Acer oliverianum  - Érable d'Oliver
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Acer oliverianum
    C.E. Faxon (1855)
    Nom commun : Érable d'Oliver, en chinois 'Wu liè feng' qui signifie érable à cinq lobes', nommé par les anglophones 'Oliver's Maple'.
    Nom latin : Acer oliverianum  Pax.*, synonymes Acer campbellii   J. D. Hooker & Thomson ex Hiern subsp. oliverianum  (Pax) A. E. Murray, Acer campbellii subsp. schneiderianum  (Pax & K. Hoffmann) A. E. Murray, Acer lanpingense  W. P. Fang & M. Y. Fang, Acer schneiderianum  Pax & K. Hoffmanni, Acer schneiderianum var. pubescens  W. P. Fang & Y. T. Wu.
    Illustration planche 77 par C.E.Faxon dans 'Trees and shrubs, illustrations of new or little known ligneous plants' de CSSarget (1855) contributed by Missouri Botanical Garden, St. Louis, U.S.A.
    famille : Sapindaceae, section Palmata série Sinensia.
    catégorie : petit arbre à plusieurs troncs à l'écorce d'un marron gris, chez les jeunes sujets elle est grise et verte, Les embranchements sont bas et les rameaux sont grêles légèrement pubescents.
    port : arrondi.
    feuillage : caduc, feuilles de 4 à 8 cm × 5 à 9 cm à 5 lobes finement dentées, rouge framboisé au débourrement, vert moyen brillant ensuite avec un long pétiole framboisé (6 cm), puis rouge orangé à l'automne, pétiole orangé. La base est subcordée.
    floraison : au printemps en corymbes d'une dizaine de petites fleurs mâles et bisexuées à 5 pétales, 8 étamines, style et calice à 5 sépales. Les boutons floraux sont rose framboisé.
    couleur : blanc à jaune pâle, sépales framboisés.
    fruits : samares retombantes de 3 à 3,5 cm aux ailes convexes presque horizontales.
    croissance : lente.
    hauteur : 6 à 7 m en tous sens dans son milieu naturel.
    plantation : de l'automne à l'hiver pour lui permettre de bien installer son système racinaire avant la saison chaude.
    multiplication : semis de graines fraîches, boutures et surtout par greffage.
    sol : acide ou neutre, fertile, frais. Ph entre 5 et 6, pour une culture en potée un mélange à part égale de terreau et terre de bruyère. Il n'aime pas le calcaire.
    emplacement : mi-ombre.
    zone : 6 - 9.
    origine : dans les forêts et les vallées dans l' Himalaya en Chine centrale et occidentale Chine entre 1500 et 2500 au sud de la province du Shaanxi, au Hénan, Anhui, Jiangsu, à l'ouest des provinces voisines de l' Hubei, Hunan et Jiangxi, au Fujian, Guizhou, sud du Hénan, le long du fleuve Yangsté au nord du Gansu et sud du Shaanxi , Séchouan, au Yunnan et à l'est de la province côtière du Zhejiang, présent également sur l'île de Taïwan, voir carte.
    entretien : en été, veillez à effectuer des arrosages réguliers afin d'éviter dessèchement ou la brûlure de son feuillage. Juste supprimer les rameaux secs.
    maladies et parasites : les jeunes pousses peuvent subir les assauts des pucerons, peut être sujet aux acariens et aux cochenilles. Sensible au pourridié, au verticillium et à la maladie des tâches noires (champignon) comme les autres érables.
    NB : son nom Acer  vient du latin où il désigne le genre, ce mot signifie pointu ou âpre et son nom spécifique oliverianum  signifie à feuilles d'Olivier, mais il est dédié au botaniste anglais Daniel Oliver (1830-1916), il a été découvert vers 1889 par A. Henry, introduit en Europe vers 1901 par Henry Ernest Wilson*.
    Ce genre comprend environ 115 arbustes ou arbres caducs dans l'ensemble juste quelques persistants ou semi persistants, originaires des zones tempérées de l'hémisphère nord de l'Extrême-Orient, majoritairement de Chine, seulement 5 espèces originaires de l'Europe et 9 d'Amérique du Nord dont 8 espèces présentes au Québec.
    Un érable de petite taille et au feuillage attrayant (qui n'est pas sans rappeler celui de l'Acer palmatum), idéale pour illuminer à l'automne les petits jardins.
    Vous pouvez en découvrir un spécimen au Jardin botanique de Iturraran au pays basque espagnol.
