Asphodelus microcarpus - Asphodèle à petits fruits
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    asphodelus microcarpus Nom commun: Asphodèle à petits fruits, (nom masculin) nommé par les anglophones 'Branched Asphode' et 'el berouaga' en arabe.
    Nom latin : Asphodelus microcarpus  Salzm., synonyme Asphodelus ramosus  L.
    famille : Liliaceae.
    catégorie : vivace, herbacée à racines tubéreuses comestibles.
    port : touffe érigée.
    feuillage : 'caduc', rosette de feuilles basales, coriaces, étroites, linéaires, carénées en pointe.
    floraison : du printemps à l'été (mai/juin à juillet selon climat), mellifère et parfumée, en grappe terminale, compacte, allongée, sur une tige ramifiée, épaisse et raide.
    Fleurs en pédicellées étoiles (2 cm de diamètre)à 6 tépales striés en partie centrale, 6 étamines longues, saillantes à anthères jaunâtres, bractées membraneuses.
    couleur : blanche strié de vert extérieurement et de brun rosé intérieurement.
    fruits : capsules globuleuses ocre-orangé à maturité contenant des graines oléagineuses comestibles.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.40 à 1.20 m.
    plantation : à l'automne ou au printemps.
    multiplication : par semis en mars ( lent) ou division après la floraison.
    sol : ordinaire bien drainé, une préférence pour les sols calciques. Effectuer un apport de sable. fertile ou riche, sec, acide ou neutre.
    emplacement : ensoleillée, chaud et sec.
    zone : 6 - 10
    origine : sud de l' Europe (bassin méditerranéen en garrigue), Afrique du Nord (Maroc - Algérie, Tell jusqu'à l'Atlas saharien) et Asie Mineure.
    entretien : Plante protégée en France, à ne pas cueillir.
    NB : Son nom latin asphodelus , vient du grec 'asphodelos' qui désignait déjà la plante ainsi que le fer de lance ou une pique, 'son nom spécifique microcarpus  signifie à petits fruits.
    L'asphodèle est une fleur sacrée dans la mythologie grecque et romaine, emblème de la résurrection. relatée par Homère (l'Odyssée) qui l'associait aux Champs Elyséens où séjournaient les âmes des morts, qui se nourrissaient de leurs racines. Association reprise dans les oeuvres poétiques de Victor Hugo ('parfum d’asphodèle' de Booz) *et André Chénier (L'Aveugle*). L'asphodèle revêt encore de nos jours une importance symbolique en Corse, Grèce et Italie.
    En Corse (Asphodelus microcarpus  Viviani), durant les fêtes de la Toussaint, les épis floraux étaient trempés dans de l'huile d'olive, puis allumés et déposés près des tombes.
    Ce genre comprend une quinzaine d'espèces d'annuelles et de vivaces, originaires des régions méditerranéennes et de l'Asie Mineure, présente jusque dans l'Himalaya. En Europe le genre fait partie des plantes protégées. Il a les propriétés de résister au feu (pyrophite).
    Propriétés et utilisations:
    Sa racine tubéreuse contient de l'amidon, elle était utilisée autrefois dans la panification, séchée puis pilée, diluée dans de l'eau puis chauffée on obtenait une poisse utilisée par les relieurs et les cordonniers.
    Les tiges séchées servent de fourrage et s'utilisent pour la confection d'objets, elles étaient autrefois consomée
    Elle a des propriétés médicinales utilisées dans les pharmacopées locales, la plupart du temps en usage externe. D'autre part, les feuilles fraîches étaient utilisées pour soigner les plaies, aussi pour éloigner les moustiques.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    asphodelus ramosusus Asphodelus luteus  L., synonyme Asphodeline lutea  Tab , Asphodèline jaune ou Bâton de Jacob, consulter sa fiche
    Autres espèces :
    Asphodelus acaulis  Desf., synonyme Clausonia acaulis  Pomel, Asphodèle acaule, originaire d'Afrique du Nord au Maroc, région de l'Atlas, Algérie présent en Kabylie où il est appelé Berouaga, 25 - 30 cm de haut, très courts épis, fleurs d'un rose pâle, zones 9 - 10.
