Anemone hupehensis  - Anémone du Japon
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Anémone du Japon, où elle est connue sous le nom de 'Shümei giku', 'Kinés-Gifu ou 'Kibune* Gifu", nommée par les anglophones 'Japanese anemone', 'Japanese thimbleweed' ou 'Windflower'.
    Nom latin : Anemone japonica  Houtt., Anemone japonica  (Thunb.*) Sieb. & Zucc. *(nom illégal), donné pour synonymes de Anemone japonica  (Thunb.) Sieb.& Zucc. var. hupehensis  Lemoine, Anemone hupehensis  Hort. ex Boynton, Anemone japonica var. hybrida  Paxton, Anemone x hybrida  *Paxton, Anemone x hybrida  (Hort. ex L.H.Bailey) Makino, Anemone hybrida  Hort. ex Vilm.
    famille : Ranunculaceae.
    catégorie : vivace toxique à 'tubercules' fibreuses, nombreuses radicelles.
    port : large touffe arrondie et longues hampes florales.
    feuillage : caduc ou semi-persistant selon climat, vert foncé, fortement nervuré au revers plus ou moins pubescent selon les hybrides.
    floraison : fin de l'été à l'automne (d'août à octobre).
    couleur : divers tons de rose pâle ou rose foncé, rouge et blanc pur. Sur de longues tiges ramifiées souvent d'un vert pourpré, quelques fleurs solitaires étoilées en coupe évasée (+ ou moins 6cm) à 5 larges tépales arrondis se chevauchant, nombreuses étamines en couronne.
    hauteur : 0.8-1.2 m à la floraison, étalement au moins 0.60m.
    plantation : automne, printemps en prenant soin de ne pas oublier de les arroser après la plantation, plantation 4 plants par m² en prenant soin d'enterrer les tubercules entre 5 et 8cm.
    multiplication : semis spontané, semis à froid sous châssis; à savoir la levée est lente et assez irrégulière ou par division des touffes courant en mars ou en novembre.
    sol : drainé, humide, riche en humus, sols non calcaire. Redoute les sols détrempés en hiver, une fois installée en terrain favorable,, elle peut se montrer envahissante.
    emplacement : mi-ombre ou soleil, à l'abri des vents qui abîment le feuillage, évitez les expositions plein sud qui peut brûler le feuillage.
    zone : 5/6 - 10, jusqu'à _25°C.
    origine : dans les sous-bois de l'Asie du sud-est tempérée, découverte au Japon où elle aurait été introduite depuis la Chine.
    entretien : juste couper les fleurs fanées puis les hampes florales pour limiter l'envahissement (voir fructification dernière photo, rabattre les touffes à l'entrée de l'hiver.
    L'anémone du Japon facile à vivre, généreuse avec sa floraison tardive est idéale pour animer les jardins même en bord de mer pour entrer dans la composition des massifs de vivaces, massifs arbustifs, mixed border pour les plus grandes, sous-bois clairs et rocailles pour les plus petites.
    Les tiges florales s'utilisent aisément en fleurs coupées, à prélever en boutons.
    Les acheter au moment de la floraison pour garantir la couleur.
    NB : Son nom Anemone vient du grec 'anemos' qui désigne le vent', certainement parce que les tépales sont vite détachés par le vent.
    Ce nom lui a été donné par Théophraste philosophe et savant grec qui fut l'un des premiers botanistes, on lui doit entre autre "Recherches sur les plantes, les causes des plantes".
    En vogue au 19ème siécle, la plupart des hybrides encore commercialisés ont été obtenus par les hybrideurs français.
    Ce genre, comprend environ 120 espèces de vivaces à tubercules ou vivaces rhizomateuses, originaires des zones tempérées de l'hémisphère nord, de l'Asie et quelques unes, originaires de l'hémisphère sud (Afrique australe, Amérique du sud dont l'Argentine et le Chili.
    Parmi la trentaine d'hybrides stériles ou cultivars x hybrida  ou ceux répertoriés sous hupehensis var japonica  citons :
    Les Anemone x hybrida  sont issues de croisements entre Anemone hupehensis var. japonica  et l'hymalayenne blanche ou pourpre Anemone vitifolia  Buchanan-Hamilton ex de Candolle, connue également sous le nom de Anemone elegans  Decaisne.
    Anemone hupehensis var. japonica  'Bressingham Glow' environ 1m de haut étalement 50 à 60 cm, à fleurs semi-doubles d'un rose-rouge en coupe plate ou renversée d'étroits tépales en languette, large couronne d'étamines proéminante, floraison fin août début septembre.
    Anemone x hybrida  'Beauté Parfaite', une ancienne obtention de 1896, de petite taille mais à grandes fleurs pouvant être semi-doubles d'un blanc pur, floraison précoce fin août début septembre.
