Actaea racemosa - Cimicaire à grappes, Actée à grappes noires
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Cimicaire en grappes, Actée noire, Actée à grappes, Racine noire de serpent, Actée à grappes noires, Herbe-aux-punaises, Chasse-punaise, nommée par les anglophones 'Black baneberry, Bugbane, Black cohosh, Black snakeroot'.
    Nom latin : Actaea racemosa  Gilib, synonymes Actaea racemosa  L., Actaea racemosa  L. var. racemosa , autrefois nommée Cimicifuga racemosa  (L.) Nutt., Macrotys actaeoides  Rafin., Macrotys racemosa  Eat.
    famille :  Ranunculaceae.
    catégorie : vivace herbacée à rhizomes noueux, ramifiés d'un brun rougeâtre, dégageant une odeur très-légèrement narcotique, à saveur très-amère.
    port : dense, dressée, le feuillage formant une touffe arrondie.
    feuillage : caduc, vert foncé, mat. Grandes feuilles composées, triternées à nombreux folioles oblongues à marge fortement dentelée .
    floraison : en été juin à septembre, inflorescences rameuses. Long, étroit épi floral est très délicat, odorant, mais son parfum ne plaît pas à tous, nectarifère visité par les papillons, les abeilles, les insectes et oiseaux. Minuscules fleurs hermaphrodites à 4 pétales, 4 sépales pétaloides, nombreuses étamines et un pistil.
    couleur : blanc pur, sépales blanc verdâtre.
    fruit : petit follicule déhiscent, sessile contenant de nombreuses petites graines noires qui sont disséminées par les animaux qui les consomment (endozoochore).
    croissance : rapide.
    hauteur : 1.3 m à 2m en fleurs, Ø 0.60m et plus une fois installée.
    plantation : au printemps ou automne, compter 3 plants au m².
    multiplication : par semis, par division tous les 5 à 6 ans ou par bouturage de racines.
    sol : tous, léger bien drainé, humide et riche en matière organique.
    emplacement : soleil (une partie de la journée), mi-ombre.
    entretien : maintenir le sol humide.
    zone : 3 - 9, une fois installée tolère des période de sécheresse.
    origine : dans les bois de feuillus et prairies humides de l'est et du centre des États-Unis (depuis l'Iowa, Missouri, Arkansa, Mississippi jusqu'à la côte atlantique excepté Floride, Vermont, New Hampshire) et du Canada dans les provinces de l'Ontario et du Québec.
    NB : Son nom Cimicifuga  vient du latin 'cimex qui désigne la punaise et du verbe latin 'fugare' qui signifie chasser, d'où son nom de chasse-punaise et herbe aux punaises, son nom spécifique racemosa  signifie qui a des fleurs en grappes.
    Ce genre comprend une quinzaine espèces de vivaces, originaires des zones tempérées de l'Asie (8 en Chine), de l'Europe (France 1 espèce*) et de l'Amérique du Nord (10 espèces).
    Cette rustique et élégantexactée à grappes à sa place dans les jardins frais en arrière plan dans les mixed border, les massifs ombragés et les sous-bois clairs.
    Propriétés et utilisations : .
    La racine de squaw est réputée dans la pharmacopée amérindienne pour traiter les morsures de serpents, soulager les règles douloureuses, calmer les nausées, aider lors de l'accouchement et traiter les troubles de la ménopause.
    glycosides triterpéniques, réputés dans le traitement des troubles de la ménopause, du cycle endocrinien et troubles gynécologiques, de l'actéine.
    Lorsqu'elle est prescrite en teinture-mère, il est recommandé de l'utiliser à faible dose, à forte dose, elle est toxique pour le système nerveux pouvant provoquer des troubles de la vision, des vertiges et des vomissements.
    Parmi les cultivars issus de croisement avec Actaea simplex, citons :
    Actaea racemosa  'Atropurpurea' environ 1m50 à 2m se distingue par son feuillage pourpre, des tiges pourprées, floraison d'arrière-saison septembre-octobre, d'un blanc rosé, sépales pourprés.