    Asphodelus albus  Miller : Asphodèle blanc, Bâton blanc connut sous le nom de Poireau de chien, originaire du sud, sud-ouest et ouest de l'Europe jusqu'à 2000 m, d'Afrique du Nord, 60 cm de haut, feuilles carénées et canaliculées. Au printemps- été (mai-juillet), fleurs: blanc strié au centre de brun rosâtre, parfois rosé. Utilisée en homéopathie, présent dans la garrigue en Languedoc, zones : 5 - 10.
    Asphodelus aestivus  Brot. ,[attention querelles de botanistes...] synonyme Asphodelus microcarpus  Reichb, originaire du sud de l'Europe en région méditerranéenne et Asie Mineure (Jordanie)60 cm de haut, feuilles vert-bleu. Fleurs: blanc ou rose pâle, strié de brun rosé. A des propriétés médicinales, considérer comme tonique, cholérétique, diurétique, laxative, zones 9 -10.
    Asphodelus arrondeaui  Lloyd, Asphodèle d’Arrondeau ou Bâton blanc d'Arrondeau, plante protégée (Journal officiel du 13 mai 1982) existe à l’état endémique en Bretagne sur la côte (ex : aux Glénan ou dans la baie de Morlaix) et nord-ouest de l’Espagne.
    Asphodelus bento-rainhae  P. Silva, originaire du sud-ouest de l'Europe (ex: Portugal) . Plante protégée, la sève contenue dans les racines à des propriétés utilisées dans le traitement des problèmes de peau, zones : 9 -10.
    Asphodelus cerasiferus  Gay, synonymes Asphodelus ramosus  Gouan., Asphodelus grandiflorus  Jordan : Asphodèle porte-cerises, connu aussi sous le nom de Alède, originaire du sud-ouest de l'Europe dans le bassin méditerranéen (ex: Corse, Languedoc), Asie Mineure et Afrique du Nord (ex: Algérie région d'Oran), 80 cm de haut, feuilles triangulaires à nervures parallèles, gris bleuté, tige creuse, fleurs: blanc en avril-juin, zones : 9 -10.
    Asphodelus cirerae  Sennen, synonyme Asphodelus ayardii  Jahandiez, originaire du sud de l'Europe - bassin méditerranéen. Utilisé pour ses propriétés dans le traitement des problèmes de peau tel que l'eczémas, l'herpès, zones : 9 - 10.
    Asphodelus fistulosus  L. : Asphodèle fistuleux. Originaire du sud de l'Europe (zone méditerranéenne, présent au Languedoc) près du littoral et sud-ouest de Asie Mineure, 40 - 50 cm de haut, fin du printemps, floraison blanche ou rosâtre striée de rose foncé, zones : 8 - 10.
    Asphodelus macrocarpus  Parl., synonyme Asphodelus delphinensis  Gren.& Godr, Asphodèle du Dauphiné : espèce alpine, proche d'Asphodelus albus.
    Asphodelus sphaerocarpus  Gren. & Godr., originaire des Pyrénées, espèce pyrénéenne proche d'Asphodelus albus.
    Asphodelus tenuiflorus  Cav., originaire du sud de l'Europe (ex: Sicile) et d'Asie (Inde, Himalaya), petites fleurs roses, zones : 9- 10.
    Asphodelus tenuifolius  Baker., originaire du sud de l'Europe (Espagne) , Moyen- Orient (Égypte, Iran, Émirats Arabes Unis en zone de montagne aride, au Qatar - Jebel Qatar), zones : 9 - 10.
    Asphodelus viscidulus  Boiss., synonyme Asphodelus micranthus  Coss. & Kralik, se rencontre en Jordanie et Palestine.
    Asphodelus refractus  Boiss., se rencontre en Afrique (Algérie, Tunisie et Egypte) au Moyen Orient (Jordanie, Palestine et Israël dans le Sinaï et Syrie).

    Annotations :
    Victor Hugo (1802-1885), dans 'Booz endormi', parut dans La Légende des siècles (1859-1883), consultable à Gallica2.bnf page 65 à 70
    André Chénier '1762 -1794) dans l'Aveugle - les Bucoliques. Idylles et fragments d’idylles, consultable à la bnf Gallica2 page 23 à 29
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site