Lotus berthelotii  - Bec de Pigeon, Bec de perroquet
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Bec de Pigeon, Bec de Perroquet, Lotus de Berthelot, en espagnol 'Pico de paloma, Loto', localement 'Cuernecillo', nommé par les anglophones 'Parrot's Beak'.
    Nom latin : Lotus berthelotii  Masf.* pas de synonyme retenu.
    famille : Leguminosae. Fabaceae.
    catégorie : sous-arbrisseau halophile, à souche ligneuse, très ramifié, retombant aux tiges assez cassantes.
    port : rampant très étalé.
    feuillage : persistant, vert à vert de gris glauque. Verticilles de feuilles étroits linéaires sessiles en forme d'aiguille sur des tiges légèrement pourprées.
    floraison : mi-printemps à été (souvent seulement au printemps), bouquets de fleurs hermaphrodites en forme de bec de perroquet dressé.
    couleur : mélange de jaune, orange et rouge écarlate, liséré rouge.
    fruits : courtes gousses renflées contenant des graines sphériques.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.2 m, envergure 0.60 à 0.75m et plus.
    plantation : mars-avril en extérieur. Comptez 3 plants/m².
    multiplication : par semis en place en fin de saison, au printemps par semis à chaud, pour la levée compter entre 14 et 21 jours, mais principalement par bouturage de tiges en été.
    sol : ordinaire, à tendance sablonneuse, bien drainé. Tolère les sols salins.
    emplacement : plein soleil, mi-ombre une partie de la journée.
    zone : 10 - 11, parfaitement adapté aux embruns et à la sécheresse.
    origine : endémique à la Macaronésie*, les îles Canaries et les îles du Cap-Vert notamment sur l'île de Ténérife dans les bois de pins où il est en voie d'extinction.
    Depuis 2010, un programme de culture à partir de semis en pépinière et réintroduction dans des zones naturelles protégées, loin des zones de passage.
    entretien : arroser modérément, et bien laisser sécher entre deux arrosages, vider l'eau des dessous de pot, pour éviter le pourrissement du système racinaire. Pincer régulièrement pour favoriser sa floraison et maintenir un port compact. Supprimer les fleurs fanées pour favoriser sa floraison.
    Pour une culture en pot, effectuer durant la période de croissance un apport d'engrais pour plantes fleuries, tous les 15 jours.
    maladies et parasites : peut être sujet aux acariens, aux pucerons et aux cochenilles. Dédaigné par les cervidés mais convoité par les lapins qui ont participé sur Ténérife à sa disparition.
    NB : son nom Lotus  vient du grec "lotos" mot qui désignait des plantes de la famille des légumineuses, pour Linné et les botanistes, le lotus c'est tout simplement le lotier et son nom spécifique berthelotii  en souvenir du naturalise, ethnologue voyageur français Sabin Berthelot (1794-1880) il passe une partie de sa vie à Santa Cruz de Ténérife, directeur du jardin d'acclimatation* de l'Orotava, secrétaire général de la société de géographie, auteur d'ouvrages d'histoire naturelle, sur l'industrie de la cochenille aux îles Canaries.
    Ce genre comprend 150 espèces de vivaces, sous-arbrisseaux caducs, persistants ou semi persistants et d'annuelles à floraison estivale, originaires des zones tempérés du globe.
    Il existe de nombreux cultivars issus de croisements avec le flammé Lotus maculatus , qui ont leur place comme couvre-sol dans les jardins au climat doux et ceux en bord de mer, dans les massifs, les rocailles, sur les talus, retombant le long des banquettes et des murets, dans des vasques, des potées où des suspensions que l'on rentre l'hiver.
    - Lotusa maculatus  , une espèce endémiques aux îles Canaries, assez similaire indigènes des îles Canaries.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie:
    - Lotus maculatus  Breitf., Lotus maculé, consulter sa fiche.
    - Lotus corniculatus  L., consulter sa fiche.
    - Lotus hirsutus  L., synonyme Dorycnium hirsutum  Ser., consulter sa fiche.

    Annotations :
    *acclimatation il fait paraître en 1844 les considérations sur l'acclimatation et la domestication, exposées dans le but de démontrer l'importance des jardins et des ménageries d'acclimatation pour la propagation des animaux et des plantes utiles.
    *Masf. abréviation botanique pour le médecin militaire espagnol Ramón Masferrer y Arquimbau ( 1850 - 884 ), qui effectue des explorations botaniques sur les flores des contreforts des Pyrénées dans la comarque catalane d'Osona ( province de Barcelone ), celle des îles Canaries et celle de l'archipel des Philippines sur la grande île orientale de Mindanao (Grandes Moluques), il exerce à l'hôpital de Cotabato où il décède à l'âge de 34 ans durant une épidémie de choléra.
    >B>*Macaronésie ensemble d'îles volcaniques situées dans l'océan Atlantique à l'ouest de l'Afrique, se composant des archipels des Açores, de Madère, des îles Canaries et celles du Cap-Vert. Flore macaronésienne consulter le pdf article paru en 1968 dans la Revue scientifique portugaise rédigé par l'écologue canadien Pierre Dansereau.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site