    Actaea racemosa  'Pink Spike' environ 1m à 1.50 m feuillage pourpre, floraison septembre-octobre blanche virant avec le temps au rose pâle.
    Actaea simplex  'Hillside Black Beauty', 1m à 1.80, feuillage d'un pourpre noire lavé de vert au printemps, inflorescence parfumée de couleur crème.
    Actaea simplex  'White Pearl', ± 1.50m, se distingue des autres par un feuillage vert, longue floraison blanche de septembre à novembre.
    Autres espèces :
    Actaea dahurica  (Turcz. ex Fisch. & C. A. Mey.) Franch., synonymes Cimicifuga dahurica  (Turczaninow ex Fischer & C. A. Meyer) Maxim.*, Actinospora dahurica  Turcz. ex Fisch. & C. A. Mey., Cierge d'argent, nommée par les anglophones 'Fairy Candles', est de la Sibérie (Transbaïkalie , région montagneuse de Daourie - lac Baïkal), Mongolie, nord de la Chine, Corée, et Japon, 1m à 1.80m de haut, feuillage vert foncé un peu plus triangulairease des folioles cordée, courtes et denses inflorescences d'un blanc pur, floraison fin de l'été à début de l'automne delon climat. Contient des substances ayant des propriétés spasmolytiques.
    Missouri Botanical Garden© A.E.Eaton 1917

    Actaea Cimicifuga simplex  DC, synonyme Cimicifuga simplex  Wormsk nommée par les anglophones 'Autumn snakeroot, Kamchatkan bugbane', originaire de l'est de l'Asie (dont Chine, Japon et de Transbaïkalie, région montagneuse de Daourie (lac Baïkal), découverte vers 1830-32 à la fois au Japon* et en Chine par le botaniste écossais Augustine Henry (1857 — 1930) d'où elle fut introduite vers 1862 au jardin botanique de New-York, vivace formant une touffe vert soutenu de 0.60 à 1.20m de haut, floraison visitées par les abeilles courant septembre-octobre, inflorescence, 30 à 40 fleurs blanches parfumées, 2 sépales d'un rose pâle sur des tiges d'un brun pourpré.
    Autre espèce d'Actaea  présente dans l'Encyclopédie :
    Actaea alba  (L.) Mill., Actée blanche, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *France 1 espèce : Actaea spicata L., Actée en épi.
    *Japon : découverte entre 1830-32, par le botaniste taxonomiste russe-allemand Carl Johann (Ivanovich) Maximowicz (1827-1891) un grand explorateur collecteur qui fut le spécialiste des flores du Japon et de Mongolie, de nombreuses espèces asiatiques lui ont été dédiées. Nommé en 1852 conservateur du jardin botanique de Saint-Pétersbourg*. En 53, il entreprit pour enrichir les collections, un tour du monde qui débuta par Rio de Janeiro et Valparaiso, ce voyage à bord de la frégate russe Diana, fut interrompu par la guerre de Crimée (1854-56) qui le mena à explorer les rives du fleuve Amour et l'est sibérien jusqu'en 57, lui permettant ainsi de publier 'Amurensis Primitias Florac' (1859) avant de se rendre en Mandchourie, puis durant les quatre années suivantes parcourir l'archipel du Japon (Yesso, aujourd'hui Hokkaïdo, Nippon = Honshu et Kyushu) avant de découvrir l'Angleterre.
    En 1864, il nommé membre de l'Académie impériale des sciences de Saint-Pétersbourg. Apartir de 1869, il rédigea de nombreuses publications dans le Bulletin de l'Académie impériale sur la flore d'Asie orientale et plusieurs monographies notamment les viola et les rhododendrons 'Rhododendrae Asie Orientalis' ed. 1870.
    Maxim. : Abréviation botanique pour Carl Johann (Ivanovich) Maximowicz.
    par la Société des Gens de Lettres® - Michel Amirose & nmauric© 16/05/2001 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site