Petrea volubilis  - Pétrée volubile, Liane Saint Jean
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Pétrée volubile, Liane Saint Jean, Diadème royal, nommée par les anglophones ' Queen's Wreath, Sandpaper Vine, 'Purple Wreath'.
    Nom latin : Petrea volubilis  L., a été référencé au début sous Petraea pulchella  par Sessé & Mociño*, synonymes Petrea amazonica  Moldenke, Petrea arborea  Kunth, Petrea aspera  Turcz., Petrea atrocoerulea  Moldenke, Petrea colombiana  Moldenke, Petrea fragrantissima  Rusby, Petrea kohautiana  C.Presl, Petrea mexicana  Willd. ex Cham., Petrea nitidula  Moldenke, Petrea ovata  M.Martens & Galeotti, Petrea racemosa  Nees, Petrea retusa  C.Presl, Petrea riparia  Moldenke, Petrea rivularis  Moldenke, Petrea serrata  C.Presl, Petrea stapeliae  Paxton, Petrea subserrata  Bárcena, Petrea subserrata  Cham., Petrea swallenii  Moldenke, Petrea vincentina  Turcz.
    Illustration dans "Expédition royale espagnole en Nouvelle-Espagne" par Sessé & Mociño (1787–1803), collection Torner* de l'Insitut de Hunt.
    famille : Verbenaceae.
    catégorie : liane ligneuse à écorce grise.
    port : grimpant, buissonnant.
    feuillage : persistant, brillant, vert sombre. Longues feuilles à court pétiole, coriaces, rugueuses, simples , opposées, elliptiques, fortement nervurées à bord légèrement denté .
    floraison : début du printemps jusqu'en été. Suivant le climat peut avoir 2 floraisons. A l'aisselle des feuilles, longs racèmes ( 15 à 30 cm), axillaires, pendants , de petites fleurs (15 à 30 par racème) à court pétiole. Les bractées sont croisées en X. Calice tubulaire violet, formé de 5 sépales étroits et libres, demeurant longtemps en place. Fleur tubulaire (2,5 à 3,5 cm) à corolle plus foncée, formée de 5 pétales courts, arrondis qui tombent assez rapidement au bout de 1 à 2 jours. Les fleurs nectarifères sont visitées par les papillons.
    couleur : calice lavande à violet, corolle d'un violet soutenu.
    fruits : enchâssés au centre du calice qui favorise la dispersion.
    croissance : assez rapide.
    hauteur : 6 - 10 mètres.
    plantation : au printemps ou à l'automne selon climat. Il est nécessaire de mettre un support pour l'aider à grimper, dans le cas contraire son port sera buissonnant.
    multiplication : semis, boutures de tige aoûtées, marcottage, prélèvement de rejets ou de racines.
    sol : tous, léger, humifère. Une fois qu'elle est établie tolère la sécheresse et les embruns.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 10 - 11, ailleurs en serre chaude.
    origine : Amérique Centrale, Amérique du Sud en zone tropicale (Mexique, Pérou, Brésil, Costa Rica).
    entretien : dans les mois qui suivent la plantation demande un apport régulier en eau.
    maladies et ravageurs : elle peut être sujet aux cochenilles.
    NB : Dédié à Lord Robert James Petre (1713- 1743) botaniste, horticulteur passionné de plantes exotiques qui oeuvrât pour le Parc de Thorndon (Essex).
    Ce genre comprend environ une trentaine d'espèces de petits arbres, arbustes et grimpantes, originaires dans l'ensemble d'Amérique en zone tropicale et subtropicale.
    Il existe un cultivar Petrea volubilis  'Alba'. comme son nom l'indique à fleurs blanches.
    Propriétés et utilisations :
    Dans la pharmacopée traditionnelle amérindienne, certaines ethnies comme les Wayãpi (Amazonie, Guyane, Brésil) utilisent en préparation, la sève pour traiter les brûlures, les blessures, les inflammations, les abcès.
    Aux Caraïbes, associée avec d'autres plantes, elle est utilisée comme antidiarrhéique et comme abortif.
    Vous pouvez à la bonne saison, aller l'admirer au Jardin Botanique National de Belgique à Meise ou dans les serres du Royal Botanic Garden à Kew - Surrey, Angleterre.