    Autres espèces dans l'Encyclopédie :
    - Acer capillipes  Maxim. Érable à peau de serpent, Érable jaspé de rouge, consulter sa fiche.
    - Acer buergerianum  Miq., synonyme Acer trifidum  Thunb., Érable de Bürger, Érable trident nommé par les anglophones 'Trident maple', consulter sa fiche.
    - Acer campestre  L., Érable champêtre, consulter sa fiche.
    - Acer cappadocicum   'Aureum', Érable de Cappadoce doré, consulter sa fiche.
    - Acer carpinifolium  Siebold.& Zucc., Érable à feuilles de Charme, consulter sa fiche.
    Acer circinatum  Pursh, Érable circiné, Érable à feuilles de vigne, consulter sa fiche.
    - Acer davidii  Franch., Érable de David, érable à peau de serpent, consulter sa fiche.
    - Acer ginnala  Maxim., Érable du fleuve Amour, Érable de Mandchourie, consulter sa fiche.
    - Acer griseum  (Franchet) Pax, Érable gris, Érable cannelle, consulter sa fiche.
    - Acer japonicum  Thunb. ex Murray, Érable du Japon, consulter sa fiche.
    - Acer japonicum  'Aconitifolium', Érable du Japon à feuilles d'aconit, consulter sa fiche.
    - Acer monspessulanum  L., Érable de Montpellier, consulter sa fiche.
    - Acer negundo  Miq., Érable négondo, Négundo ou Négondo, Erable à feuilles de Frêne, consulter sa fiche.
    - Acer negundo  'Variegatum', Negundo panaché, consulter sa fiche.
    - Acer palmatum  'Bloodgood', Érable palmé 'Bloodgood', consulter sa fiche.
    Érable d'Oliver - Acer palmatum  'dissectum', Érable palmé 'Dissectum' (ciselé), consulter sa fiche.
    - Acer platanoides  L., Érable plane ou érable de Norvège, consulter sa fiche.
    - Acer platanoides  'Crimson king', Érable plane rouge, consulter sa fiche.
    - Acer pseudoplatanus  L., Érable sycomore, consulter sa fiche;.
    - Acer rubrum  L., Érable rouge du Canada, Érable de Charles Wager, consulter fiche
    - Acer saccharinum  L., Érable argenté, consulter sa fiche.
    - Acer saccharum  Marshall, Érable à sucre, consulter sa fiche.
    - Acer shirasawanum  'Aureum', Érable shirasawanum doré, consulter sa fiche.
    - Acer sieboldianum  Miq., Érable de Siebold, consulter sa fiche.
    - Acer tataricum  L., Érable de Tartarie, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Pax., abréviation botanique pour le jardinier-architecte anglais Joseph Paxton (1803-1865), qui démarre sa carrière comme jardinier en chef des jardins du Duc William Cavendish à Chatsworth. En 1832, il entreprend d'y réaliser Regia Victoria House, une serre avec bassin où il installe le gigantesque nénuphar Victoria regia donné par la RHS de Kew en 1849, également une autre serre pour y conserver les régimes de bananes cavendish, des modèles pour entreprendre à Hyde Park, le célèbre Crystal Palace de la grande exposition de 1851. En 1831, il publie le mensuel 'The Register horticulture' et 4 ans initie 'Paxton's Magazine of Botany 'en 5 volumes qui paraît de 1834 à 1838. En 1941, il fonde The Gardeners' Chronicle en collaboration avec d'autres botanistes comme Lindley.
    *Ernest H.Wilson, jardinier collecteur anglais Ernest Henry Wilson (1876 – 1930) surnommé le Chinois, jardinier à Kew Garden qui entre 1899 et 1919 effectue plusieurs séjours en Chine comme collecteur, expressément mandaté par les célèbres pépinières Veitch & Sons (Exeter- Angleterre), de là diffusé par la suite dans les parcs et les jardins du reste de l'Europe et sa très lente croissance fait qu'il trouve aussi aisément sa place, dans les petits jardins en le plantant de préférence près des allées et des ouvertures pour bien en profiter.
    En 1906, il effectue un nouveau voyage en Chine, en compagnie du botaniste américain Charles Sprague Sargent (1841-1927), fondateur de l'Arboretum Arnold de Boston (Massachussetts), c'est ainsi que courant 1907, les deux premiers 'Paperbark Maple' Acer griseum  y furent introduits. abréviation botanique officielle Wils.
    nmauric© 20/07/2015 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites
Imingo compteursite