Aquilegia atrata  - Ancolie noirâtre
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    illustration de Anton Hartinger
    Nom commun : Ancolie noirâtre, Ancolie noircie, nommée par les anglophones 'Dark columbine'.
    Nom latin : Aquilegia atrata  W.D. Koch* (illustration du peintre viennois Anton Hartinger (1806-1890) dans 'Atlas der Alpenflora' de Karl Wilhelm von Dalla Torre - édité à Vienne en 1882.
    famille : Renonculaceae.
    catégorie : vivace.
    feuillage : caduc.
    port : touffe et hampe florale.
    floraison : de la fin du printemps au début de l'été, nectarifère visitée par les abeilles et les papillons. Fleurs hermaphrodites à courts éperons en forme de cornet.
    couleur : violet, étamines jaunes.
    fruits : des follicules soudés à la base contenant quelques graines assez dures.
    hauteur : 0,40 à 0,80 m.
    plantation : à l'automne ou au printemps.
    multiplication : semis spontané en place en été, dès la maturité, par division à l'automne ou au printemps. Pour le semis, il recommandé de mettre les graines à stratifier dans du sable dès l'automne, au printemps semis espacé en le recouvrant à peine, comptez pour la levée 4 à 5 semaines, repiquer dés que les plantules ont 3 à 4 feuilles, mettre en place à l'automne, floraison à la fin du printemps suivant courant mai-juin.
    sol : drainé, humifère, riche.
    emplacement : mi-ombre, ombre.
    zone : 3 - 9.
    origine : dans les zones boisées des régions alpines de l'Europe.
    entretien : couper les fleurs fanées pour augmenter la floraison sauf si l'on veut récupérer des graines.
    maladies & parasites : comme pour toutes les autres les plantules peuvent être convoitées par les escargots et limaces.
    NB : Son nom Aquilegia  lui a été donné par G. Bauhin, en latin 'aquilegius' désigne un réceptacle, une urne, et 'aquila' désigne l'aigle, les pétales cornus évoquent les serres de l'aigle d'ou certainement le nom d'Aiglantine pour certaines d'entre elles et son nom spécifique atrata  vient du latin 'atro' signifie noir, le verbe 'atrare' signifie noircir, 'atratus' noirci.
    Ce genre comprend 70 espèces de vivaces éphèmères durée de vie selon les espèces 3/4 ou 5/6 ans, originaires des zones tepérées et en altitude de l'hemisphère nord présentes en Europe, Afrique du Nord, Amérique du Nord (23 espèces), l'ex-URSS (29 espèces du Caucase, du Lac Baïkal à la Sibérie orientale jusqu'au Pacifique) et Asie centrale et tempérée (13 en Chine dont 4 endémique + 4 sous espèces).
    Propriétés et utilisations :
    Attention, toutes les ancolies sont toxiques et vénéneuses, la sève âcre au contact de la peau peut provoquer des brûlures, certaines espèces du genre ont des propriétés médicinales citées dans la fiche de la Colombine commune.
    Autres espéces ou hybrides présents dans l'Encyclopédie :
    Aquilegia alpina  L. Ancolie, Colombine des Alpes, consulter sa fiche.
    Aquilegia bertolonii  Schott, Ancolie de Bertoloni, consulter sa fiche.
    Aquilegia  'Crimson Star', Ancolie 'Crimson Star', consulter sa fiche.
    Aquilegia  'Musik', Ancolie 'Musik', conseil de culture, consulter sa fiche.
    Aquilegia  'Rose Queen',Ancolie 'Rose Queen', consulter sa fiche.
    Aquilegia vulgaris  L., Ancolie, Colombine commune, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * K.Koch : abréviation botanique pour le botaniste- dendrologue collecteur allemand Karl Heinrich Emil Koch (1809-1879).
    * Karl Wilhelm von Dalla Torre, taxonomiste autrichien (1850 - 1928).
    - Richard Gautier & nmauric ©14.07.2000 nmauric© 19/05/2011 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Compteur site