Lotus maculatus  - Lotier maculé
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Lotier maculé, Lotus maculé, en espagnol 'Pico de El Sauzal, nommé par les anglophones 'Parrot's Beak'.
    Nom latin : Lotus maculatus  Breitf.*
    famille : Leguminosae. Fabaceae.
    catégorie : vivace couvre-sol halophile, très ramifié aux tiges cassantes, qui est bien souvent cultivée en annuelle estivale.
    port : étalé et rampant.
    feuillage : persistant, vert à vert de gris glauque. Verticille de 3 à 7 folioles sessiles, étroits linéaires en forme d'aiguille sur des tiges pourprées.
    floraison : mi-printemps à été (souvent seulement printemps), fleurs de pois à 2 griffes. Nectarifère visitée par les colibris, nectarifère visitée par les abeilles et certaines espèces de papillons.
    couleur : brun fauve et jaune flammé, pour les cv : rouge corail, divers tons de jaune flammé de rouge ou vice versa.
    fruits : gousses retombantes.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.20m, envergure 0.60 à 1.50m.
    plantation : courant mars-avril en extérieur. Comptez 3 plants/m².
    multiplication : par semis en place en fin de saison, au printemps par semis à chaud, pour la levée compter entre 14 et 21 jours ou par bouturage de tiges en été.
    sol : ordinaire, de préférence légèrement acide et surtout bien drainé. Tolère les sols salins.
    emplacement : plein soleil, mi-ombre une partie de la journée.
    zone : 10 - 12. Tolère 0°si son substrat est bien sec, parfaitement adapté aux embruns et une fois installé à la sécheresse.
    origine : îles Canaries, endémique au nord de l'île de Ténérife où il est en voie de disparition, en 2007 ont été répertoriés que 28 sujets, il figure sur la liste rouge de l'UICN*.
    entretien : arroser modérément, et bien laisser sécher entre deux arrosages, vider l'eau des dessous de pot, pour éviter le pourrissement du système racinaire. Pincer régulièrement pour favoriser sa floraison et maintenir un port compact. Supprimer les fleurs fanées pour favoriser la floraison.
    Pour une culture en pot, effectuer durant la période de croissance un apport d'engrais pour plantes à fleurs tous les 15 jours.
    maladies et parasites : peut être sujet aux acariens, aux pucerons et aux cochenilles; dédaigné par les cervidés mais convoité par les lapins qui contribuent à son extinction à Ténérife.
    NB : son nom Lotus vient du grec "lotos", mot qui désignait des plantes de la famille des légumineuses. Pour Linné et les botanistes, le lotus est le lotier. Ce genre comprend 150 espèces de vivaces, sous-arbrisseaux caducs, persistants ou semi persistants et d'annuelles à floraison estivale, toutes originaires des zones tempérés du globe.
    Il existe de nombreux croisements entre Lotus maculatus , et l'écarlate Lotus berthelotii , qui ont leur place comme couvre-sol dans les jardins au climat doux et ceux en bord de mer, dans les massifs, les rocailles, sur les talus, retombant le long des banquettes et des murets, dans des vasques, des potées où des suspensions.
    Parmi les cultivars en vogue, citons :
    - Lotus maculatus  'Amazon Sunset', serait issu de croisement entre Lotus maculatus  et Lotus berthelotii 'Red Flame', floraison rouge corail à la base d'un jaune ambré à jaune orangé.
    - Lotus maculatus  'Gold flame' parfois ' Gold Flash', base et pointe rouge au milieu jaune d'or à reflets orangés. Lotus  'Fire Vine', jaune orangé flammé de rouge presque pourpre en pointe.
    Autres espèces :
    - Lotus berthelotii  Masf., Lotus de Berthelot, consulter sa fiche.
    - Lotus corniculatus  L., consulter sa fiche.
    - Lotus hirsutus  L. synonyme Dorycnium hirsutum  Ser., consulter sa fiche.
    - Lotus jacobaeus  L., vivace floraison marron et jaune en été H 0,9 m, zone 9.
    - Lotus sessilifolius  DC., synonyme Lotus mascaensis  Burchard, vivace à floraison jaune au printemps, H 0,5 m, zone 10.
    - Lotus formosissimus   Green, Lotier splendide, une espèce en voie de disparition en Amérique et au Canada, aux fleurs jaune et rose.

    Annotations :
    *Breitf., abréviation botanique pour la botaniste allemande Charlotte Breitfeld (1902–2003).
    *UICN, Union internationale pour la conservation de la nature, consulter la liste rouge.
    - nmauric©06/06/2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site