans un court calice poilu.
    couleur : bleu clair, étamines et style blanc, anthères d'un jaune orangé.
    hauteur : 0.50 a ± 1m, Ø 0.60m.
    plantation : à l'automne ou au printemps, compter 6 plantes/m².
    multiplication : semis à chaud courant février-mars, pour la levée compter entre 10 et 14 jours, sans oublier de pincer pour favoriser la ramification, aussi par boutures de jeunes pousses au printemps sous châssis, elles seront mises en place le printemps suivant et, aussi par division des touffes de préférence à l'automne ou au printemps. Il est conseillé avant semis de conserver les graines au froid.
    sol : riche, frais à humide mais drainé, acide ou neutre même légèrement calcaire.
    emplacement : soleil, l'ombre partielle à mi-ombre, son exposition préférée, éviter les situations trop brûlantes en été, le soleil durant l'après-midi pourrait brûler son feuillage.
    zone : 2 - 9, en région où les sols ne sont pas détrempés en hiver, déteste la sécheresse.
    origine : Europe tempérée et Amérique du Nord (Minnesota, Winsconsin, Michigan, Ohio, Pennsylvanie, New Jersey, État de New-York, Vermont, New Hampshire, Maine et Québec). Dans certains pays, comme la Grande-Bretagne, elle est en voie d'extinction dans son milieu naturel.
    entretien : arroser régulièrement. C'est une gourmande, pour une culture en pot effectuer un apport d'engrais pour plante à fleurs tous les 15 jours durant la période de croissance. Supprimer au fur et à mesure les fleurs fanées pour limiter le semis spontané et favoriser ainsi une deuxième floraison, couper les tiges défleuries sans oublier en fin de saison de laisser monter en graines les dernières hampes, marquer son emplacement car elle disparaît en hiver et protéger là avec un bon paillis.
    maladies et ravageurs : les jeunes pousses sont convoitées par les limaces, sensible à l'oïdium.
    NB : son nom Polemonium  vient du grec ' polemonion' qui dérive de 'polémos' qui signifie guerre, en latin il désigne une plante médicinale indéterminée, et son nom spécifique caeruleum  vient du latin 'caelum' qui désigne le ciel, référence à son bleu. Le nom d'échelle de Jacob lui a été donné parce que les fleurs axillaires sont disposées avec des paires de folioles lancéolées, formant des barreaux comme ceux d'une échelle et Valériane grecque parce que les médecins de la Grèce antique et Pline la prescrivaient notamment infusée dans des vins.
    Ce genre comprend environ 25 espèces d'annuelles et de vivace, originaires des zones arctiques et tempérées de l'hémisphère Nord.
    Autrefois très en vogue dans les jardins et les sous-bois, l'échelle de Jacob est tombée en déssuétude au siècle dernier, elle a pourtant sa place dans les massifs, les mixed-borders et les rocailles (notamment pour les espèces et cultivars les plus bas) ou simplement dans des vasques et potées. Elle aime bien la compagnie des rosiers et c'est une excellente fleur pour bouquets.
    Propriétés et utilisations :
    Sa racine depuis l'Antiquité, était réputée pour ses propriétés astringente et dépurative, prescrite aussi pour traiter les céphalées et les névralgies, les dysenteries et les fièvres, son utilisation est tombée dans l'oubli.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Polemonium caeruleum  'Album', Polemonium caeruleum  L. var. album  Hort., 0.45 à 0.60cm en tout sens, aux fleurs d'un blanc pur.
    - Polemonium caeruleum  'Blue Pearl', 75cm de haut, feuillage vert foncé, courant juin floraison d'un bleu lavande pâlissant en fond de gorge, sur le revers la base est violacé, anthères d'un blanc crème.
    - Polemonium caeruleum  'Brise d'Anjou' ou 'Blanjou', au feuillage panaché, limbe vert bordé de crème, floraison d'un bleu mauve en gorge anneau violet avant de s'éclaircir en fond de gorge, anthères d'un jaune orangé.
    - Polemonium caeruleum  'Snow & Sapphires', se distingue par son feuillage panaché au limbe vert foncé vert foncé, marginé de blanc crème, floraison parfumée au début de l'été d'un bleu-violet .
    - Polemonium caeruleum  'White Pearl', 75cm de haut, feuillage vert foncé, courant juin floraison d'un blanc pur, fond de gorge griffé de pourpre, revers moucheté de points rose.
    - Polemonium  x ‘Bressingham Purple’, une sélection de l'obtenteur britannique Adrian Bloom ( Norfolk), issue de croisement entre Polemonium yezoense  et Polemonium hidakanum , environ 0.70m x 0.45 en tout sens, tiges pourprées,feuillage d'un vert foncé à pétiole pourpré, de mai à juillet floraison mauve pâle, fond de gorge griffé et veiné de violet, étamines violettes aux anthères d'un jaune ambré.
    - Polemonium  'Bressingham Purple 'Polbress’, commercialisé aussi sous Polemonium yezoense  Bressingham Purple 'Polbress', 045 à 0.60m en tout ses ,les tiges et feuillage sont d'un vert foncé pourpré, plus pourpre foncé (bordeaux) au début du printemps et à l'automne, floraison de la fin du printemps à l'été d'un bleu lavande soutenu, étamines violettes aux anthères d'un jaune ambré.
    - Polemonium carneum  ‘Apricot Delight’ 0.45 à 0.60cm en tout sens, feuillage vert clair, floraison courant mai-juin couleur abricot assez pâle.
    - Polemonium acutiflorum  Willd. ex Roem. & Schult., se distingue par des fleurs en cloche aux pétales légèrement pointus et 8 paires maximum de folioles.
    - Polemonium pauciflorum  S. Watson à fleurs à tube étroit, jaune pâle ombré de rouge à l'extérieur.
    - Polemonium reptans  L., originaire de l'est des espèce basse, rampante de 0.40m proposée à fleurs blanches 'Album', bleues 'Firmament' ou 'Blue Pearl', violacées 'Sapphire', 'Stairway to Heaven'.
    Autres espèces de valérianes présentes dans l'Encyclopédie :
    - Centranthus ruber  (L.) DC., Valériane des jardins, consulter sa fiche.
    Valeriana officinalis  L., synonyme Valeriana repens  Host, Valériane officinale, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Universitéd'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    - catherine baral et nmauric ©03/08/2002- ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site