Gentiana clusii - Gentiane de Clusius, Gentiane de De L'Écluse
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Gentiane de Clusius, Gentiane de De L'Écluse, nommée par les anglophones 'Clusius’s gentian, Trumpet gentian'.
    Nom latin : Gentiana clusii  Perr. et Song.*, synonymes Gentiana clusii subsp. corbariensis  Braun-Blanq., Gentiana clusii subsp. pyrenaica  Vivant, Gentiana clusii var. rochelii  A.Kern., Gentiana clusii subsp. rochelii  (A.Kern.) Halda, non résolu Gentiana clusii var. corbariensis  Braun-Blanq. en mars 2012 par The Plantlist.
    Illustation, lithographie de Dr Palla Docent dans 'Atlas der Alpenflora' de Anton Hartinger, K. W. von Dalla Torre, Deutscher Alpenverein 1897, contributed by New York Botanical Garden.
    famille : Gentianacae.
    catégorie : vivace herbacée acaule.
    feuillage : feuilles radicales ovales et dures groupées en rosette radicale. 'caduc'.
    port : érigé.
    floraison : du printemps à l'été.
    couleur : bleue.
    hauteur : 0.05 à 0.01 m.
    sol : glaiseux, peu calcaire, humide.
    habitat : prairies, pâturages entre 1200 et 2800 m.
    emplacement : soleil, mi-ombre (soleil une partie de la journée car les fleurs s'ouvrent à la lumière du soleil et se renferment quand le ciel est couvert.
    multiplication : par semis de graines fraîches à l'automne, par division au printemps.
    zone : 7 .
    particularités : espèce protégée. Elle se reconnaît aux rayures blanches à l'intérieur des pétales.
    Autre espèce proche :
    Gentiana acaulis  L., consulter sa fiche.
    NB : son nom Gentiana  vient de Gentius, roi d'Illyrie (150 avant J-C) qui selon Disoscoride il aurait été le premier à l'utiliser à des fins médicinales, dont notamment lors des épidémies de peste; selon les dires des Romains, il aurait eu la réputation d'être un alcoolique, et son nom spécifique clusii  en l'honneur de Jules Charles de L'Écluse médecin, botaniste et humaniste de la Renaissance, plus connu sous le nom de Carolus Clusius (1526-1609), il fut le premier à introduire en Europe (aux Pays-Bas) la pomme de terre et la tulipe.
    Ce genre comprend au dernier récemment 362 espèces alpines et subalpines d'annuelles, de bisannuelles et de vivaces caduques ou persistantes aux fleurs en trompettes bleues, blanches, jaunes ou parfois rouges, toutes originaires des zones tempérées de l'hémisphère nord, arctique inclus, dont une trentaine en Europe (ce sont évidement les plus connues) et la plus grande majorité en Chine, 248 exactement.
    Dans le langage des fleurs, la gentiane symbolise l'injustice ou le mépris et lorsque l'on offre un bouquet cela signifie Merci!

    Annotations :
    *Perr. et Song.abréviation botanique pour Perrier & Songeon. En 1996, le botaniste tchèque Josef J. Halda révise le genre et publie un ouvrage qui semble être la référence 'The genus Gentiana', illustration de Jarmila Haldová (1996 par Sen in Dobré) on lui doit aussi un Ouvrage sur les pivoines 'The Genus Paeonia - édit. Timber Press-2004.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site