Equisetum arvense - Prêle des champs, Queue de cheval
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


     Equisetum arvenseNom commun : Prêle des champs, Prêle commune, Queue de cheval, Queue de rat, Queue de renard.
    Nom latin : Equisetum arvense  L.*
    famille : Equisetaceae.
    Illustration dans flore nordique de Carl Axel Magnus Lindman (1856-1928) .
    catégorie : Herbe vivace, à rhizome horizontal, traçant.
    port : érigée.
    feuillage : 'caduc', vert. Tiges cylindriques, filiformes, creuses (à canaux aérifères), cannelées, pourvues de noeuds cerclés d'une gaine écailleuse et de ramification filiformes, verticillées.
    floraison : Au printemps (mars) Ce sont les courtes tiges femelles apparaissent les premières, épi sporangifère, allongé, ovoïde qui meurent dés maturation. Les sporanges (3,5 cm) sont dispersés par le vent.
    floraison : brun rougeâtre.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.4-0.5 m.
    plantation : Peut se cultiver en pot, en arrosant régulièrement et copieusement.
    multiplication : à vos risques et périls par division des vigoureux rhizomes.
    sol : de préférence: acide, sablonneux, argilo-limoneux et humide.
    emplacement : soleil.
    zone : 5 - 9.
    origine : répandue en Europe, Asie et Amérique du Nord en zones humides
    entretien : Eviter de la planter dans votre jardin, très envahissante avec un enracinement profond donc difficile à arracher et résistant aux pesticides. Se récolte loin des zones de cultures intensives au printemps, car elle possède une enzyme qui concentre les nitrates et le sélénium contenu dans les sols, ce qui peut la rendre toxique. et ce sont les parties aériennes, stériles qu'il faut cueillir. Pour essayer de s'en débarrasser planter des herbacées de haute taille qui l'étoufferont ou couvrir avec un plastique noir.
    NB : son nom Equisetum  vient du latin "equus": cheval et "seta": cheveu, soie, et son nom spécifique arvense  signifie des champs. C'est une plante fossile, déjà présente à l'ère secondaire.
    Ce genre comprend 25 espèces de vivaces herbacées, originaires de l'hémisphère nord.
    Propriétés et utilisations :
    Elle est connue depuis l'Antiquité pour ses propriétés tonique, astringente, diurétique et reminéralisante. Utilisée en médecine, en homéopathie et phytothérapie pour ses propriétés reminéralisantes, très riche en silice (40%) qui stimule le collagène des tissus conjonctifs et osseux, favorise la reconstitution des cartilages en fixant les minéraux, mais aussi favorise le cuir chevelu et les ongles, elle a aussi des propriétés hémostatiques. Autrefois utilisée pour polir les métaux, les bois précieux, et pour obtenir une teinture jaune.
    Autres espèces :
    - Equisetum giganteum  H 1-1.50 m, photo du bas.
    - Equisetum hiemale  L. Prêle d'hiver ou Prêle des tourneurs: répandue en Europe, Eurasie, Amérique du Nord en zones sablonneuses, humides, 30 à 1m et plus; tiges glauques non ramifiées, pourvues de sillons (10 à 30), gaine comportant des cercles noir. Utilisée en homéopathie dans le traitement des infections urinaires et l'énurie. Dans certaines régions les épis sont consommés bouillis ou conserver confits dans du vinaigre, zones 5 - 10.
    - Equisetum fluviatile  L, synonyme Equisetum limosum  L.
    - Equisetum japonicum  L., synonyme Equisetum hiemale var. japonicum  Milde., consulter sa fiche .
     Equisetum arvense
    Carl Axel Magnus Lindman
    - Equisetum maximum  L., zones 5 - 9.
    - Equisetum palustre  L. Prêle des marais ou Herbe à grenouilles, répandue en Europe centrale et boréale, 20 à 60 cm. Tiges grêles pourvues de 5 à 8 sillons, à rameaux courts, dressés, verticillés. Sporanges noir.
    Attention toxique pour les bovins et chevaux (contient de l'équisétine) et aussi toxique pour les humains, contient des alcaloïdes toxiques (thiaminases) qui ont la propriété de détruire la vitamine B1 ( thiamine) qui joue un rôle important puisqu'elle agit sur le fonctionnement du système nerveux, zones 2 - 9.
    - Equisetum scirpoïdes  L. répandue en Europe centrale et boréale, Eurasie, Amérique du Nord, de petite taille 15 cm à tiges non ramifiées, zones 2- 9.
    - Equisetum sylvaticum  : répandue en Asie tempérée, Europe centrale et septentrionale et Amérique du Nord (en France dans le nord et l'est), zones de forêts humides. Epi femelles courts, ovoïdes ( 20 cm), les mâles 60 à 80 cm de haut, à rameaux filiformes, retombants, verticillés. Attention toxique peut provoquer des désordres nerveux et des hémorragies si elle est consommée, zones 5 - 9.
    - Equisetum trachyodon  répandue en Europe, 0.60 à 1 m de haut, tiges non ramifiées, zones 5 - 9.
    - Equisetum variegatum  Schl. : répandue en Europe, en zones alluvionnaires, sablonneuses et humides, 0.1-0.3 m, tiges à cercles noir, épi ovoïde, zones 5 - 9.

    Annotations :
    *L. abréviation botanique pour Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe latins, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site