Canna x generalis  - Balisier, Canna 'Rosemond Coles'
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Canna 'Rosemond Coles, Balisier 'Rosemond Coles', nommé par les anglophones 'Canna Lily 'Rosemond Coles', 'Rosamund Cole’
    Nom latin : Canna x generalis  'Rosemond Coles'
    famille : Cannaceae.
    catégorie : vivace aux rhizomes épais, charnus et fibreux.
    feuillage : caduc, vert franc, la marge avec le temps est un peu plus claire. Longues feuilles engainantes oblongues.
    port : touffe dressé, compacte.
    floraison : longue courant juillet jusqu'en octobre durant au moins 3 mois, nectarifère visitée par les colibris. Sur des tiges foncées épis de fleurs asymétriques de ± 12,5 cm à 3 sépales libres et 3 pétales soudés lancéolés à marge ondulée, engainées dans une spathe.
    couleur : jaune larges macules d'un rouge-orangé, bractées vert pâle lavées de rouge.
    fruits : à la fin de l'été, capsules triloculaires déhiscentes, hérissées de courtes épines tendres, contenant des graines de 5 mm, très lourdes et dures. En Amérique on leur donne le nom de Indian shot* car durant les guerres indiennes elles étaient utilisées comme balles pour charger les carabines et les fusils à percussion.
    hauteur : 0.80 à 1.15 m.
    plantation : au printemps après les gelées ou à l'intérieur dans des potées courant janvier-février avant de les transplanter courant avril-mai, en prenant soin de les planter à au moins 10 cm de profondeur et en espaçant les rhizomes de 50 à 60 cm.
    Pour qu'il prenne toute sa valeur et soit d'un bel effet dans le paysage, il faut en regrouper au moins 5 sujets.
    multiplication : par division des rhizomes au printemps compter 3 yeux par tronçon, par semis après avoir fait tremper les graines dans de l'eau tiède et ce après les avoir scarifiées ou frottées sur du papier de verre. Le semis ne restitue pas toujours les caractères de la variété.
    sol : riche, humide, drainé, pour les potées préparer 1/3 de bon terreau enrichi mélangé et 2/3 de terre enrichi.
    emplacement : soleil, pour fleurir il a besoin de 6 – 8 heures d'ensoleillement.
    zone : 8 - 11, USDA zone 8a -11.
    origine : Canna x generalis  L.H. Bailey*, des hybrides développés en Amérique centrale et Amérique du sud vers 1895.
    entretien : supprimer les fleurs fanées, et le feuillage abîmé, n'oubliez pas de l'arroser abondamment. Couper au ras du sol avant l'hiver et mettre un paillis ou replier en froissant le tout au ras du sol pour former un bon paillis protecteur des gelées, ou selon le climat arracher les rhizomes et les conserver dans du sable ou un peu de tourbe dans un endroit sec et aéré pour les planter à nouveau au printemps.
    Comme tous les autres cannas c'est un gourmand, n'oubliez pas d'enrichir le sol tous les ans.
    emplacement : soleil.
    zone : 9 - 11, USDA zone 8a- 11.
    entretien : en été arroser copieusement. Avant l'hiver, couper au ras du sol et mettre un paillis ou replier en froissant le tout au ras du sol pour former un paillis, selon le climat arracher les rhizomes et les conserver dans un endroit sec et aéré pour les planter à nouveau au printemps. Comme tous les cannas c'est un gourmand, n'oubliez pas d'enrichir le sol tous les ans.
    maladies et parasites : une gourmandise pour les limaces et les escargots, délaissée par les cervidés, visitée par les pucerons vecteur de virus.
    Depuis 2000, dans le monde entier, certains cannas peuvent être sujet au dévastateur virus de la marbrure jaune du canna (CaYMV), la propagation de ce polyvirus est végétative, il est également sensible au virus de la mosaïque du canna (CaMV) qui est identique au virus du chou-fleur, concombre et à celui du haricot. Les plantes sont rabougries, le feuillage jaunissant, strié, marbré de jaune ou nécrosé et les fleurs sont déformées, il n'y a pas de traitement curatif, pour lutter contre, il faut éliminer et détruire les végétaux virosés.
    Consulter la fiche de l'Iriis phytoprotection sur les Potyvirus.
    NB : son nom Canna vient du latin et du grec 'kanna' où il désigne un roseau ou un jonc. Ce genre comprend une cinquantaine d'espèces toutes originaires des Amériques en zones tropicales et subtropicales et de fort nombreux hybrides.
    le premier a être introduit en Europe est Canna indica.
    Ce canna de taille moyen plus trapu que les autres trouve aisément sa place au jardin dans les massifs fleuris, les mixed-borders, les plates-bandes ou près des bassins et des pièces d'eau lorsque la température de l'eau est supérieure à 10°C, ou simplement dans de solides potées pour les balcons et terrasses.
    Propriétés et utilisations :
    C'est une plante sacrée en Thaïlande toujours planté à l'ouest des maisons pour apporte la paix et prospérité.
    Au Vietnam des rhizomes est extrait un amidon que l'on utilise comme l'arrow-root pour préparer des nouilles et dans les bouillies des nourrissons, les tiges fibreuses servaient à confectionner des toiles comme le jute, la fibre des feuilles pour obtenir du papier et les graines pour confectionner des colliers et donner une teinture pourpre et les graines fermentées donnent un alcool consommé dans certaines contrées de l'Inde.
    Le feuillage en brûlant dégage des fumées qui ont des propriétés insecticides.
    Autres espèces ou cultivars présents dans l'Encyclopédie :
    Canna edulis  Ker-Gawl, Canna comestible, Canna d'Australie, Tous-les-mois, consulter sa fiche.
    Canna 'Taroudant' un canna nain, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L.H.Bailey , abréviation botanique pour le botaniste horticulteur nord-américain Liberty Hyde Bailey (1858-1954), originaire du Michigan, fondateur de l'American Horticultural Society en 1903.
    *Indian shot c'est également le nom donné au Canna indica.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
Compteur pour votre site