Catananche caerulea - Catananche bleue, Cupidone bleue
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Catananche bleue, Catananche céruléenne, Cupidone bleue localement Cigaline, nommée par les anglophones 'Cupid's Dart' et en arabe 'Kidan azreg'.
    Nom latin : Catananche caerulea  L.*
    famille : Composeae (Asteraceae).
    catégorie : vivace aux tiges grêles poilues.
    port : touffe dressée, évasée.
    feuillage : caduc, vert de gris, soyeux. Touffe basale de petites feuilles étroites linéaires-lancéolées à 3 nervures parallèles sur les tiges quelques petites feuilles sessiles.
    floraison : de la fin du printemps à l'été (mai-août selon climat) se refermant le soir. Capitules (+ ou - 3cm) hermaphrodites, solitaires composées de plusieurs rangs de ligules de taille varié (externe plus longue) terminées en dents de scie (5-6), 5 étamines tyle à 2 branches, involucres à bractées ovales effilées en pointe, membraneuses, translucides, brillantes et argentées pourvue d'une strie centrale brune.
    couleur : bleu lavande à bleu violacé, base des ligules violet noir, étamines d'un jaune d'or.
    croissance : rapide mais durée de vie assez courte.
    croissance : akènes à aigrette
    hauteur : 0.45-0.75 m.
    plantation : printemps compter 6 au m².
    multiplication : semis au printemps, division des touffes ou bouturage de racines.
    sol : drainé, léger, calcaire.
    emplacement : soleil.
    zone : 4-10 parfaitement adaptée à la sécheresse.
    origine : dans les prairies et pelouses sèches, garrigue, talus, le long des chemins sur des sols pauvres, caillouteux et calcaires sur le pourtour du bassin méditerranéen jusqu'à une altitude de 1500- 1700m.
    entretien : si nécessaire tailler tige florale fanée. Elle peut être sujette à l'oïdium.
    NB : Catananche vient du grec 'katanánkhê', un mot composé signifiant qui contraint à l'amour ou philtres d'amour et désigne une espèce qui était employée pour préparée des philtres d'amour, d'ou son nom commun évocateur de Cupidone, son nom spécifique caerulea vient du latin 'caerula' qui désigne la mer, donc bleu céruléen, bleu de mer.
    Ce genre comprend une cinquantaine d'espèces d'annuelles ou vivaces originaires du pourtour du bassin méditerranéen.
    Elle est idéale pour être introduite dans les jardins secs dans les rocailles, les mixed-border ou simplement dans des potées, elles peuvent être utilisées en fleurs coupées fraîches ou sèches.
    Parmi les cultivars citons :
    Catananche caerulea  'Alba' à ligules blanches base violette, coeur crème
    Catananche caerulea  'Bicolor' capitules de 5cm environ, comme son nom l'indique deux tons ligules blanches, coeur violet soutenu.
    Catananche caerulea  'Major' d'un bleu foncé, coeur nettement plus foncé.
    Catananche caerulea  'Perry's White' à ligules blanches à base pourprée, coeur crème.

    Annotations :
    * L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), avant d'être anobli en 1757 Carl Linnæus, également médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Auteur de 'Systema naturae, Genera plantarum' et 'Species plantarum'.
    - nmauric © 02.01. 2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site