    Les autres espèces :
    - Petrea blanchetiana  Schauer. synonymes Petrea algentryi  Moldenke,, Petrea peruviana  Moldenke, Petrea morii  Moldenk., Petrea peruviana var. acuminata  Moldenke, présente au Brésil
    - Petrea bracteata Steud., syonymes Petrea candolleana  Schauer, Petrea martiana  Schauer, Petrea schomburgkiana  Schauer., Petrea martiana var. glabrescens  Moldenke, originaire du Brésil (Amazonie) et en Guyane en altitude.
    - Petrea brevicalyx  Ducke., pas de synonyme retenu.
    - Petrea dentata  Spreng., non résolu.
    - Petrea denticulata  Schrad., non résolu.
    - Petrea floribunda  Huber, non résolu.
    - Petrea guianensis  Cham., pas de synonyme retenu.
    - Petrea insignis  Schauer., pas de synonyme retenu.
    - Petrea macrostachya  Benth., pas de synonyme retenu.
    Sessé & Mociño
    - Petrea maynensis  Huber, synonymme Petrea longifolia  Moldenke, originaire du Brésil et du Pérou ( Amazonie, Andes). Utilisé dans la pharmacopée Quichua comme abortif en mélange avec d'autres plantes.
    - Petrea oblonga  Spreng., non résolu, originaire du Brésil.
    - Petrea sulphurea  Jans., pas de synonyme retenu.
    - Petrea rugosa  Kunth., synonymes Petrea obtusifolia  Benth., Petrea rugosa f. casta  (Moldenke) Moldenke, Petrea rugosa var. casta  Moldenke., Petrea rugosa var. rugosa, originaire du nord de l'Amérique du sud présente au Venezuela.
    - Petrea pubescens Turcz., synonymes Petrea glandulosa  Pittier, Petrea scaberrima  Moldenke Petrea pubescens var. klugii Moldenke, originaire du Vénézuela.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivie d'un parution 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *Mociño naturaliste, médecin et botaniste barcelonnais Josepho Mariano Mociño y Losada (1757-1820), assistant de Sessé nommé officiellement en 1791, botaniste de l'expédition au Mexique et Guatemala responsable des collections. Une partie de ses herbiers récoltés lors de ses expéditions à Cuba, Puerto-Rico, nord-ouest de l'Amérique, Amérique centrale et Mexique et ses illustrations sont rassemblées dans Lambert's Herbarium rattaché à l'herbier Delessert conservés au British Muséum et à Kew Garden référencé sous le nom de Herbier Pavón, il y a eu vraiment des malencontreux mélanges entre les collections. En 1813 fuyant la guerre d'indépendance en Espagne, il se réfugie à Montpellier auprès de De Candolle.
    *Sessé, médecin militaire, naturaliste aragonais Martin de Sessé y Lacasta (1751–1808). En 1787, il est nommé Directeur de l'expédition scientifique en Nouvelle Espagne (Mexique et Amérique central), son assistant est José Mariano Mociño. Au Mexique, en 1788 il entreprend la création du jardin botanique de Mexico et il initie l'enseignement de la botanique à l'Université, 3 ans après il se consacre totalement à la botanique et c'est ainsi que pour le compte du Roi Charles III d'Espagne, il monte une expédition scientifique qui parcourt 6 années durant le Mexique, Cuba, le Costa-Rica et la Californie y collectant des milliers d'espèces relatées dans 'Catalogo de animales y plantas Mexicanas', éditée en 1794. Ces collections il les ramène en Espagne en 1803 et ce n'est que bien après sa mort paraissent ses œuvres maîtresses 'Flora Mexicana et Plantae Novae Hispaniae' en collaboration avec Mociño sont publiées en 1888 et 1889, réédité en 1894 à Mexico (consultable en ligne à la BHL).
    Leur herbier 'Flora de Guatemala' a été inclus dans l'herbier général du Jardin botanique de Madrid dès 1820.
    *Torner collections, Hunt Institute, Pittsburgh, U.S.A. par Sessé, M., Mociño Planche 1824 dessin effectué durant l'expédition royale espagnole en Nouvelle-Espagne (1787-1803), édité en 1893 collection Torner (1787-1803), Hunt Institute, Pittsburgh, U.S.A.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site