Osteospermum  'Buttermilk'- Ostéosperme jaune, babeurre
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


     Osteospermum 'Buttermilk'Nom commun : Ostéosperme* jaune, Ostéosperme 'Babeurre', nommé par les anglophones 'Cape Daisy, Africa Daisy'.
    Nom latin : Osteospermum  'Buttermilk'
    famille : Composeae.
    catégorie : sous-arbrisseau vivace hybride.
    feuillage : persistant, vert moyen à feuilles oblongues à lancéolées profondément dentelée.
    port : dressé, ramifié formant une touffe arrondie.
    floraison : printemps à été à automne, capitules de 5 à 7 cm qui s'ouvrent et se referment avec le soleil, visitée par les colibris et les papillons.
    couleur : jaune clair base des ligules blanc, fleurons d'un bleu violet.
    fruits : akènes à aigrettes plumeuses appelés cypsèles avec le calice adhérent.
    hauteur : 0.30 à 0.60 m avoisinant 1 m en tous sens.
    plantation : au printemps en prenant soin d'espacer les plants d'au moins 30 cm.
    multiplication : bouturage de tête en été dans un mélange sablonneux et par semis sous châssis fin février, début mars, pincer les jeunes plants pour favoriser la ramification.
    sol : ordinaire, léger, humifère et bien drainé, légèrement sablonneux.
    emplacement : soleil ou mi-ombre une partie de la journée, à besoin d'au moins 6 h d'ensoleillement pour fleurir abondamment.
    zone : 9 - 10, tolère jusqu'à -8°C. USDA hardiness zone: 10 - 11. Ailleurs, il se cultive en annuelle ou dans des potées que l'on rentre l'hiver. Une fois installé tolère la sécheresse et les embruns.
    origine : issu de croisements avec Osteospermum ecklonis.
    entretien : favoriser l'arrosage au pied sans mouiller le feuillage, supprimer au fur et a mesure les fleurs fanées pour favoriser la floraison, rabattre à la fin de l'automne et prévoir un paillage au pied pour protéger des éventuelles gelées. Hors zone de rusticité, avant les gelées arracher les pieds et les rempoter avant de les conserver en serre froide (-5°C limite). A printemps effectue une taille.
    maladies et ravageurs : comme tous les autres du genre il peut être sujet aux pucerons, une humidité excessive peut développer un peu d'oïdium sur le feuillage, il est sensible au mildiou et à la verticilliose, mais il est délaissé par les cervidés et les lapins.
    NB : son nom Osteospermum  vient du grec 'osteon qui désigne un os et du latin 'spermum' qui désigne la semence, la graine.
    L'Ostéosperme a sa place dans les jardins au climat doux et ceux en bord de mer dans les bordures, massifs, mixed-borders, parterres et rocailles ou tout simplement dans des potées pour les balcons et terrasses pour y apporter durant de longs mois des touches colorées.
    Suite au regroupement avec les Dimorphotheca , le genre comprend une cinquantaine d'espèces de vivaces, sous-arbrisseaux et arbustes persistants, originaires de l'ouest de la péninsule arabique et de l'Afrique dont 35 espèces de l'Afrique du Sud.

    Annotations :
    *Ostéosperme ainsi nommé dans le supplément de l'encyclopédie méthodique botanique, Tome IV par M.Lamarck, publié en 1816.
    - nmauric© 09.05. 2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site