    Anemone x hybrida  'Bowles Pink', fleurs simples à larges tépales d'un éclatant rose fuschia soutenu, large couronne d'étamines, centre jaune pâle.
    Anemone x hybrida  'Coupe d'Argent', ancienne obtention de 1895, environ 1 m de haut, au feuillage vert sombre, à larges fleurs doubles (30 à 40 tépales de taille moyenne) d'un blanc pur en coupe reserrée aspect de pompon, assez précoce fin août à début septembre.
    Anemone japonica  'Couronne virginale' commercialisée aussi sous le nom de 'Alba semi duplex, une ancienne obtention de 1894, de 80 cm à 1m de haut à fleurs doubles (une trentaine de tépales) d'un blanc pur en coupe évasée, assez précoce fin août à début septembre.
    Anemone x hybrida  'Elegans' à fleurs simples d'un rose pâle, précoce fin aôut à début septembre.
    Anemone x hybrida  ‘Géante des Blanches’ maintenant on peut la découvrir sous le raccourci 'Géante Blanche' d'environ 80 cm de haut, une ancienne obtention à grandes et nombreuses fleurs doubles d'un blanc pur.
    Anemone hupehensis  ‘Hadspen Abundance’ de petite taille 60 cm étalement 0.45/50 cm à fleurs simples d'un rose pâle irisé de rose plus soutenu, bord rose pâle, revers irrégulièrement cramoisi, floraison d'août à novembre.
    Anemone x hybrida  'Honorine Jobert', un hybride découvert à Verdun par Monsieur Jobert dans son jardin entre 1858 et 1860 qu'il dédia à sa fille Honorine, de grande taille entre 1.20 m et 1.80 m, étalement environ 60 cm, feuillage vert foncé, larges fleurs simples en coupe évasée à 5/9 larges tépales d'un blanc pur, marge irrégulière, lavés de rose sur le revers, longue couronne d'étamines jaune d'or, centre jaune vert, réputée pour être très florifère d'août à novembre, lorsqu'elle est bien installée elle peut devenir envahissante.
    Anemone japonica  ‘Kriemhilde*’ à fleurs semi doubles rose (pas de nom à proposé, les anglophones disent lavender-pink), revers des tépales plus foncé, floraison d'arrière-saison courant septembre-octobre.
    Anemone japonica  'Königin Charlotte', commercialisée sous le nom de 'Queen Charlotte' une ancienne obtention de 1898 réputée pour sa grande taille 1.20 à 1.50 m étalement 60 cm, à grandes fleurs semi-doubles d'un rose incarnadin moyen, en large coupe évasée, une quinzaine de larges tépales ondulés à marge irrégulière.
    Anemone x hybrida  'Magenta' une obtention de 1910, 0.60 à 0.80 m de haut, feuillage vert moyen, larges fleurs doubles, nombreux tépales étroits en tous sens lui donnant un aspect de pompon, floraison d'août à septembre.
    Anemone japonica  'Margarete', commercialisée sous le nom de 'Lady Gilmour' à fleurs d'un rose pâle irisé, revers des tépales griffés ou lavés de cramoisi et/ou vert acide sur les premiers tépales, liseré de la marge plus soutenu, au centre les tépales pouvant être plus clair
    Anemone japonica  ‘Max Vogel’ à fleurs simples d'un rose .
    Anemone japonica  'Mont Rose' peut se trouver écrit 'Montrose' à larges fleurs semi-doubles à doubles en coupe évasée d'un rose dragée à marge irrégulière, tépales étroits plus courts en cœur, large couronne d'étamines jaune d'or.
    Anemone hupehensis var. japonica  'Pamina' à fleurs semi-doubles (pour certains auteurs doubles) d'un rose bonbon flashi, en coupe évasée très lâche à tépales étroits, marge en cime dentelée, tépales en cœur légèrement vrillés, large et longue couronne d'étamines, floraison d'août à octobre .
    Anemone hupehensis  ‘Praecox’ de petite taille environ 50 cm de haut. Fleurs doubles tépales en forme d'ongle à marge irrégulière et ondulée, rose bonbon vif avec des reflets pourpre foncé.
    Anemone japonica  'Profusion' à fleurs semi-doubles d'un rose assez pâle.
    Anemone japonica  ou Anemone hupehensis  var. japonica  'Prinz Heinrich' commercialisée aussi sous le nom de 'Prince Henry', une obtention de 1902 de petite taille 60 à 80 cm de haut, étalement 0.60 m, petites fleurs semi-doubles à doubles (les avis sont partagés) d'un rose foncé violacé, fleurs en coupe évasée, étroits tépales pouvant être redressés, large et dense couronne jaune d'or composée d'étamines saillantes. Réputée pour être très florifère et à longue floraison d'août à octobre.
