Crithmum maritimum - Criste marine, Fenouil de mer
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Chrithme maritime plus connu sous le nom de Criste-Marine s'écrit aussi Criste marine, Fenouil de mer ou Fenouil marin, Herbe de Saint-Pierre, Cassepierre, Passe-pierre ou Perce-pierre, nommé par les anglophones 'Samphire, Rock Samphire'.
    Nom latin : Crithmum maritimum  L.*, synonyme Crithmum canariense  Cav.*
    famille : Apiaceae (Umbelliferae).
    catégorie : vivace herbacée halophile et nitrophile*à souche ligneuse.
    port : touffe trappue, étalée, arrondie, rampante.
    feuillage : persistant, aromatique, charnu, coriace, glauque, vert acidulé à vert bleuté. Sur des tiges striées, petites feuilles engainantes, alternes, pennatiséquées, chaque segment est formé de 3 folioles (2,5cm environ) linéaires-lancéolées effilées en pointe.
    floraison : de l'été à l'automne (juillet- octobre suivant le climat). Petites fleurs hermaphrodites réunies en ombelles composées d'environ d'une vingtaine de rayons (voir moins), d'étroites bractéoles et bractées lancéolées ou triangulaires et 5 minuscules pétales.
    couleur : jaune verdâtre à jaune crème.
    fruits : diakènes (6mm environ) oblongs côtelés jaune légèrement rougeâtre parfois.
    croissance : moyen.
    hauteur : 0.20 à 0.30m pouvant atteindre en situation abritée 0.60m.
    plantation : au printemps.
    multiplication : par semis de graines fraîches à l'automne sous serre ou au début du printemps, par bouturage de tiges ou par division de racines. Bien choisir son emplacement, car son enracinement est profond, prévoir un espacement d'environ 40 cm.
    sol : indifférent, rocheux ou sablonneux, chargé en sel. Parfaitement adaptée à la sécheresse.
    emplacement : soleil ou mi-ombre. Tolère bien le vent et les embruns.
    zone : 7 - 9..
    origine : ouest de l'Europe, sur le pourtour méditerranéen (îles Canaries et de Madère, incluses) et sur le littoral atlantique jusqu'en Écosse dans les falaises, sur les littoraux rocheux et sablonneux.
    NB : son nom Crithmum  mot d'origine latine qui vient du grec 'krethmon' où il désigne déjà le genre, mot venant de krithe qui désigne l'orge faisant certainement référence à la ressemblance des 'grains'.
    C'est une espèce qui dans certaines régions est en voie de disparition, elle peut donc faire partie de la liste espèces végétales sauvages protégées.
    Allure un peu étrange pour cette sauvage qui se transplante très facilement en terrain sablonneux. Idéal pour être utilisée dans les massifs, rocailles, talus ou dunes, dans jardins en front de mer ou dans les jardins secs. Ailleurs, prévoir un emplacement où vous pourrez sans crainte pour la végétation environnante rajouter durant la période de croissance 1 à 2 fois une bonne cuillère de sel.
    Propriétés et utilisations :
    La criste est riche en iode, oligo-éléments et sels minéraux, b-carotène et vitamine C, en protéines et en acides aminés, elle est réputée depuis la nuit des temps pour ses propriétés antiscorbutique, dépurative (action sur le foie), digestive, diurétique et stimulante ( elle aurait des actions sur les glandes endocrinales et la thyroïde).
    De ses ombelles et de ses diakènes est extrait une huile essentielle utilisée en aromathérapie comme vermifuge; le suc frais l'est aussi.
    Utilisé en cosmétologie et para pharmacie associée à d'autres plantes, elle entre dans la composition de divers produits (crème, gel, lotion et savon) pour ses propriétés tonifiantes, dépuratives, drainantes et raffermissantes souvent prescrites pour traiter les problèmes de peau, ceux liés à l'excès de poids ou à la cellulite.
    Un légume sauvage oublié dont les feuilles aromatiques à saveur légèrement piquante et salée peuvent être consommées fraîches en salades ou cuites accomodées comme les épinards ou encore après macération dans du vinaigre servi comme condiment.
    Autres espèces :
    - Crithmum campestre Gueld. ex M.Bieb., synonymes Crithmum mediterraneum M.Bieb., Cenolophium fischeri Koch : Originaire de l'ex Russie, région du Caucase et en Asie boréale.
    - Crithmum latifolium L.f., synonyme Astydamia canariensis DC. : se rencontre sur l'île de Téneriffe.
    - Crithmum libanotis Link Link, synonyme Hippomarathrum libanotis Koch ex DC.
    - Crithmum silaus Wibel, synonyme Silaus pratensis Bess. ou Silaüs des prés.

    Annotations :
    *Cav., abréviation botanique pour l'abbé botaniste-naturaliste et géologue espagnol Antonio José Cavanilles (1745- 1804), qui s'installe comme tuteur à Paris en 1777 et c'est au contact de Antoine Laurent de Jussieu et de André Thouin qu'il se passionne définitivement pour la botanique, l'un des premiers scientifiques espagnols à appliquer la nomenclature de Linné, c'est lui qui fera la première description du Dahlia et 42 autres genres d'Amérique du sud. En 1801, il est nommé directeur du jardin botanique Royal de Madrid où l'on peut découvrir sa statue.
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque ne contenait que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    Il est l'auteur de 'Systema naturae, Genera plantarum' et 'Species plantarum', consultable en ligne à la bibliothèque universitaire de Kyoto.
    * Rappel, vous avez la possibilité de consulter les définitions dans le Glossaire.
    - nmauric© 28/07/05 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.