Echinops ritro - Echinopse azuré, Chardon bleu
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Échinope ou Échinopse ritro, Échinope azuré, Chardon bleu, Azurite, Boule bleue, Boule azuréee, Boulettes, Oursin bleu, nommé par les anglophones 'Taplow Blue'.
    Nom latin : Echinops ritro  L.*
    famille : Asteraceae.
    catégorie : vivace herbacée, rameuse, aux tiges cannelées.
    port : érigé.
    feuillage : caduc, coriace, gris vert (vert à l'avers, gris sur le revers tomenteux). Feuilles alternes, pinnatifides, sessiles , embrassantes très épineuses.
    floraison : en été (juin-août selon climat), nectarifère visitée par les abeilles. Capitule hérissé (Ø 4 à 5cm) composé de fines fleurs hermaphrodites tubuleuses à involucre à bractées (20) sur plusieurs rangs.
    couleur : vert bleuté virant progressivement au bleu acier.
    fructification : akène à pappus soyeux soudés à la base.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0,90 à 1,20 m.
    plantation : au printemps ou en automne, compter 6 plants au m².
    multiplication : division, semis, boutures de racine.
    sol : préfère une terre légère et calcaire mais accepte tout.
    emplacement : soleil, chaud.
    zone : 6 - 9, bonne tolérance aux embruns.
    origine : sud, est et centre de l'Europe, midi méditerranéen (de l'Espagne à la Turquie) dont sud de la France en zones incultes, garrigues et pelouses sèches jusqu'en moyenne montagnes, souvent colonisé par des escragots blancs Theba pisana  connus dans le Gard et Languedoc-Roussillon sous le nom de Garagouille rosée, estivenque ou encore mourguette, autrefois consommés.
    entretien : attention aux pucerons noirs. Couper les fleurs fanées avant le semis spontané, mais conserver en place les dernières boules azurées.
    Au jardin supprimer rejets et semis spontanés indésirables tant qu'ils sont jeunes. En bon chardon, Echinops ritro, dans un endroit qui lui convient, est facilement envahissant. Cependant, c'est une plante intéressante pour structurer un massif, une rocaille et lui apporter une touche de gris. Très utile également pour comoser des bouquets secs.
    NB : Son nom Echinops  vient du grec 'echinos' qui désigne le hérisson et 'opsis' qui signifie aspect. Ce genre comprend environ 70 espèces d'annuelles ou vivaces originaires de l'Afrique, de l'Asie Mineure et Asie centrale et de l'Europe tempérée.

    Propriétés et utilisations :
    Dans les pharmacopées traditionnelles certaines espèces étaient réputées avoir des propriétés
    Parmi les cultivars, citons :
    Echinops bannaticus  'Taplow Blue', synonyme Echinops ritro  'Taplow Blue 0.80m à 1m et plus, d'un éclatant bleu acier, feuillage à reflets argentés.
    Echinops ritro  subsp. ruthenicus  se caractérise par des feuilles plus finement découpées.
    Echinops ritro  'Veitch's blue' a des fleurs d'un bleu plus profond à reflets métalliques, feuillage plus large faiblement épineux.
    Echinops sphaerocephalus  'Arctic Glow', connu des anglophones sous 'Silver Great globe thistle', 0.80 à 1.50m de haut, au coeur de l'été capitules blancs, feuillage plus large et vert foncé.
    Quelques autres espèces :
    Echinops spaerocephalus  L., Échinope Échinopse à grosse tête, à tête ronde (têtes rondes), Oursin à têtes rondes, Azurette, Boule azurée, originaire du sud de l'Europe, Europe centrale, vivace aux tiges glanduleuses, pubescentes. Capitules blanc puis blanc et bleu ardoise.
    Echinops spinosus  L, Échinope épineuse, Europe, Afrique du Nord dont Maroc, vivace de ± 70cm de haut captule vert blanc grisâtre virant au bleu pâle.
    Echinops strigosus  L., se rencontre en Espagne et Afrique du Nord, annuelle, autrefois utilisé pour confectionner l'amadou.

    Annotations :
    *Carl von Linné : auparavant Carl Linnæus (1707-1778), médecin, botaniste-naturaliste suédois, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Abréviation botanique officielle : L.
    -francesca Binet-Giannoni " nmauric©27/04/2001 -® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site