    Anemone x vitifolia  'Robustissima' commercialisé également sous Anemone x hybrida  'Robustissima' de grande taille environ 1.20 m pour un étalement 60 cm, à fleurs semi-doubles d'un rose incarnadin à plus ou moins clair, en large coupe évasée, larges tépales ondulés à marge irrégulière, floraison précoce dès la fin juillet jusqu'en septembre.
    Anemone japonica  'Rubra plena' ou Anemone x  'Rubra plena' à fleurs doubles rose rouge aux tépales étroits.
    Anemone tomentosa  'Robustissima' une obtention de 1936, de 80 cm à 1 m de haut, à fleurs simples rose dragée à larges tépales ondulés à marge irrégulière revers cramoisi, floraison plus précoce de la fin août à début septembre.
    Anemone japonica  'September Charm' obtention britannique 1932, comme son nom l'indique floraison automnale entre septembre-octobre, de grande taille entre 1.20 à 1.80 m en fleurs, à fleurs demi-doubles en coupe plate dans un dégradé de rose mauve à rose magenta, revers nettement plus foncé, voire pourpré, réputée pour être très florifère.
    Anemone x hybrida  ‘Whirlwind’ d'environ 80cm de haut, une ancienne obtention à fleurs doubles d'un blanc pur, souvent confondue avec 'Coupe d'Argent'.
    Anemone japonica  'White Queen' à fleurs semi-doubles d'un blanc pur.
    Anemone x  'Wild Swan’ (2015), 50 à 60 cm de haut, fleurs de 7 à 9 cm blanche avec sur le revers de larges bandes d'un violet clair avec les veines plus foncées.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Anemone alpina  L., synonyme Pulsatilla alpina  ( L. ) Delarbre, Anémone des Alpes, consulter sa fiche.
    Anemone blanda  L., synonyme Anemone apennina  Auct. Orient. ex Boiss., Anémone attrayante, Anémone séduisante, consulter sa fiche.
    Anemone coronaria  L., Anémone de Caen, Anémone coronaire, consulter sa fiche.
    Anemone nobilis  Schreb., Anémone hépatique, consulter sa fiche.
    Anemone nemorosa  Anémone des bois, Anémone sylvie, consulter sa fiche.
    Découvrir :
    Pulsatilla vulgaris  Miller, l'Anémone pulsatille, consulter sa fiche.

    Consulter la liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    *Thunb., abréviation botanique pour le botaniste, naturaliste explorateur suédois Karl Peter Thunberg (1743- 1822), à qui l'on doit en 1784 la publication de Flora japonica, puis Flora capensis (1807-1812), un genre riche de 200 espèces lui a été dédié Thunbergia et 261 espèces ou sous-espèces sous la forme thunbergii.
    *Sieb. & Zucc., abréviation botanique pour le médecin et naturaliste bavarois Philipp Franz Balthazar von Siebold (1796-1866) qui vécu au Japon entre 1823 et 1830, on lui doit l'introduction en Europe via ses établissements de Leide (Pays Bas) de nombreuses nouvelles espèces de la flore japonaise dont les premiers hydrangea japonais en 1860 -1861. Auteur en collaboration avec le botaniste allemand Joseph Gerhard Zuccharini (1797-1848) de la très célèbre Flora japonica, publiée entre 1835-1870, en 30 volumes avec des illustrations d'artistes japonais tel que Keiga Kawahara, descriptions et dessins consultables sur le site de l'université de Kyoto.
    Anemone x hybrida  Paxton, est issue de croisements entre deux ou trois espèces Anemone hupehensis  (Lemoine) Lemoine, elle est originaire du centre et de l'ouest de la Chine depuis la province de l'Hubei jusqu'au Séchouan et Yunnan, en altitude jusqu'à 2500 m, et/ou Anemone vitifolia  Buch.-Ham. ex DC., qui elle est originaire de l'Himalaya, présente entre 2000 et 3000 m d'altitude, ou encore Anemone tomentosa  (Maxim.) P'ei.
    *'Kibune giku', nom donné à une vallée, rivière et à un village situé dans les montagnes au nord-est de Kyoto. Une région célèbre, fort visitée pour ses temples et sanctuaires datant du 8ème siècle.
    * Kriemhilde femme de la mythologie germanique et nordique, soeur de Gunnar épouse de Sigurd des personnages que l'on retrouve dans l'opéra de Richard Wagner l'Anneau du Nibelung.
    - nmauric © 02.01.2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

Anemone le 15 août

compteur site